Sony perdrait de l'argent à chaque PS5 vendue

Publicité

Sony perdrait de l'argent à chaque PS5 vendue

JVFR

Au prix auquel elle est vendue actuellement, la PS5 coûterait plus chère à Sony à la fabrication que ce qu'elle ne lui rapporterait effectivement. Une logique à considérer tout de même au regard des jeux et services vendus, qui, eux, font plus que compenser les pertes…

On le sait, les consoles de jeu présentent souvent un rapport performances-prix exceptionnel ; et la PlayStation 5 ne déroge pas à la règle.

Publicité

La PS5 vendue « à perte »

Dans son dernier rapport financier trimestriel, Sony indique avoir vendu plus de 4,5 millions de PS5 entre sa date de sortie (12 novembre 2020) et la fin de l'année dernière. Un succès qui a rempli les caisses du groupe japonais ? Pas à court terme en tout cas.

Et pour cause, on apprend que le positionnement tarifaire stratégique de la PS5 est inférieur aux coûts de production de la console. Evidemment, ce n'est pas vraiment une surprise, au vu de la fiche technique de la dernière de Sony, équipée d'un SSD particulièrement véloce, d'un GPU puissant, et pourtant vendue moins chère qu'une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3070 seule.

Publicité

Vente de jeux, abonnements et accessoires

Mais pourquoi Sony accepterait de vendre ses PS5 à perte ? L'objectif du constructeur est de fait de la rendre la plus accessible possible pour équiper massivement les foyers. Une mission à laquelle contribue aussi la PS5 Digital Edition, qui fixe le prix d'entrée de la nouvelle génération de PlayStation à « seulement » 400 euros.

Or, une fois le parc installé, Sony peut se rémunérer et générer d'importants revenus en mettant à contribution le reste de l'écosystème PlayStation : les accessoires (manettes, caméras, casques…), les jeux (notamment les first party) et les services (PlayStation Plus, PS Now).

Le géant japonais a d'ailleurs communiqué des résultats extrêmement positifs pour sa division PlayStation lors du dernier trimestre, portée notamment par les jeux et services en ligne, qui dégagent un chiffre d'affaire mais surtout un bénéfice en forte hausse par rapport à l'année dernière. Sony peut donc se permettre de perdre quelques euros à chaque fois que se vend une PS5, cette dernière va finalement lui rapporter bien plus à long terme.

Source : Polygon

Modifié le 11 octobre 2021 à 14h12

Dernières actualités