flechePublicité

Test WRC 4 (PC) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 25 Octobre 2013 , PC , Plus de tests sur PS3 , Playstation Vita , Xbox 360

Les +

  • Toutes les voitures / pilotes
  • Quelques jolis parcours
  • Sensations en vue interne
  • Multi limité mais sympa

Les -

  • Où sont les nouveautés ?
  • Vue externe à oublier
  • Des baisses de fluidité (consoles)
  • Pas d'impact de la météo
  • Arcade ou simulation ?!
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
7.5

(88 votes)
Publiée le 04/11/2013 à 18:11, par Nerces

Test de WRC 4 : on prend les mêmes et on recommence

Milestone enfonce en quelque sorte le clou avec la sortie de WRC 4 qui doit encore accentuer l'orientation réaliste de sa simulation. Pari tenu ?

Pratiquement un an jour pour jour après la sortie de WRC 3, les Italiens de Milestone remettent en quelque sorte le couvert avec le quatrième opus du jeu sous franchise officielle FIA. Une fois encore, le studio met en avant le réalisme de sa simulation assurant avoir écouté les amateurs du précédent épisode et avoir retravaillé son moteur pour une authenticité accrue. Dans les faits hélas, on peine à voir de franches améliorations par rapport à ce WRC 3. Revue de détail.

Est-ce la ouate qu'il préfère ?Retour au sommaire
WRC 4
Sur le papier, rien ne semble vraiment distinguer WRC 4 de son prédécesseur et à commencer par les options de jeu proposées, on a un peu l'impression de reprendre le titre là où nous l'avions laissé il y a de cela un an. En effet, au lancement, nous avons le choix entre trois modes de jeu on ne peut plus classiques. La Spéciale rapide est l'occasion de participer à une seule course, choisie au hasard par le programme. Avec Mode rallye, on découvre les premiers réglages puisque l'on peut se lancer dans un rallye complet ou une seule spéciale. Enfin, comme d'habitude, le mode Carrière est le plus intéressant et surtout le plus complet des trois.

Il nous invite à prendre en main la destinée d'un tout jeune pilote alors qu'il doit se faire un nom pour gravir - petit à petit - les échelons vers les sommets du WRC. Du coup, les choses débutent en Junior WRC au volant d'une Fiesta R2 alors que l'on peut opter pour trois « écuries ». Un système d'objectifs nous est ensuite proposé afin que le joueur soit amené à progresser en douceur en faisant ses premières armes dans cette catégorie mineure avant d'enchaîner avec de plus gros contrats d'abord en WRC 3, puis en WRC 2 pour enfin atteindre les sommets et le fameux WRC où s'opposent déjà des pilotes comme Sébastien Loeb, Sébastien Ogier ou Robert Kubicka.

Bande-annonce de sortie du jeu


Semi-réalisteRetour au sommaire
Sur le plan des licences, pas grand-chose à redire puisque Milestone dispose d'un partenariat avec la FIA. Le studio est donc en droit d'utiliser toutes les écuries, toutes les voitures et tous les pilotes avec même quelques suppléments comme la présence de cette Hyundai i20 WRC qui ne devrait pas concourir avant l'année prochaine. En revanche, les puristes seront déçus de voir qu'un pilote comme Sébastien Loeb est intégré au championnat du monde comme si de rien n'était : en réalité, l'Alsacien n'a pris part qu'à quelques rallyes. La simulation doit aussi faire avec des tracés qui ne sont qu'inspirés par les parcours officiels.

Vidéo : le gameplay de WRC4 avec Sébastien Ogier !
On peut comprendre les limitations techniques qui ont contraint Milestone à faire ce choix et les problèmes de gameplay engendrés par des spéciales de plus de 20 minutes. Reste que ne pas donner cette possibilité aux fans de réalisme montre les limites de l'implication du studio italien. Un studio qui rencontre toutefois ses plus grosses difficultés une fois que l'on met le contact, notamment dans les divisions inférieures. En effet, en catégorie Junior WRC, mais aussi dans une moindre mesure en WRC 3 / WRC 2, les sensations ne sont clairement pas au rendez-vous : alors que l'on circule à 80-90 km/h sur des routes en lacets, on a parfois l'impression de rouler tranquillement dans la campagne normande.

Conduite en cartonRetour au sommaire
La catégorie Junior WRC est une blague qui torpille littéralement le mode Carrière, comme c'était pourtant déjà le cas sur WRC 3. À l'époque, nous avions fait preuve d'indulgence, car Milestone avait amélioré de nombreux autres aspects de sa simulation. Pour WRC 4, il n'en est rien et, en réalité, les principaux progrès concernent quelques reflets ajoutés aux voitures ou quelques effets cosmétiques notamment dans la prise en charge de la météo. Dans la pratique, rien de vraiment majeur, rien en tout cas susceptible de faire passer la pilule auprès des fans de rallyes qui regretteront en premier lieu le manque de sensation en vue externe.

WRC 4
Il convient de rapidement opter pour une des trois représentations internes disponibles si on veut garder un minimum d'intérêt. Sur PC, il est strictement impossible de jouer au clavier pour qui souhaite faire preuve de précision, mais PC ou consoles, nous vous conseillons vivement l'utilisation d'un volant. À ce titre, notons que Milestone a plutôt bien fait les choses puisque de très nombreux périphériques sont pris en charge, et ce, de belle manière. Hélas, ce qui est vrai pour la précision du volant, l'est bien moins du côté du retour de force - peu convaincant - ou de la météo. Certes des effets visuels ont été ajoutés, mais nous n'avons ressenti absolument aucun impact sur la conduite !

En solo, le bilan est donc assez amère puisque l'impression qui prédomine est celle d'un recyclage quasi-constant de la part de Milestone. Certes WRC 3 était bien supérieur aux précédents volets de la franchise, mais il n'était pas assez bon pour que le studio se repose ainsi sur ses « lauriers ». Il en va d'ailleurs de même en multijoueur où nous retrouvons les mêmes options, les mêmes épreuves et les mêmes possibilités. Prétextant le réalisme, Milestone fait donc l'impasse sur le mode en écran partagé ou les courses contre un fantôme : deux options qui n'empêchent pas de s'amuser, mais qui montre bien l'orientation un peu trop minimaliste d'un WRC 4 sympathique, mais par trop proche de WRC 3.

Malgré les promesses de Milestone, rendons-nous à l'évidence : WRC 4 n'est toujours pas la simulation de rallye que les fans attendent. En réalité, il s'agit à peine d'un successeur à WRC 3, tant les deux jeux sont proches. Proches au niveau des tracés d'abord (à peine modifiés), mais proches aussi au niveau de la tenue de route ou du style de conduite. Certes, les effets météo sont jolis, les livrées des voitures réussies et toutes les licences ont été mises à jour, mais volant entre les mains, les différences paraissent plus ténues et les principaux défauts de WRC 3 n'ont pas été corrigés : les catégories inférieures restent sans intérêt, la vue externe est toujours aussi impersonnelle et les tracés pas toujours très inspirés. Au final, WRC 4 est un titre correct, mais qui ne saurait justifier une sortie à plein tarif.

Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 3,6 GHz, 18 Go de mémoire vive et GeForce GTX 680. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 2,4 GHz, épaulé par 2 Go de mémoire vive et une GeForce GTX 260.

WRC 4
WRC 4

WRC 4
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : mquisutdeus
Très bon
Du vrai rallye Les critiques je ne les comprends pas, WRC est un modèle de précision et l'inertie des voitures à été travaillé, on as même une vue dynamique qui permet de ressentir les mouvements des suspensions! Gros gros travail sur les bruitage et graphiquement sur PC il est propre dans décoller la rétine. Ce jeu demande du temps et de l'investissement dans le pilotage, les réactions des véhicules sont hyper suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
Une physic qui reste mauvaise, peu de changements en fonction du type de terrain et de meteo. Des graphismes qui restent assez grossiers avec une mauvaise optimisation des cartes graphiques. Un jeu qui n'est pas abouti, compte tenu de la licence WRC j'en attendais beaucoup plus. Son seul avantage est un manque cruel de conccurence dans ce domaine, ils peuvent donc continuer sur la meme ligne sans suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist WRC 4

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité