The Last of Us Part II : Microsoft livre une évaluation interne flatteuse du titre

Publicité

The Last of Us Part II : Microsoft livre une évaluation interne flatteuse du titre

JVFR
© Naughty Dog

Dans le cadre du procès entre Apple et Epic Games, la prise de parole de Lori Wright, vice-présidente du développement commercial de Microsoft, a nécessité la mise sous scellés de plusieurs documents. Parmi ceux-ci figure une critique interne élogieuse du dernier The Last of Us qui s’est vite retrouvée sur les réseaux sociaux.

Réalisée par l’équipe Global Gaming Partnership & Development, ou GGPD, de Microsoft, elle se montre particulièrement élogieuse vis-à-vis du travail effectué par le studio Naughty Dog. Des critiques dithyrambiques pour un jeu qui sera, d’après Microsoft, une source d’inspiration pour leurs futures productions.

Publicité

Subjugués par les graphismes

Selon Microsoft, The Last of Us Part II est parvenu à franchir un nouveau palier en matière d’expérience vidéoludique et fait office de mètre-étalon pour l’actuelle génération de consoles.

Le constructeur se montre notamment bluffé par la qualité des images du titre. Une réussite d’autant plus impressionnante pour la firme tant le jeu multiplie les groupes de personnages et les temporalités qui ont chacune leur ambiance.

Les personnes à l’œuvre sur ce rapport se montrent d’ailleurs sidérées par le travail accompli, notamment sur les détails et la qualité visuelle du titre, et estiment que Naughty Dog est le meilleur dans ce domaine à l’heure actuelle. La présentation générale écraserait la concurrence, selon eux.

Publicité

Admiratifs quant à l'aspect narratif

Bien au-delà de la beauté du soft, le rapport évoque un franc succès qui est encore dans toutes les têtes du côté de Microsoft. Tous sont d’accord pour dire que l’histoire et les personnages les ont durablement marqués.

Le rapport profite de cet argument pour pointer le fait qu’au-delà du clivage qu’il a provoqué au sein de la communauté de joueurs, le jeu a réussi à faire consensus grâce à la maîtrise de sa narration. Une narration qui saura, d’après eux, exercer une influence certaine en matière de dialogues, de présentation et d’échanges entre les personnages sur les productions à venir dans l’industrie.

Pour Microsoft, il n’y a qu'en ce qui concerne les séquences de fusillades frontales que le bât blesse. Un reproche étendu à l’ensemble des jeux du studio, mais le rapport se montre magnanime en indiquant que le jeu amène bien plus le joueur à envisager une approche furtive.

De la même manière, la critique interne se permet une légère réflexion sur le peu de latitude offert aux joueurs quant à l’issue de l’intrigue. Malgré tout, le rapport abonde dans le sens de Naughty Dog en reconnaissant qu’il est parfois nécessaire de suivre une histoire telle qu’elle a été pensée et que le médium a besoin de jeux qui nous placent dans une position active d’observation, comme ils ont su le faire avec ce titre.

Modifié le 12 octobre 2021 à 13h57

JVFR

The Last of Us Part II

  • PlayStation 4

Date de sortie : 19 juin 2020

Dernières actualités