flechePublicité
Publiée le 14/09/2012 à 10:09, par Nerces

Partager cette actu

Yves Guillemot : « Moins de AAA chez Ubisoft »

Une politique de création davantage tournée vers les free-to-play, avec des équipes plus réduites et plus mobiles : tel semble être l'avenir d'Ubisoft.

Lorsque l'on vit une période de transition comme l'entre-génération actuel, de nombreuses sociétés en profitent pour revoir leurs objectifs, voire leur façon de travailler. C'est ce qu'il ressort de l'interview d'Yves Guillemot publiée par The Guardian.

Le patron d'Ubisoft revient notamment sur la tenue de son événement numérique la semaine dernière à Paris, les Digital Days 2012. Pour Yves Guillemot, il s'agissait de montrer la nouvelle orientation de sa société qui se tourne nettement vers la production de titres free-to-play, des jeux qui « du fait de la taille plus réduite des équipes permettent d'essayer davantage de choses différentes, de trouver des sujets qui intéressent les consommateurs ».

Yves Guillemot
Yves Guillemot explique que sa société « continuera à faire des gros titres PC et consoles », mais « en fera moins ». Le « triple-A » semble devoir céder la place à des productions free-to-play tel que le récent The Mighty Quest For Epic Loot. Il s'agit pour Ubisoft « de toucher de nouveaux consommateurs » et les free-to-play permettent d'être « constamment avec le client : vous pouvez affiner le gameplay pendant six mois, ajouter un nouvel environnement, construire une nouvelle pierre, tout cela parce que vous savez immédiatement si cela fonctionne ».

Autre tendance pour Yves Guillemot, l'inter-connexion entre les plateformes. Pour le patron d'Ubisoft, il est important que « quel que soit le périphérique et quel que soit le lieu », il soit possible de poursuivre la partie : « Ce que je vois à l'avenir, c'est la possibilité de poursuivre un jeu console / PC peu importe l'endroit où vous vous trouviez - peu importe qu'il s'agisse du jeu dans sa totalité ou de quelque chose de modifié pour les smartphones - afin de vous préparer pour l'aventure principale ou de réagir à un événement donné »... Tout en soutenant encore des licences majeures telle Assassin's Creed, Ubisoft semble donc en pleine mutation et nous vous invitons à lire l'intégralité de l'interview en suivant ce lien (en anglais).
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité