flechePublicité

Test EA SPORTS Active Plus d'Exercices (Nintendo Wii) : 3/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 19 Novembre 2009 , Nintendo Wii

Les +

  • On fait quand même du sport devant sa télé

Les -

  • Le prix
  • Manque de fun et d’ambition
  • Contenu désespérément pauvre
La note de jeuxvideo.fr
3.0
bof
La note des internautes
-
Donner votre avis
Publiée le 04/12/2009 à 00:12, par Geaz

Partager ce test

Test de EA SPORTS Active Plus d'Exercices

Si au lieu de faire des « crunchs », vous préférez en manger, alors passez votre chemin. EA Sport Active Fitness + en rajoute une couche dans la catégorie des jeux de fitness. Il s’adresse donc avant tout aux joueurs et joueuses les plus motivés par le regain rapide d’une silhouette svelte et élancée. Et il faut le dire, ce ne sera pas du luxe avec les fêtes de fins d’années qui approchent !

Un faux stand-aloneRetour au sommaire
faux-stand-alone
Voici Véronique, manque plus que Davina
Toujours développé par EA Sport, Fitness + vient directement concurrencer le Wii fit plus de Nintendo. Le marché des jeux casual, qui promet monts et merveilles pour votre corps et votre cerveau étant juteux, il serait en effet dommage pour l’éditeur américain de se priver d’une part du gâteau. La galette peut fonctionner sans posséder la précédente version du soft, mais les deux accessoires originaux (le bandeau de jambe et la bande de résistance) ne sont malheureusement pas fournis avec ce disque additionnel. Cela est d’autant plus dommage que pour profiter pleinement du mode deux joueurs, il faut les accessoires en double. S’il n’est donc pas nécessaire dans l’absolu d’acheter la première version, cela s’avère malgré tout indispensable pour vivre une expérience de jeu complète. Les joueurs avertis sentiront ici la petite astuce marketing à plein nez.

N/A
Mais fendez-vous plus tôt !
Un bon point au lancement du jeu, il est possible d’importer son profil depuis la version précédente sur la nouvelle. Dans tous les cas, jusqu’à 6 profils différents peuvent être créés avec les options de personnalisations habituelles. Comme d’habitude, on commence par une sorte d’avatar pas franchement ressemblant, mais qui a le mérite de retranscrire votre corpulence à l’écran. De même, vous vous relancerez dans l’aventure fitness en tenant un journal de bord qui prend en compte 10 critères. Ceux-ci vont de votre consommation de fruits et légumes par jours au temps que vous prenez pour vous relaxer en passant par la priorité que vous accordez au sport. S’il vous pousse à vous motiver et à faire toujours mieux que la veille, il est étonnant que le programme ne prenne toujours pas en compte des comportements tels que le tabac ou l’alcool, ce qui semble pourtant évident dès lors qu’on s’intéresse à sa condition physique. Et c’est parti pour un nouveau programme de 6 semaines au lieu des 30 jours sur la version précédente, votre progression étant cette-fois quotidiennement retranscrite sur des graphiques. A raison de quatre jours par semaine, tout votre métabolisme passe à la moulinette : poids, calories brulées, progressions de vos performances etc.

Quand « + » ne veut pas dire mieux …Retour au sommaire
quand-ne-veut-pas-dire-mieux
Un beau menu qui cache la forêt ...
Outre cette première personnalisation via un menu lifté pour l’occasion, quoi de vraiment neuf à se mettre sous la dent ? Hélas, pas grand-chose. Ou plutôt, pas grand-chose d’intéressant. La notice indique que pas moins de 35 nouveaux exercices sont proposés, mais il n’en est rien. Ils sont malins chez EA sports, la liste des nouveautés est en effet proche de ce nombre, mais il s’agit de déclinaisons d’exercices de step pour la moitié d’entre eux ! Et cela n’empêche guère la répétitivité de se faire sentir assez vite. De même, les nouvelles épreuves de ski nautique et de kayak ne sont pas amusantes à pratiquer et la lassitude guette.

Il y a bien quelques nouveautés qui surnagent. Par exemple, La boxe cardio est bien rythmée, on se prend vite au jeu de mettre un direct du gauche puis un coup de pied avec sa jambe droite grâce à la Wii Balance Board – qu’il faut là encore se procurer pour avoir accès à tout le jeu. Dans la même veine, la course d’obstacle est bien pensée car on y enchaîne plusieurs épreuves à la suite, un vrai parcours du combattant qui fait travailler tout le corps. Mais la déception est grande quand on veut se créer sa petite séance perso. Malgré les « 35 » nouvelles épreuves, Fitness + ne comporte pas une bonne partie des exercices de son aîné, il faut donc jongler entre les deux versions pour jouer à ses activités préférées …

Un entrainement, ça va, deux, bonjour les dégâtsRetour au sommaire
entrainement-ca-va-deux-bonjour-degats
Vous avez brulés 3,1 calories. En effet, super séance!
Une fois les 6 semaines d’entraînement terminées, et encore, si vous tenez le coup jusque là, pas grand-chose de novateur viendra renouveler votre intérêt pour le soft. Le système des trophées à débloquer est vraiment anecdotique, vous en débloquerez un bon tiers le premier jour et les autres ne constituent pas des défis dignes de ce nom. De même, le mode multi vous occupera deux minutes, le temps de vous rendre compte d’une part, qu’il vous faut un nouveau salon pour jouer à deux devant l’écran, d’autre part, qu’on ne s’amuse tout simplement pas.

N/A
image 1
Et puis on voit vraiment que la volonté de renouvellement a été très limitée, pour preuve la musique du menu principal est toujours la même, en plus de taper rapidement sur le système. De manière générale, les défauts du précédent opus n’ont pas été gommés. Le jeu est toujours aussi laid et ce n’est pas le support qui est en cause, certaines textures sont purement indignes d’un jeu sorti en 2009. Un soin plus grand aurait pu être apporté à la modélisation des personnages ou même à l’animation générale du titre mais il n’en est rien. Enfin, la Wii motion plus est carrément mise de côté, alors que de nouvelles idées auraient pu naître de son utilisation ou aider à perfectionner l’ensemble. Encore une fois les mouvements peuvent être mal reconnus et cela nuit à la jouabilité du jeu. Bref, on se rend vite compte que ce Fitness + se révèle plus être un patch très modeste qu’une extension de qualité.

Si on établissait un top 10 des pires arnaques, Fitness + y trouverait sans aucun doute sa place. Demander 40 euros ( !) pour un titre qui n’apporte que quelques modifications d’ordre cosmétique, un contenu plus que limité et aucune volonté de tirer la license vers la haut, voilà qui a au moins le mérite de faire rire. Si vous voulez vous dépenser tout en vous amusant, pensez plutôt à Wii sport Resort ou tout simplement à un bon footing à l’air frais.
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité