flechePublicité

Test Thrillville : Le Parc En Folie (Nintendo Wii, Xbox 360, PSP, PS2, Nintendo DS) : 0/10 sur JeuxVideo.fr Nintendo Wii, Xbox 360, Nintendo DS PSP, PS2, PC

Sortie le 18 Octobre 2007 sur Nintendo Wii, Xbox 360, Nintendo DS Sortie le 19 Octobre 2007 sur PSP, PS2, PC

Les +

  • Les nombreux mini-jeux
  • La réalisation des montagnes russe
  • Le côté accessible

Les -

  • La musique
  • L'aspect gestion pas assez poussé
  • La réalisation globale
  • On se lasse vite
La note de jeuxvideo.fr
-
La note des internautes
10.0

(3 votes)
Donner votre avis
Publiée le 05/11/2007 à 16:11, par Kevin

Partager ce test

Thrillville : un manque de folie ?

Fiche jeux : Thrillville : Le Parc En Folie
La série Thrillville n'est pas nouvelle dans son genre. On se souvient tous de Theme Park ou plus récemment de la série Roller Coaster Tycoon. Moins poussé vers l'aspect gestion et certainement plus orienté pour le grand public, Thrillville revient avec un second épisode en conservant les mêmes bases. Thrillville : Le Parc En Folie vaut-il une bonne bonne barbe à papa bien sucrée ? Réponse à travers ce test de la version Xbox 360.

Le studio Frontier Developement a été franc, Thrillville : Le Parc En Folie n'a rien de révolutionnaire par rapport à l'épisode précédent. Il faut croire que la recette fonctionne bien auprès du public visé. Un concept plutôt simpliste où le joueur incarne le nouveau gérant d'un parc d'attraction. Ici, on ne passe pas par une interface complexe mêlée de chiffres. On vous propose tout simplement de concevoir votre propre personnage et de se lancer à coeur ouvert dans l'aventure. Juste avant cela, le professeur Mortimer est toujours de la partie pour vous expliquer les différents objectifs et apporter quelques précieux conseils. De suite, la musique des menus façon Britney Spears des années 90' nous plonge dans une ambiance clairement destinée à un jeune public. Un sentiment qui se confirme tout au fil du jeu avec ses avantages et ses inconvénients. Thrillville : Le Parc En Folie est certainement le seul titre du genre où il est aussi simple de façonner sa montagne russe. Un assistant bien conçu permet même aux plus flemmards de raccorder les morceaux. Et pour le reste, les possibilités sont nombreuses : réglage de la vitesse, ajouts de décors bonus et autres petits détails qui font la différence. Tous les amateurs de sensations fortes seront ravis de pouvoir essayer toutes les attractions dont les fameuses montagnes russe. Un atout indéniable d'autant plus que les sensations de vitesse sont au rendez-vous.

Vidéo exclu #1 - Découverte de la démo



Comme dans l'épisode précédent, on retrouve également une trentaine de mini-jeux dont certains sont à débloquer en remportant des défis. Malgré le peu d'originalité de ces derniers, ils remplissent parfaitement leur fonction. Au programme : courses de petites voitures, shoot'em up, autos tamponneuses, trial, mini-FPS, etc.. Ces derniers sont d'ailleurs, bien entendu, jouables à plusieurs. Et finalement, c'est l'un des points les plus appréciables de ce Thrillville : Le Parc En Folie. Car si l'on se tourne vers l'aspect gestion pure, le plat s'avère beaucoup moins copieux. En effet, les fans de Roller Coaster Tycoon (plus poussé) risque d'être bien déçus. Bon, encore une fois, on ne s'adresse pas à la même cible, mais Thrillville : Le Parc En Folie n'offre pas un panel de possibilités aussi grande qu'un véritable jeu de gestion sur PC. Mises à part les options classiques comme la gestion de l'effectif, des tarifs et de la publicité, pas grand chose à se mettre sous la dent pour les experts en économie qui passeront leur chemin.

Thrillville : Le Parc En Folie
Thrillville : Le Parc En Folie
Thrillville : Le Parc En Folie


Les développeurs ont surtout articulé les mécaniques du jeu vers le fun et la simplicité du gameplay. Toujours dans cette optique, le parc est offert clé en main, déjà pré-construit et donc prêt à tourner. La perspective de développement se situe donc sur différentes zones où l'on peut construire à souhait ses attractions favorites, pas vraiment nombreuses en somme. Du coup, l'évolution se réduit rapidement à remporter des défis auprès des visiteurs pour mettre le cap vers de nouveaux horizons. En se baladant dans le parc, le joueur peut discuter avec n'importe quel visiteur et interagir en posant des questions sur ses envies. Mais chatter de la pluie et du beau temps étant - au bout d'une heure - sérieusement gonflant, on se lasse bien vite de cette possibilité. Si ce système semblait intéressant dans la forme, il s'avère au final plus futil qu'autre chose.

Thrillville : Le Parc En Folie
Thrillville : Le Parc En Folie
Thrillville : Le Parc En Folie


Conclusion


Pas vraiment surprenant ni décevant, Thrillville : Le Parc En Folie reste cantonné dans sa catégorie de petit jeu sympathique. Si il ne marquera pas de son emprunte l'industrie vidéoludique, ce deuxième épisode possède quand même des qualités comme les nombreux mini-jeux et son côté accessible qui en séduira plus d'un. Malheureusement, on regrette que les développeurs n'aient pas fait d'effort d'un point de vue visuel et surtout au niveau du contenu.



Thrillville : Le Parc En Folie
Thrillville : Le Parc En Folie
Thrillville : Le Parc En Folie
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 10.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Tres très bien je vous le conseille
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité