Verdict Apple vs Epic : suite au jugement, des milliards vont changer de mains

Publicité

Verdict Apple vs Epic : suite au jugement, des milliards vont changer de mains

JVFR
© Unsplash / Laurenz Heymann

Il y aura bien un avant et un après suite à ce fameux procès opposant Epic Games à Apple. C'est en fin de semaine que la juge Yvonne Gonzalez-Rogers a rendu son verdict qui était logiquement très attendu…

Et si Apple risque de perdre gros suite à cette décision, Epic Games n'a pas été épargné non plus.

Publicité

Un changement radical pour les apps sous iOS

Avant de commencer, précisons qu'Apple a 90 jours pour appliquer les décisions prises à l'issue du procès. Bien entendu, la firme américaine peut aussi décider de faire appel. Quoi qu'il en soit, la juge a choisi de sanctionner lourdement la marque à la pomme. En effet, cette dernière devra dorénavant autoriser les moyens de paiement alternatifs pour toutes les applications disponibles sur l'App Store.

Donc, cela indique qu'Apple ne pourra alors plus empocher la commission sur chaque achat qui pouvait atteindre jusqu'à 30 % du montant total. La fin d'une ère puisque les jeux vidéo ne seront plus concernés par la commission en question. Apple risque bien de voir plusieurs milliards de dollars s'envoler. Dans les faits, Fortnite pourra alors utiliser son propre moyen de paiement… Mais il y a un os !

Publicité

Epic Games ne ressort pas indemne

La juge a dans le même temps donné raison à Apple après la suppression de Fortnite de sa boutique puisque Epic Games a délibérément enfreint les règles de l'App Store. Par conséquent, Apple n'est absolument pas dans l'obligation de redistribuer le battle royale via son store. Si aucun accord n'est trouvé entre les deux firmes, Epic pourrait bien être définitivement privé de l'accès à plusieurs millions d'utilisateurs et utilisatrices dans le monde.

De plus, Epic Games devra payer une grosse amende sous forme de dommages et intérêts à Apple. La somme s'élèvera à 30 % du chiffre d'affaires de la société sur la période allant d'août à octobre 2020. Donc, sur les 12 millions générés, Epic devra débourser environ 3,6 millions de dollars. Un pourcentage équivalent sur les bénéfices de la période du 1er novembre 2020 jusqu'à la date du jugement devra aussi être payé par Epic.

Enfin, dernier point et pas des moindres, la juge n'a pas reconnu l'accusation pointant du doigt le monopole d'Apple sur le marché du jeu vidéo. Cette reconnaissance aurait contraint la pomme à baisser sa commission en-dessous des fameux 30 %. Selon le journaliste de Bloomberg Jason Schreier, Epic Games souhaiterait bien faire appel. L'affaire est loin d'être terminée.

Modifié le 12 octobre 2021 à 14h00

JVFR

Fortnite

  • PC
  • Mac
  • iOS
  • Android
  • PlayStation 5
  • PlayStation 4
  • Xbox Series X | S
  • Xbox One
  • Nintendo Switch

Date de sortie : 25 juillet 2017

Dernières actualités