Road 96 : Facebook empêche le studio DigixArt de faire la pub de son jeu

Publicité

Road 96 : Facebook empêche le studio DigixArt de faire la pub de son jeu

JVFR
© DigixArt

« Facebook et la modération, ça fait deux », épisode 5 682. La date de sortie de Road 96 approchant, le studio montpelliérain DigixArt a souhaité en faire la promotion sur le célèbre réseau social. Mais Facebook a tout bonnement rejeté la publicité.

Pour rappel, Road 96 est un simulateur de road trip procédural dans lequel on incarne des adolescents cherchant à fuir un régime oppressif. Il n’est donc pas difficile de comprendre où cela a pu coincer pour Facebook : le réseau social a pris Road 96 pour une communication politique.

Publicité

Une modération qui fait du zèle

« J’ai d’abord pensé que c’était une plaisanterie » raconte le game designer Yoan Fanise au site Axios. Il faut dire que la publicité en question, qui a donc été rejetée par le réseau social, ne fait nullement référence à une quelconque réalité politique. « Échappez à un pays dans la tourmente » ou « Atteignez la frontière » étant les seuls textes lisibles sur les annonces suspendues.

Mais un e-mail reçu le 28 juin dernier ne laisse guère la place au doute : « Certaines de vos publicités ne respectent pas nos politiques publicitaires concernant les problèmes sociaux, les publicités électorales ou politiques » clarifiait le réseau social. En cause, l’inclusion supposée dans les publicités d’« images, déclarations ou slogans concernant des problèmes sociaux, comme l’économie, l’environnement, les droits civils ou sociaux ».

Yoan Fanise s’est donc vu proposer deux options pour poursuivre la mise en ligne des publicités de Road 96 : les éditer afin de gommer ces aspects ou obtenir l’autorisation par Facebook de publier des « publicités politiques ».

Publicité

Facebook à cran sur les communications politiques

On pourrait rire de la situation si elle ne témoignait pas de la fébrilité du réseau social en matière de communication politique. On s’en souvient : Facebook avait été particulièrement attaqué l’an dernier sur sa gestion des publicités mises en ligne par les candidats à l’élection présidentielle aux États-Unis. Un événement pendant lequel le réseau social avait dû renforcer sa politique de modération afin d’éviter de reproduire le fiasco de 2016.

Le directeur créatif de Road 96 se passerait toutefois bien de ces complications. En réalité, la réaction de Facebook le fait même s’interroger sur la façon dont le groupe filtre (visiblement) automatiquement les publicités en fonction des mots-clés qui y sont apposés.

« Cela me rappelle le film Minority Report, confesse-t-il à Axios. C’est un robot qui vérifie en amont ce que vous comptez faire et qui décide pour vous que, non, vous n’allez pas faire ça. » Pour l’heure, Facebook n’a pas commenté l’affaire ou clarifié la façon dont il scanne automatiquement les publicités sur sa plateforme.

Road 96 sortira le 16 août prochain sur PC et Nintendo Switch.

Source : Axios

Modifié le 30 juillet 2021 à 07h17

Dernières actualités