flechePublicité

Test Way Of The Samurai 4 (PS3) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 04 Octobre 2012 , PS3
Publiée le 01/10/2012 à 00:10, par NatasFH

Test de Way of the Samurai 4

Aux côtés de la série Yakuza, qui parvient dans nos frontières sans version française, on trouve Way of the Samurai. Une licence qui accouche en ce début de mois de septembre de son quatrième opus. Là encore, nous avons droit à un jeu léché, au potentiel énorme, mais malheureusement sous-exploité par ses développeurs.

La voie du Samouraï est... très courte...Retour au sommaire
voie-samourai-est-tres-courte
image 1
Dans Way of the Samouraï 4, le joueur incarne un samouraï sans nom qui vient de débarquer dans la petite ville de Amihama. Là, il va devoir jouer du katana pour désembourber les conflits. Le Japon est en train de vivre sa révolution industrielle avec, notamment, des britanniques qui arrivent en masse avec leurs nouvelles technologies. Forcément, certains groupuscules xénophobes ne voient pas ça d’un bon œil et tentent de mettre des bâtons dans les roues de l’ambassadrice venue en paix pour consolider les relations Japon – Grande Bretagne. Le joueur, seul contre tous, sera amené à faire des choix moraux qui le conduiront à se battre ou à régler les conflits grâce à de beaux discours. A vous de choisir votre voie et de vous y tenir ou de changer totalement d’attitude en fonction de la situation rencontrée. On apprécie particulièrement ce système qui permet d’emprunter divers chemins pour atteindre son but. La liberté d’action est d’ailleurs au cœur du gameplay avec un héros sans attaches qui ne suit que son instinct. Par exemple, il est possible d’engager le dialogue avec des jeunes femmes pour tenter de les faire tomber sous notre charme.

N/A
image 1
Way of the Samurai 4 est un jeu d’action orienté beat them all dans lequel le joueur affronte des dizaines d’adversaires simultanément. La ville d’Amihama, divisée en plusieurs quartiers, n’est pas bien grande mais reste suffisamment étendue pour offrir tous les services nécessaires (forgeron, médicaments, nourriture…) mais aussi pour nous fournir diverses missions annexes qui nous rapportent de l’argent et des objets. Attention toutefois, le héros ne peut transporter que dix objets à la fois et autant d’armes de rechange. Car il faut gérer l’usure de son arme qui se brise si on vient à trop l’utiliser. On se rend alors chez le forgeron et on répare ses bébés. Enfin ça, c’est sur le papier. Dans les faits le forgeron ne sert à rien puisqu’on trouve des pelletées d’armes neuves à chaque combat. Il faut aussi jeter un œil attentif à sa jauge de vitalité en plus de sa jauge de santé. Elle se vide au fil des combats et, une fois vide, les coups portés sont bien moins puissants. Il faut alors manger un morceau pour recharger ses batteries. Pour ce qui est de la santé, elle remonte toute seule durant les combats si vous parvenez à éviter les coups pendant un petit moment ou encore lorsque l’on dort pour atteindre un moment précis de la journée. Tout cela est bien joli et le système de combat est intéressant. Il faut être très attentif aux positions de ses adversaires pour attaquer en conséquence. Toutefois, il faut bien reconnaître que, si certains ennemis nous donnent du fil à retordre, la plupart d’entre eux se laisse étriper tout simplement en martelant la touche d’attaque. Du coup, de potentiellement subtil, le jeu devient bourrin à souhait. On apprécie tout de même l’ensemble qui s’avère bien équilibré et dont la difficulté vous coûte quelques échecs.

N/A
image 1
Voilà pour les points positifs de Way of the Samurai 4. Son plus gros défaut étant sa durée de vie. Ne comptez que cinq à six heures de jeu pour arriver à la fin. Toutefois, il existe plusieurs fins influencées par vos choix moraux, à condition de posséder la motivation de tout recommencer. C’est vraiment dommage car le jeu, en début de partie, nous laisse entrevoir un gameplay plus profond et une durée de vie bien supérieure à ce qu’elle est en réalité. Il faudra repasser, ce n’est pas pour cet épisode. On se demande bien ce qui a traversé la tête des développeurs pour se lancer dans une aventure aussi séduisante que courte. D’autant plus que du côté graphique le jeu se révèle très réussi. Aucun ralentissement ne vient empiéter sur les joutes et on ne déplore qu’un peu d’aliasing et de clipping par-ci par-là. Rien de bien dommageable donc d’autant que la modélisation des personnages est sans faille et finement détaillée. Du côté des animations c’est aussi du bon travail même si on remarque quelques bugs de temps en temps. On regrette également que le jeu ne soit pas traduit en français. Les dialogues s’écoutent en japonais dans le texte et l’on dispose de sous-titres anglais. Malgré cela, lesdits sous-titres disparaissent parfois si vite qu’on ne parvient pas à tout lire. Même chose si vous réfléchissez trop longtemps pour faire un choix de dialogue, la conversation s’annule et il faut tout reprendre depuis le début. Une lourdeur dont on se serait bien passé.

Quelle déception que ce Way of the Samurai 4. Le début du jeu nous laisse entrevoir un titre remplie d’activités annexes et de combats prenant mais il nous surprend en se terminant abruptement au bout de cinq heures de jeu seulement. Une déception d’autant plus marqué que le potentiel du jeu est bien réel mais finalement si mal exploité qu’on reste sur sa faim. Une grosse faim. Si les jeux typiquement japonais vous attirent, préférez la série Yakuza, bien plus travaillée et prenante.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Way Of The Samurai 4

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
10:32:30 -->