flechePublicité

Test Total Overdose (PS2, Xbox) : 7/10 sur JeuxVideo.fr PS2, Xbox, PC

Sortie le 16 Septembre 2005 sur PS2, Xbox, PC

Les +

  • la musique
  • l'ambiance mexicaine
  • les combats
  • les coups spéciaux délirants

Les -

  • conduite des véhicules hasardeuse
  • durée de vie un peu légère
  • graphismes pas folichons
  • temps de chargement trop longs
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
4.0

(1 votes)
Donner votre avis
Publiée le 29/09/2005 à 09:09, par Kobbold

Partager ce test

Total Overdose : So Totally Desperado !

Le monde du jeu vidéo fonctionne aujourd'hui par modes. De grands courants de jeu se succèdent les uns aux autres. Ces courants, toujours initiés par un...

Total overdose
Le monde du jeu vidéo fonctionne aujourd'hui par modes. De grands courants de jeu se succèdent les uns aux autres. Ces courants, toujours initiés par un jeu à succès, sont le refuge de bons jeux, mais aussi souvent de pâles copies inintéressantes et n'espérant qu'une chose : saisir une part du gâteau. Et parfois, il est des ovnis qui puisent à droite et à gauche pour créer des univers "melting-pot" et pourtant uniques.

El Gringo a une histoire
Tout commence avec la mort du père du héros. Son frère jumeau se retrouve en fauteuil roulant et le sort de prison pour prendre son relais et continuer l'enquête qu'il avait commencé. Nous voilà parti pour une longue cavale dans le monde de la drogue mexicaine, le tout saupoudré de musiques qui arrachent et d'ambiances à la Rodriguez. L'histoire est simple, mais c'est comme dans les bons vieux films de série B comme Desperado. Tout ce que l'on veut voir : c'est les flingues qui pètent, les bagnoles qui volent et les types qui virevoltent. Nous voilà servis. Car le soft ne repose que sur ce simple principe : du spectacle, toujours du spectacle et encore du spectacle. Et là on doit dire que dès les premiers instants, on n'est pas déçu.

Total overdose
Total overdose
Total overdose

El Gringo a un gameplay
La force de Total Overdose se situe en fait dans ses multiples « repompes » de jeux à succès. Je m'explique. Total Overdose reprend à son compte un grand nombre de systèmes de jeu qui ont fait leurs preuves. Il reprend le principe de base de GTA (on se ballade en ville et on fait à peu près ce que l'on veut, le tout entrecoupé de missions scénarisées), le Bullet Time de Max Payne (ralentissement du temps lors des plongeons acrobatiques pour mieux ajuster ses tirs), les galipettes d’Enter the Matrix (on saute sur les murs, on rebondit, on shoote à tout va) ; il les met dans un grand shaker, les mélange avec un peu de tequila, secoue le tout et nous ressert le résultat.Et finalement, la sauce prend bien. Il ne s'agit pas là d'un jeu transcendant les concepts dont il s'inspire, mais plutôt d'un soft s'appropriant des concepts et les mélangeant allègrement pour donner un plaisir de jeu maximum. On se retrouve donc avec un titre au gameplay furieusement arcade, qui nous entraîne dans des fusillades endiablées où notre héros se coltine des dizaines et des dizaines de vilains gangsters à l'accent hispanique. Et nous voilà à sauter et bondir dans tous les sens pour tenter d'en abattre le plus possible sans se faire toucher.L'effet "Bullet Time" s'active dès que l'on presse le bouton dédié aux acrobaties. En combinant le bouton avec une direction, on obtient divers sauts permettant d'atteindre les ennemis tout autour de soi. Le "Bullet Time" n'est possible que tant qu'une jauge, la jauge d'adrénaline, n'est pas vide. Ladite jauge se remplit dès que l'on a cessé de l'utiliser (et elle se remplit vite). Nous avons donc deux jauges à gérer : l'adrénaline et la santé. Rien de plus simple.À ceci s'ajoute un radar bienvenu indiquant la position des ennemis et des objectifs, mais qui a le malheur de ne pas nous proposer de mini-carte du quartier dans lequel on se trouve.Le but du jeu est d'accumuler des points, points gagnés par le nombre de figures réalisées lors des fusillades, ces points étant multipliés par le nombre de morts enchaînés lors de combos dévastateurs. Ces combos permettent aussi de gagner divers bonus, dont certains ouvrent l'utilisation de deux armes simultanées (on commence avec la possibilité d'utiliser deux flingues simultanément, puis deux fusils à canons sciés, et ainsi de suite, en fonction du nombre de bonus accumulés), d'autres offrant des coups spéciaux (dont le coup des deux étuis à contrebasse mitraillant les ennemis, comme dans Desperado). Petit à petit, on augmente sa puissance de feu et son niveau de jauge de santé et d'adrénaline.Par contre, point noir du soft, les phases véhiculées sont moins intéressantes. Certes, on peut voler à peu près tout et n'importe quel véhicule (mais, chose étonnante, le conducteur n'est jamais éjecté, il reste dans son véhicule sans broncher), mais la physique des véhicules est affreusement irritante. On dérape pour n'importe quelle raison, et cela que l'on soit en voiture de sport ou en camion. Mais on prend tout de même du plaisir à se ramener avec une voiture à pleine vitesse et de la jeter contre les hordes d'ennemis tout en sautant en marche juste avant l'explosion.On regrettera aussi des temps de chargement et de sauvegarde interminables, des passages de quartier en quartier trop fréquents et nécessitant à chaque fois un nouveau chargement. Jack 3 et GTA utilisaient le streaming (: technique permettant de charger continuellement les zones au fur et à mesure que l'on s'en approche) qui a l’avantage d’éviter les temps d'arrêt. Dommage.

Total overdose
Total overdose
Total overdose

El Gringo a une ambiance
Et quelle ambiance ! [logiciel:99478 MAMA] mia ! On nous sert là une bande-son de toute beauté, oscillant entre le rock californien et le hip-hop, le tout à la sauce hispanique. Je ne peux d'ailleurs qu'espérer qu'un CD de B.O. sorte dans le commerce : une sacrée compilation en perspective. Soyez certains que je me jetterai dessus. Il faut dire que l'ambiance musicale fait beaucoup pour appuyer l'ambiance générale du titre. Entre ça et les doubleurs qui s'amusent à prendre des accents mexicains, certes caricaturaux, mais totalement dans le ton. On s'y croirait. En plus de cela, la musique est dynamique et se met en route au début de chaque fusillade. On ne se lasse jamais de l'entendre. Un plaisir.

Total overdose
Total overdose
Total overdose


Conclusion

Total Overdose se révèle une excellente surprise. Certes, il n'a rien d'original. Mais en tous cas, il a le grand mérite de nous distraire et de nous faire passer un bon moment. Une bonne série B à l'ambiance savoureuse et à l'action défoulante. Loin de l'ambiance lourde de Max Payne et consort, loin de cette mode d'exposer une violence crue et brute, Total Overdose nous offre un spectacle qui ne se prend jamais au sérieux. Le soft est empreint d'un humour toujours décalé, et tel les films de Robert Rodriguez, il fait sien tous les clichés et nous les redonne en vrac pour notre plus grand plaisir. On retrouvera quelques similitudes avec le jeu True Crime sur le principe global. J'oserais dire qu'en terme de gameplay, Total Overdose est ce que True Crime aurait dû être : un essai transformé.


Total overdose
Total overdose
Total overdose
Total overdose
Total overdose
Total overdose
Total overdose
Total overdose
Total overdose
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 4.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Yannyann
Bon
Assez prenant, mais il vieillit mal et soutiens mal la comparaison avec un gta (environnements vides, liberté de mouvements très vite limitée, véhicules mal modelisés...)
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
amir
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité