Après Easy Anti-Cheat, BattlEye devient aussi compatible avec Proton avant la sortie du Steam Deck

Publicité

Après Easy Anti-Cheat, BattlEye devient aussi compatible avec Proton avant la sortie du Steam Deck

JVFR
© Valve

Avant même sa sortie, le Steam Deck a d'ores et déjà fait bouger les lignes du côté des éditeurs de logiciels anti-triche.

Alors que la console ne sera, au mieux, pas disponible avant la toute fin de l'année, on peut dire que son influence est déjà palpable dans le petit monde du jeu vidéo. Coup sur coup, Epic Games et BattlEye ont effectivement décidé de faire évoluer leurs services d'aide à la lutte contre la triche dans le jeu en ligne.

Publicité

La prise en charge de Proton se développe

En fin de semaine dernière, c'est Epic Games qui a « ouvert le bal » en soulignant que son service Easy Anti-Cheat prend désormais en charge les systèmes Linux et macOS, en plus du traditionnel Windows. Mieux, il soulignait que les surcouches Wine et Proton étaient également au menu.

Quelques heures plus tard, BattlEye y allait aussi de son annonce à destination du Steam Deck de Valve : son service anti-triche va prendre en charge Proton. Il faut dire que BattlEye partait déjà avec un avantage : la prise en charge Linux/macOS est effective depuis un petit moment.

Dans un cas comme dans l'autre, c'est donc la sortie prochaine du Steam Deck qui a bousculé les choses et donné un poids supplémentaire à la solution Proton. Rappelons qu'il s'agit d'un outil permettant de jouer à une sacrée quantité de jeux Windows sur un système Linux.

Source : Twitter

Modifié le 12 octobre 2021 à 14h03

Dernières actualités