flechePublicité

Test Spore Creatures (Nintendo DS) : 5/10 sur JeuxVideo.fr

Sortie le 04 Septembre 2008 sur Nintendo DS
Publiée le 17/09/2008 à 16:09, par Nerces

Partager ce test

Spore : et les créatures envahissent nos DS ?

Après une version PC qui a fait couler beaucoup d'encre, Spore déboule sur la petite DS de Nintendo en se limitant à l'aspect créatures : une version au rabais ?

Spore Creatures
Projet atypique comme les affectionne son créateur, Will Wright, Spore transpose la théorie de l'évolution au monde du jeu vidéo en prenant, bien sûr, un certain nombre de libertés. La version PC nous propose donc de suivre l'évolution d'une espèce au travers de cinq stades bien distincts allant de l'organisme le plus simple à la conquête spatiale... Très ambitieux, ce projet ne pouvait évidemment pas être décliné tel quel sur la petite portable de Nintendo. Dans sa version DS, Spore change de nom pour devenir Spore Creatures et donc se focaliser sur la seule phase dite de créature : Spore DS, une version « bas de gamme » ?

La DS se met au Spore


Alors que Spore débutait avec l'apparition de la vie au plus profond des océans, nous sautons une étape avec ce Spore Créatures qui nous propose donc de prendre le contrôle d'une espèce de ver sur la planète Tapti. Notre bestiole est un gougui, une sorte de larve pas franchement conquérante qu'il va pourtant falloir guider afin de voyager de planète en planète à la recherche du ver qui se trouvait à nos côtés du début du jeu. Plus un prétexte qu'autre chose, ce scénario n'a cependant pas vraiment d'importance et, au même titre que ce que nous retrouvions avec Spore PC, ce sont les éléments de gameplay mis à notre disposition qui sont importants. Après seulement quelques minutes de jeu, nous rencontrons effectivement une autre créature avec laquelle il faut faire ami-ami. En utilisant le stylet pour se faire « comprendre », on parvient à câliner notre nouveau copain et en échange, nous obtenons un nouvel élément (bras, jambe, œil, bouche...) qu'il est possible de « monter » en se rendant au nid. Comme c'était déjà le cas durant la phase créature sur PC, le nid est l'occasion de mettre en route l'éditeur et donc de faire évoluer sa créature. Malgré les limitations techniques de la DS, les choses sont d'ailleurs plutôt bien fichues et l'ensemble s'avère très ergonomique.

Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures

La vie n'est pas toujours tendre dans le monde de Spore Créatures

Quelques coups de stylet permettent de jouer avec la forme de notre bestiole, même si pour commencer à s'amuser avec l'éditeur, il est important d'avoir déjà bien exploré le monde : c'est effectivement le seul moyen d'obtenir les précieux éléments qui font tout l'intérêt de cet éditeur. Il est alors possible d'ajouter des bras ou des jambes, de lui donner plusieurs yeux ou de lui dessiner une queue. Il faut toutefois savoir qu'un peu comme sur PC, chaque élément a un coût en « points » et de nos choix dépendront les possibilités de notre bébête. Ainsi, les yeux sont très importants pour mieux appréhender le monde et les autres créatures. Dans le même ordre d'idée, le choix de la bouche définira le régime alimentaire de notre créature (herbivore, omnivore ou carnivore) et conditionnera évidemment son comportement dans le monde puisque se nourrir est le seul moyen de récupérer les points de vie perdus. Les éléments sélectionnés dans l'éditeur définissent également les possibilités d'attaque ou de défense de notre créature. Enfin, la dernière caractéristique essentielle de notre bestiole est son intelligence puisque c'est elle qui définit notre progression dans le jeu : au fur et à mesure des objectifs accomplis, la jauge progresse et nous pouvons « enrichir » la bébête.

Spore Creatures
Mieux, dans certains cas, il sera possible de découvrir des éléments dotés de « bio-pouvoirs » comme une bouche capable de cracher du feu : une belle entorse à l'évolution telle que nous la connaissons, mais bon. Ces bio-pouvoirs auront un rôle très important à jouer lors des combats. Ils permettent effectivement d'obtenir un avantage souvent décisif alors que, sans eux, les affrontements se résument à des coups de stylet sur l'ennemi : nous avons connu plus palpitant. Le manque de rythme est d'ailleurs le problème plus général de ce Spore Créatures. Tout le déroulement de la partie fait penser à une sorte de RPG très simplifié. Le joueur y manipule sa petite bestiole, la fait se promener au travers de décors hauts en couleur et lui permet de rencontrer d'autres bestioles avec lesquels on décide donc de se battre ou de faire copain-copain (au travers d'un mini-jeu de rythme rapidement lassant). Durant un long moment, le joueur est comme pris par la main via un didacticiel très bien fait, mais un peu envahissant et qui réduit d'autant l'apparente ouverture du monde. En réalité, le joueur enchaîne les planètes sans vraiment savoir où il va avec pour seul objectif d'obtenir de nouveaux éléments pour trouver une solution aux nouveaux dangers qu'il rencontre.

Selon la planète visitée, il faudra ainsi faire avec des épines sur le sol ou des zones gelées. Dans un cas comme dans l'autre, il est impératif de retourner à l'éditeur pour adapter sa bestiole aux nouvelles réalités et nous touchons ici au meilleur moment du jeu. La théorie de l'évolution prend tout son sens, même si les choses restent très schématiques et le joueur doit s'adapter à son environnement. Hélas, la monotonie reprend vite le dessus et même si nous pouvons compter sur six planètes ainsi que sur de nombreux éléments, on a un peu trop vite l'impression de tourner en rond. Les actions disponibles ne sont pas assez nombreuses et on a trop souvent l'impression de participer à un Animal Crossing du pauvre. Les planètes sont trop limitées de même que les interactions avec les autres créatures. Pour ne rien arranger, l'aspect technique est tout juste passable. Certes, les graphismes sont colorés, mais l'ensemble manque de détails et le mélange créatures 2D / monde 3D n'est pas une réussite. Notons enfin des soucis de caméras qui ne permettent pas de voir correctement les choses et n'aident pas à rendre les combats plus intéressants. Des lacunes que le mode WiFi ne compense pas comme pouvait le faire l'aspect communautaire de la version PC. Il est certes possible d'échanger des créatures avec d'autres joueurs, mais cela reste presqu'anecdotique et ne modifie pas fondamentalement l'expérience de jeu. Une expérience qui aurait gagné à être plus riche.

Vidéo #1 - Bande-Annonce



Conclusion


Sympathique, coloré et original, Spore Créatures avait de très intéressantes cartes à jouer et ne sort finalement pas si mal de la comparaison avec son homologue PC. En se focalisant sur la partie créatures, Maxis a effectivement conservé l'élément le plus fédérateur du jeu original et est parvenu à l'étoffer afin d'en faire un vrai jeu à part entière. Il n'est d'ailleurs pas surprenant que l'éditeur de créatures soit ainsi devenu le point central du jeu. Un éditeur vers lequel on revient très régulièrement pour avancer dans la partie ou simplement pour tester de nouvelles choses. Facile à prendre en main, il donne de bons résultats malgré les limitations techniques de la machine. Hélas, de nombreux joueurs risquent de se lasser assez vite de simplement faire « joujou » avec un éditeur, aussi complet soit-il. Le monde en lui-même est un peu trop réducteur et les actions disponibles trop limitées. L'aspect « création » de Spore sur PC se nourrissait des multiples éditeurs et de la communauté, ici les choses sont nettement plus limitées et, de fait, moins intéressantes. À découvrir malgré tout.



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Spore Créatures sur Nintendo DS

Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures
Spore Creatures
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Trials Fusion

Trials Fusion

Pour tous joueurs | Xbox One , Xbox 360 , PS4

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

Micromania

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité