Les meilleures musiques de jeux vidéo (octobre 2021)

Publicité

Les meilleures musiques de jeux vidéo (octobre 2021)

JVFR

Que vous en ayez assez d'écouter toujours la même musique ou que vous souhaitiez découvrir ce qui s'est fait de meilleur pour les oreilles en octobre du côté du jeu vidéo, nul doute que vous devriez apprécier notre sélection du mois.

Aussi nécessaire à l'émotion que l'image elle-même, la musique de jeu vidéo aura peiné à sortir de son écrin. Si elle fait battre des cœurs, pleurer à chaudes larmes ou sait parfois nous pousser au crime, elle n'est pas qu'utilitaire et mérite de s'écouter hors jeu.

Nous vous proposons donc un voyage au cœur des musiques de jeu vidéo les plus marquantes ou les plus méconnues. Un voyage de passionnés concocté avec le cœur et, bien entendu, avec les oreilles : Now Playing.

Malgré de nombreux reports, dans quelques semaines les embouteillages des sorties de novembre devraient bien avoir lieu. Cela a même commencé en cette fin octobre, mois qui nous intéresse dans cette sélection. Comme d'habitude, ce jukebox vous propose 10 morceaux (ou BO complètes) qui ont fait l'actualité, sans se soucier d'une thématique particulière.

Mais si vous cherchez plutôt quelque chose pour animer votre soirée d'Halloween, jetez une oreille à notre précédente sélection des meilleurs morceaux pour se faire peur.

Now Playing Les meilleures bandes-originales d'octobre 2021

Publicité

Inscryption - Jonah Senzel

Toujours aux côtés du créateur Daniel Mullins après The Hex et Pony Island, le compositeur Jonah Senzel signe une bande-son remarquable pour le tout récent et non moins remarquable Inscryption. Angoissante et oppressante à souhait, la musique de l'Américain participe sans le moindre doute à l'ambiance solide et glauque du titre.

Dans The Trapper & The Trader par exemple, la lenteur, les percussions et les fredonnements font des merveilles, mais le reste de la BO n'est pas avare en passages marquants et utilisant des sonorités originales. Elle aurait d'ailleurs pu se trouver sans forcer dans notre sélection spéciale Halloween. - AR

Publicité

Far Cry 6 - Pedro Bromfman

À défaut de renouveler la formule de ses FPS en monde ouvert, Ubisoft en soigne de plus en plus la partie musicale. Après un Far Cry 5 porté au firmament sur ce point grâce à Dan Romer, son successeur lui emboîte le pas avec brio.

C'est qu'Ubisoft s'est acoquiné avec une pointure : Pedro Bromfmam, le compositeur (entre autres) de la bande originale de la série Narcos. Le musicien brésilien signe pour Far Cry 6 une bande-son enlevée et aux influences multiples. Tout ce dont on a besoin pour mener une guérilla digne de ce nom. Ah, et si vous êtes curieuses et curieux, écoutez également les titres issus des radios du jeu. J'y ai découvert Bomba Estereo et ma vie ne sera plus jamais la même. - PC

Darkest Dungeon II - Stuard Chatwood

Tout juste lancé en accès anticipé sur l'Epic Games Store (nous vous en proposions d'ailleurs il y a peu une preview), Darkest Dungeon II s'annonce plus que prometteur. Parce que le premier était un bijou et que ses développeurs ont pris leur temps avec la suite, mais aussi parce que le compositeur Stuart Chatwood (d'ailleurs déjà évoqué dans notre sélection de musiques d'horreur) est de retour aux affaires.

Seul le thème principal de ce nouvel opus a été officiellement dévoilé pour le moment. Peut-être un peu moins glauque mais plus épique que d'habitude, la piste n'en demeure pas moins efficace et donne envie de prendre la route avec ces aventuriers pour piller des donjons, tuer des monstres et devenir fou. En tout cas, je suis déjà fou en attendant la lointaine version 1.0. - AR

They Always Run - Deallry

Dans le radar de celles et ceux tombés en amour devant son pixel art et ses animations raffinées, They Always Run semble livrer toutes ses promesses. Du moins à en croire les rares tests déjà publiés sur le jeu d'Alawar Premium.

Je n'y ai pas joué moi-même, mais la simple mention des termes « metroidvania » et « space cowboy » a suffi à attiser ma curiosité. Autant dire que j'ai bien fait, car l'OST paraphée d'un certain Deallry (inconnu au bataillon) fait mouche. Singeant, comme dans cet extrait, quelques notes à Mass Effect, elle est en réalité polymorphe. On conseille notamment le titre « Evening in Gigapolis » pour sa rythmique badass, ou « Invisible » pour le grand écart qu'elle représente. Pas impossible que je me laisse tenter par l'aventure moi. - PC

Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - The Hinokami Chronicles - Yuki Kajiura et Go Shiina

Est-ce que sélectionner un jeu qui reprend la musique de l'anime dont il s'inspire est de la triche ? Je vous laisserai vous faire votre propre avis, mais quoi qu'il en soit j'ai retenu la bande-son de Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba - The Hinokami Chronicles, le jeu de versus inspiré de l'excellent manga/anime du même nom.

Composée par Yuki Kajiura et Go Shiina, la BO est l'une des raisons qui font que l'anime fonctionne à merveille, et j'imagine qu'il en est de même pour le jeu (auquel je n'ai pas joué). J'ai retenu la solide musique jouée durant les crédits de fin, tant elle mélange à merveille le drame et l'épique et rend donc parfaitement hommage à l'œuvre. - AR

Moonglow Bay - Lena Raine

Le « fishing-RPG », comme se plaît à l'appeler Bunnyhug Games, n'a pas grand-chose de mémorable. Si ce n'est sa musique, composée par l'inénarrable Lena Raine (Guild Wars 2, mais surtout Celeste et plus récemment Chicory).

À travers une quarantaine de morceaux naviguant entre balades chill et compositions plus troublantes, la musicienne de Seattle signe là sa deuxième participation majeure de l'année. Pas suffisant, malheureusement, pour sauver Moonglow Bay du naufrage, mais suffisamment délicieux pour nous faire écouter son OST en boucle. - PC

Les tests finalement assez positifs de la catastrophe annoncée Marvel's Guardians of the Galaxy m'ont donné envie d'y jouer. Bon, ça ne sera pas pour tout de suite malgré tout, mais j'ai quand même logiquement jeté une oreille à la bande-son, puisqu'il s'agit de l'un des points forts des films et que la musique est au coeur même de l'ADN des Gardiens.

Ici, c'est Richard Jacques (Headhunter, Mass Effect) qui est aux commandes de la bande originale, en dehors bien entendu des morceaux iconiques d'artistes connus glissés ça et là. L'Anglais propose sans surprise en vaste majorité des pistes épiques et enlevées, dignes d'un film Marvel, et cela a notamment parfaitement fonctionné pour écrire ce paragraphe. - AR

Tandem : A Tale of Shadow - Guillaume Nicollet

Quelques mois après la bonne surprise Shady Part of Me, voici qu'un autre studio français joue aux ombres chinoises. Et s'il ne marque pas forcément les esprits pour son gameplay académique, Tandem : A Tale of Shadow est une grande réussite artistique.

Une réussite à laquelle participe activement Guillaume Nicollet. En plus de signer la direction créative du titre, le co-fondateur du studio Monochrome a aussi composé la musique de Tandem. Et autant dire que l'homme était inspiré, pour son tout premier effort musical.

Dans une interview accordée à ScreenRant, il dit avoir beaucoup appris d'un petit gars sans histoire appelé Danny Elfman. Et quand on croise la discographie du bonhomme, qui a composé pour la quasi-totalité des films de Tim Burton, et la direction artistique de Tandem, on se dit que les planètes se sont bien alignées. - PC

Age of Empire IV - Mikolai Stroinski

À l'heure où j'écris ces lignes, Age of Empires IV arrive dans le Game Pass dans deux heures. Moment qui correspondra à la fin de ma journée de travail. Coïncidence ? Absolument pas. Bref, tout ça pour dire que je n'ai pas encore joué au dernier RTS de Microsoft, mais que cela ne va assurément pas tarder.

J'ai tout de même écouté quelques morceaux de la bande-son par Mikolai Stroinski (The Witcher 3), et j'ai beaucoup aimé ce que j'ai découvert. C'est notamment le cas des morceaux dédiés à l'Empire Romain, qui évoluent à chaque passage d'âge. Comment ça il reste encore 1 h 55 avant la sortie ?! - AR

Voice of Cards : The Isle Dragon Roars - Keiichi Okabe

Après le succès retentissant de NieR: Automata auprès du grand public, dire que Yoko Taro fait partie des réalisateurs les plus importants du médium relève de l'euphémisme. Autant dire que ses faits et gestes sont scrutés de près par les fans, qui sont déjà nombreux à s'être jetés sur Voice of Cards, son tout nouveau jeu.

Mais s'il s'agit là d'un projet « intermédiaire » pour le créateur avant de, peut-être, poursuivre la saga NieR, ce RPG de deck building est évidemment mis en musique par son partenaire de toujours Keiichi Okabe. Déjà responsable des inoubliables bandes-son des précédents titres de Taro, Okabe nous gâte avec de nouveaux titres aux sonorités très variées, dont certains comme ce thème principal restent fidèles aux habitudes du compositeur. - PC

La rédac' aime aussi :

  • Les Démons du Midi : animé par les passionnés et passionnants Pipomantis de Gamekult et désormais Twitcheur Gautoz, ce podcast mensuel sur la musique de jeux vidéo est un rendez-vous incontournable.
  • The Ongaku : Site Web (également un compte Twitter et un subreddit) très actif sur toute-chose musique de jeux vidéo. Des recommandations, l'agenda des sorties et l'arrivée des OST sur les plateformes d'écoute légales. Un compte à suivre absolument !
  • Blipblop : Compte Twitter relayant les annonces de sorties de musiques de jeux vidéo au format physique (CD ou vinyle). Immanquable pour tout collectionneur qui ne veut pas rater un restock.
  • Video Games Music Daily : en manque d'inspiration ? VGM Daily vous propose plusieurs fois par jour des recommandations d'OST à découvrir, avec les liens qui vont bien pour écouter tout ça légalement.
  • dedeco : DJ passionné de musique de jeux vidéo qui confectionne, une fois par mois, des mix incroyables à partir de titres d'hier et d'aujourd'hui. En bonus, chaque vidéo s'accompagne de sous-titres apportant énormément de contexte sur le compositeur ou les difficultés du mixage de VGM. À écouter sans modération.

Modifié le 30 octobre 2021 à 11h06

Publicité

Dernières actualités