Deathloop : Arkane Studios fait parler les armes et les pouvoirs dans un trailer de gameplay

Publicité

Deathloop : Arkane Studios fait parler les armes et les pouvoirs dans un trailer de gameplay

Attendu le 21 mai sur PS5 et PC, Deathloop met à l'honneur quelques armes et pouvoirs dans quatre minutes de gameplay.

Nos confrères chez Game Informer ont eu droit à une vidéo exclusive de la part des Lyonnais d'Arkane. L'occasion de voir leur prochain jeu, édité par Bethesda, un peu plus en action. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Deathloop rappelle indéniablement la franchise Dishonored, avec un twist très sixties.

Publicité

Un arsenal d'armes variées

La vidéo commence son tour des armes en nous présentant la bonne vieille machette, qui sera en notre possession par défaut. Les adeptes de Dishonored remarqueront que notre personnage tient cette arme peu ou prou de la même manière. Au-delà de sa simplicité, elle devrait disposer de son lot d'animations bien violentes pour abattre de manière très personnelle nos adversaires.

Nous avons ensuite le PT-6 « Spiker », une sorte de pistolet à clous qui n'est pas sans rappeler l'une des armes de départ de Metro Exodus. Il faudra en effet charger le projectile afin de l'envoyer à pleine puissance dans le corps de sa cible. Cela en fait une arme particulièrement intéressante pour la discrétion, beaucoup moins dans le feu de l'action.
Côté pistolets, nous trouvons également le Tribunal, une arme de poing assez classique, et le Fourpounder, de plus gros calibre et rappelant fortement le fameux Desert Eagle de Counter-Strike.

Vient ensuite le Rapier, un mélange entre fusil de chasse à un coup et fusil à pompe. Il sera en effet possible avec cette arme d'abattre des ennemis à relativement longue portée. Pour une approche plus bourrine et corps-à-corps, nous avons le Strelak 50-50, sorte de fusil à pompe automatique imposant qui ne manque certainement pas de puissance. Les snipers en herbe seront comblés par le Sepulchra Breteira, pour des combats à très longue distance. L'Heritage Gun, quant à lui, rappelle à s'y méprendre une Winchester ou l'arme de Ashe dans Overwatch.

Côté armes automatiques, nous avons pu découvrir le LIMP-10, une sorte d'Uzi. Il ne s'agit toutefois que d'une partie de l'arsenal présent dans Deathloop à sa sortie. Une chose est toutefois certaine, il sera possible de prendre une arme de petit gabarit dans chaque main, même s'il s'agit de deux armes totalement différentes.

Publicité

Dishonored dans les sixties

Si les armes étaient le point central de cette séquence de gameplay, nous avons également pu apercevoir quelques pouvoirs et gadgets. Marque de fabrique d'Arkane, la téléportation fera donc son grand retour dans Deathloop. Très polyvalente, elle sera tout autant utile pour l'infiltration, le combat ou la fuite.

Nous retrouvons également un pouvoir permettant d'envoyer valser nos adversaires, voire de gagner un point de style en les abattant d'un tir en pleine tête durant leur vol. Un pouvoir déjà présent dans Dishonored 2 fait son grand retour : lier le sort d'un adversaire à d'autres autour de lui. Une fois que la source du lien est abattue, les autres s'effondreront presque immédiatement.

Côté gadgets, nous avons pu apercevoir un appareil multifonctions permettant, entre autres, de désactiver des caméras ou de poser une tourelle automatique.

Présentation d'armes et pouvoirs oblige, nous n'en avons pas appris plus sur l'autre personnage nous traquant et nous entraînant dans cette boucle de mort, et encore moins sur une histoire assez intrigante. Ne reste donc plus que deux mois à attendre pour découvrir la prochaine œuvre des Lyonnais d'Arkane dans sa globalité. Rappelons que le jeu sortira pour l'heure en exclusivité console le 21 mai sur PS5, ainsi que sur PC.

Source : Game Informer

Modifié le 12 octobre 2021 à 13h59

Dernières actualités