PS5 : le Remote play débarque sur Raspberry Pi via une solution non-officielle

Publicité

PS5 : le Remote play débarque sur Raspberry Pi via une solution non-officielle

Des développeurs sont parvenus à jouer à la PlayStation 5 sur un Raspberry Pi via le Remote play de Sony. Une solution qui permet d’exploiter pleinement cette fonctionnalité, officiellement limitée à quelques plateformes.

Sony propose depuis quelques années de contrôler une PlayStation à distance avec le Remote play. Cette fonctionnalité, également connue sous le nom de « Lecture à distance », permet de jouer à la PS4 ou la Playstation 5 en streaming depuis un PC, un Mac, un device Android ou une autre console PlayStation. Depuis 2019, il est même possible de profiter de cette fonctionnalité depuis un iPhone ou un iPad. La chaîne YouTube Evoneg Tech, basée aux Philippines, a décidé de repousser cette limite en faisant tourner l’application Remote Play sur… Raspberry Pi.

Publicité

Jouer à la PS5 avec un Raspberry Pi 4, c'est possible !

Le célèbre nano-ordinateur est à l’origine de nombreux projets et son architecture en fait une solution de choix pour le streaming vidéo. Avec son système d’exploitation basé sur Debian, le Raspberry Pi 4 est en mesure de faire fonctionner une version dérivée de Chiaki. Ce client Remote Play gratuit et open source est disponible sur de nombreuses plateformes dont Linux, Windows, Android, macOS et même Nintendo Switch. Également décliné sur Raspberry Pi, il permet de profiter de la lecture à distance de la dernière console de Sony, comme le montre cette vidéo.

Une fois le Raspberry Pi 4 avec Chiaki installé, le bidouilleur a dû activer la fonction Remote Play sur la PlayStation 5 et utiliser une manette Bluetooth. Couplée au Raspberry Pi, cette dernière permet de jouer à distance via une connexion filaire ou sans fil en 1080p à 60 images par seconde. Pour jouer dans les meilleures conditions, il est toutefois conseillé d’utiliser un câble Ethernet. L’auteur de la vidéo assure que le Remote Play fonctionne sans input lag avec cette configuration.

Publicité

Le Raspberry Pi ne se contente pas du rétrogaming

Cette solution non-officielle requiert d’être à l’aise avec l’interface en ligne de commande, comme souvent avec les projets permettant d’exploiter un Raspberry Pi. Il est également nécessaire de connaître son identifiant PSN. À noter que la méthode est aussi pensée pour fonctionner avec une PlayStation 4 Pro.

Déjà capable de se transformer en console rétrogaming, le nano-ordinateur confirme donc qu'il a plus d’un tour dans son sac en se muant en périphérique compatible avec le remote play de Sony.

Modifié le 11 octobre 2021 à 14h13

Dernières actualités