L'API DirectStorage de la Xbox Series X sera prise en charge par une majorité d'ordinateurs

Publicité

L'API DirectStorage de la Xbox Series X sera prise en charge par une majorité d'ordinateurs

JVFR

Microsoft ne souhaite pas réserver la future API Windows aux seules configurations ultra-modernes.

Depuis le lancement de la console Xbox Series X, nous savons que Microsoft a déployé une API (Application Programming Interface), ou Interface de programmation applicative, visant à accélérer notablement l'accès aux données depuis le processeur graphique, le GPU.

Publicité

Un accès direct aux données pour le GPU

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, cette API baptisée DirectStorage permet de transférer directement les données depuis le SSD NVMe vers la mémoire système, puis vers la mémoire vidéo sans que le CPU ait à intervenir de quelque manière que ce soit.

JVFR
© Microsoft

L'ancienne architecture ne posait pas de problème alors que les assets, moins nombreux, moins riches, ne demandaient pas au CPU d'intervenir trop souvent. Aujourd'hui, avec des requêtes par milliers, le CPU ne peut plus suivre, et c'est le GPU qui « attend ».

L'objectif de cette nouvelle API est donc bien de doper les performances en libérant le CPU et en profitant de la puissance des GPU modernes. On pourrait également utiliser au maximum de leurs capacités les SSD NVMe modernes dont on peine aujourd'hui à voir le réel intérêt.

JVFR
© Microsoft

Si Microsoft n'a pas encore publié les recommandations matérielles liées à DirectStorage, il semble que l'éditeur ne cherche pas à segmenter encore le marché du PC et que DirectStorage puisse se contenter de composants récents, mais pas « dernier cri ».

Via un post Reddit en apparence fiable, on apprend effectivement que l'API devrait se contenter de n'importe quel GPU compatible DirectX 12 et d'un SSD NVMe « seulement » PCIe 3.0. Reste que nous n'avons pas encore le détail du protocole NVMe pris en charge.

Modifié le 11 octobre 2021 à 14h12

Dernières actualités