Bungie appelle à combattre la culture du harcèlement dans l'industrie du jeu vidéo

Publicité

Bungie appelle à combattre la culture du harcèlement dans l'industrie du jeu vidéo

JVFR
© Bungie

C'est une bien triste affaire concernant l'industrie du jeu vidéo qui s'est retrouvée sur Internet cette semaine. En effet, à l'instar d'Ubisoft Singapour, Activision Blizzard a été incriminé aux États-Unis pour sa culture d'entreprise toxique et des faits de harcèlement sexuel.

Les langues se délient un peu plus dans ce milieu lourdement touché par ces conduites inappropriées. Et certains studios choisissent enfin de prendre la parole à ce sujet.

Publicité

Un exemple à ne surtout pas suivre

L'éditeur américain responsable de franchises mondialement connues comme Call of Duty, World of Warcraft ou encore Diablo est dans la tourmente. Le DFEH (soit le ministère de l'Emploi équitable et du Logement en Californie) a mené une longue enquête révélant des cas de harcèlement, voire d'agressions sexuelles au sein de la compagnie. Les femmes sont particulièrement touchées et de nombreux cas de discrimination ont été rapportés.

Ainsi, c'est l'industrie du gaming dans son ensemble qui est en émoi à la suite de la publication de ce rapport cette semaine. Heureusement, il y a un peu de positif dans cette sombre affaire puisque différents développeurs et studios de jeux vidéo se positionnent ouvertement contre ces violences longtemps ignorées (plus ou moins volontairement) par les plus grandes entreprises du secteur.

Publicité

Bungie passe à l'action

Très vocales sur les réseaux sociaux lorsqu'il s'agit de soutenir les communautés LGBT+ ou le mouvement Black Lives Matter, les équipes de Bungie se sont exprimées quant au cas Activision Blizzard. Dans une série de tweets, le studio à l'origine de Destiny s'est positionné en défenseur des valeurs prônant l'inclusion et le respect.

« Bungie vise à responsabiliser nos employés, peu importe qui ils sont, d'où ils viennent ou comment ils s'identifient.

Nous avons la responsabilité de reconnaître, de réfléchir et de faire ce que nous pouvons pour repousser une culture persistante de harcèlement, d'abus et d'inégalité qui existe dans notre industrie. »

Dans d'autres messages, la firme américaine déclare ne pas tolérer les comportements toxiques et souhaite défendre les personnes exposées à ces violences. Bungie met toutefois un peu d'eau dans son vin en reconnaissant ne pas être une entreprise « parfaite ».

« Nous ne prétendons pas que Bungie est parfait et que personne n'a subi de harcèlement en travaillant ici, mais nous ne le tolérerons pas et nous nous y opposerons toujours. Et nous continuerons à travailler chaque jour pour être meilleurs. »

Des messages encourageants qui, espérons-le, auront un réel impact sur ces éléments qui gangrènent l'industrie du jeu vidéo.

Sources : IGN, Bungie

Modifié le 23 juillet 2021 à 11h08

Dernières actualités