Xbox Series X|S et PS5 : une étude s'intéresse à l'impact environnemental des consoles new-gen

Publicité

Xbox Series X|S et PS5 : une étude s'intéresse à l'impact environnemental des consoles new-gen

JVFR
© Microsoft / © Sony

L'impact environnemental des nouvelles technologies étant un sujet sensible, celui des PS5 et Xbox Series X|S a fait l'objet d'une étude.

D'après une étude menée par le Natural Resources Defense Council, une organisation à but non lucratif basée aux Etats-Unis, les consoles nouvelle génération consommeraient autant d'énergie qu'une TV.

Publicité

Des consoles gourmandes en énergie

Les résultats de cette étude pourraient faire réfléchir les joueuses et joueurs sensibles à l'impact environnemental de leur activité préférée quant à l'achat d'une PS5 ou Xbox Series X|S.

Le NRDC estime en effet que ces deux consoles consommeraient de 160 à plus de 200 watts par heure, soit plus que les générations précédentes. A titre de comparaison, la PS4 consommait entre 90 et 150 watts par heure, là où la Xbox One en consommait entre 70 et 120.

Les consoles nouvelle génération consommeraient ainsi à peu près autant d'énergie que les téléviseurs auxquels elles sont reliées. Ces derniers consomment en effet entre 120 et 200 watts par heure, selon leur taille.

En mode veille, les consoles consommeraient heureusement seulement 1 watt par heure. Toutefois, l'absence de fonctionnalités permettant de réduire le besoin en énergie en période d'inactivité génèrerait une consommation excédentaire si on oublie de les éteindre.

Publicité

L'impact du jeu vidéo sur l'empreinte carbone

Si la consommation d'énergie en temps normal des consoles nouvelle génération semble déjà conséquente, le fait de jouer à un jeu est une toute autre histoire.

Selon le rapport de CNET, si 100 000 joueurs de PS5 terminaient en quinze heures Marvel's Spider-Man: Miles Morales, cela émettrait environ 230 tonnes de carbone, soit l'équivalent de 45 voitures tournant une année durant. Une heure passée sur ce jeu par une personne consommerait ainsi autant d'énergie que 18 recharges d'un smartphone.

Dans son rapport, CNET a testé d'autres jeux sur d'autres plateformes. Par exemple, Fortnite consommerait sur PS5 et Xbox Series X entre 170 et 220 watts par heure, tandis que sur Switch et Xbox Series S il en consommerait respectivement 14 watts et 76 watts par heure.

L'impact environnemental des nouvelles générations de jeux

Les principales causes d'une telle consommation d'énergie sur les jeux sont l'évolution des graphismes et de la complexité d'architecture de ces derniers. Ainsi, un jeu développé spécifiquement pour les nouvelles générations de console serait plus gourmand en énergie.

A titre d'exemple, NRDC a testé la simulation de hockey récente NHL 2021, un jeu PS4 porté sur PS5, qui consommerait entre 80 et 104 watts par heure. Tandis qu'Astro's Playroom, spécifiquement conçu pour la PS5, consommerait quant à lui entre 180 et plus de 200 watts par heure.

Microsoft semble mieux s'en sortir de ce point de vue, les jeux téléchargeables sur le Game Pass ou jouables sur Xbox Series S consommant en moyenne 57 watts par heure. Là encore, tout est relatif : la vitrine graphique qu'est Gears 5 consommant quant à elle environ 209 watts par heure sur Xbox Series X.

Un constat qui ne va pas aller en s'améliorant, les jeux s'approchant doucement mais sûrement du photoréalisme grâce à l'évolution des technologies et du hardware.

L'impact du streaming sur consoles

En plus du jeu, les consoles nouvelle génération offrent de nombreux moyens aux joueurs de streamer leur gameplay ou de visionner du contenu en SVoD avec des applications comme Netflix.

Selon le NRDC, le visionnage en streaming sur PS5 et Xbox Series X|S consommerait d'ailleurs entre 10 et 25 fois plus d'énergie qu'un même visionnage via des box dédiées. Ainsi, une Apple TV consomme 2,8 watts par heure, et une Amazon Fire TV nécessite entre 3 et 4 watts par heure.

Par souci de complétion, le NRDC a testé la consommation d'énergie des consoles nouvelle génération en visionnant du contenu Amazon Prime ou Netflix. Les résultats montrent qu'une Xbox Series S consomme 31 watts par heure en visionnant du contenu Netflix, contre 41 watts par heure pour du contenu Amazon Prime. La PS5 consomme quant à elle entre 68 et 70 watts par heure pour la même activité. Le NRDC ne disposait pas d'Xbox Series X pour effectuer les mêmes tests, mais estime sa consommation pour du visionnage en streaming entre 40 et 53 watts par heure.

Microsoft et Sony semblent donc avoir encore bien du chemin à faire pour améliorer la consommation énergétique de leurs dernières consoles, entres autres problèmes logiciels et logistiques.

Source : NRDC - CNET

Modifié le 11 octobre 2021 à 14h12

Dernières actualités