Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay

Publicité

Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay

JVFR
© Xbox Game Studios

Microsoft nous donnait rendez-vous aujourd’hui pour découvrir — enfin — du gameplay pour le très attendu Age of Empires IV. Et non content de nous servir ce que nous étions venus chercher, l’éditeur de graver dans le marbre une fenêtre de sortie pour le jeu de stratégie de Relic Entertainmnent.

Le rendez-vous est donc pris pour l’automne 2021. Age of Empires IV sera disponible dès sa sortie sur le Game Pass PC, et vendu sur Steam.

Publicité

Le véritable successeur à Age of Empires II

S’il a fallu deux bonnes années à Microsoft pour nous donner des nouvelles d’Age of Empires IV, elle ne s’est pas montrée avare en infos exclusives. 

Et que les fans se rassurent : l’ADN de la licence imaginée par Ensemble Studios est bel et bien préservé. Doté d’un tout nouveau moteur graphique plutôt flatteur, le jeu de stratégie fonctionne toujours sur le même principe. Un campement de fortune à transformer en cité impériale en récoltant des ressources, et une armée à lever pour agrandir son territoire en triomphant des autres civilisations en présence.

Et là où Age of Empires III prenait pour toile de fond les « temps modernes » (XVe à XVIIIe siècles), AoE IV rétropédale pour poser ses valises au Moyen-Âge. L’une des nouvelles campagnes exclusives mettra d’ailleurs en scène Guillaume le Conquérant dans sa conquête de l’Angleterre, qu’il souhaite arracher aux mains du roi Harold.

Publicité

Age of Empires IV accueille sa première faction nomade

Exactement comme Age of Empires II. Les joueurs pourront y parcourir quatre âges technologiques, et prendre le contrôle de huit civilisations distinctes au lancement. Pour l’heure, les Anglais, Chinois, le Sultanat de Delhi et les Mongols ont été révélés par Microsoft.

Et cette dernière faction fait date, dans l’histoire de la licence. Il s’agit en effet de la première civilisation nomade à être représentée dans un Age of Empires. Il faut donc s’attendre à un gameplay radicalement différent des factions historiques, en cela que tous les bâtiments mongols pourront être déplacés avec les troupes. À noter également qu’il sera impossible pour cette civilisation de bâtir des murs ou des fortifications — logique.

Poussant le soin du détail à son paroxysme, Relic Entertainment ne se contentera pas d’évolutions visuelles à chaque changement d’ère technologique. L’accent des différentes civilisations évoluera également pour coller au plus près à la période historique dépeinte.

Modifié le 12 octobre 2021 à 14h02

Dernières actualités