flechePublicité

Test Valkyria Chronicles (PS3, PSP) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 31 Octobre 2008 , PS3 Sortie le 11 Novembre 2014 , Plus de tests sur PC , Sortie Rumeur sur PSP

Les +

  • Réalisation soignée
  • Système de jeu simple et complet
  • Concept original et efficace
  • Bonne durée de vie
  • Univers intéressant...

Les -

  • ...mais scénario et dialogues niais
  • Des archaïsmes de gameplay (triche, collisions...)
  • Liberté très relative
  • Entièrement en anglais
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.0

(22 votes)
Publiée le 31/10/2008 à 17:10, par Maxence

Valkyria Chronicles : la PS3 s'ouvre à la tactique

Valkyria Chronicles
Les jeux de rôles sur Playstation 3 se comptent sur les doigts d’une main mouflée. Partant de ce constat, difficile de faire la fine bouche devant l’arrivée d’un titre comme Valkyria Chronicles. S’il ne peut pas vraiment être considéré comme un RPG classique, le jeu de Sega, proposant un mélange entre tactique et action, arrive au bon moment pour contenter les joueurs de la dernière console de Sony. Loin de ne proposer qu’un enrobage visuel original et réussi, Valkyria Chronicles possède quelques atouts dans sa manche pour séduire les joueurs. Plongeons dans les chroniques de Gallion !

Oh, Welkin, tu es si gentil…


Valkyria Chronicles
Nous sommes en 1935, dans une Europe fictive qui se remet à peine d’une première grande guerre. La quiétude de Gallia, pays neutre tout ce qu’il y a de plus gentil, est soudain perturbée par une subite invasion de l’Empire (les rouges venus de l’Est), opposé à la Fédération Atlantic (les bleus venus de l’Ouest) dans ce qui à tout l’air d’être une seconde boucherie. Welkin et Alicia, deux jeunes adultes du pays, se rencontrent au moment ou leur ville, Bruhl, brûle (ok, c’était super facile…). L’histoire de Valkyria Chronicles conte donc leurs aventures, d’abord seuls puis aux commandes de la « 7th squad », unité militaire d’une vingtaine de personnes faisant partie de l’armée levée rapidement par l’état major de Gallia. L’histoire se dévoile par l’intermédiaire d’un livre dont nous découvrons les chapitres les uns après les autres, par l’intermédiaire de nombreuses cut-scenes. Le jeu blablate pas mal dans l’ensemble, les thématiques abordées étant sensiblement les mêmes que dans bon nombre de jeux de rôle nippons (famille, croyance, racisme…).

Vidéo #23 - VidéoTest de Valkyria Chronicles

VidéoTest de Valkyria Chronicles


Valkyria Chronicles
La mise en scène est assez peu surprenante, les dialogues sont particulièrement creux et quelques uns de nos héros auront la furieuse propension à nous énerver, comme le couple principal d’ailleurs. Tout en enchainant les tueries, à dos de char ou à l’arme à feu, Welkin et Alicia ne cesseront de prôner le respect de la vie, de la nature (il roule aux pissenlits leur gros tank ?), et s’offusqueront sans cesse de la violence de leurs ennemis. On sait les japonais plutôt ambigus avec la guerre, mais là le tout frise clairement la niaiserie. Cela mis de côté, quelques séquences et personnages un peu moins clichés interviendront tout au long de l’histoire, relevant un peu le niveau et permettant au joueur de ne pas balancer le pad sur son écran plasma hors de prix. L’aventure est longue (une vingtaine de chapitres, pour autant de combats) mais malheureusement tout en anglais (possibilité d’opter pour le doublage japonais…).

Tactical Action RPG


Valkyria Chronicles
Le système de jeu est assez peu commun : Valkyria Chronicles est un jeu de rôle tactique teinté d’action. Vos CP (points de capacités) vous permettent de bouger vos troupes, le nombre d’AP (points d’action, symbolisés par une jauge) conditionnant votre champ d’action. La tactique intervient à ce niveau, puisque vous dirigez vos personnages en temps réel. Il vous est possible de bouger plusieurs fois la même unité à la suite, son champ d’action se réduisant néanmoins drastiquement à chaque fois. Chaque déplacement utilise un de vos CP, les mouvements de char d’assaut vous en coûtant le double. Attention donc à bien prendre en compte le type de votre unité, le nombre de munitions qu’il lui reste, son champ d’action au niveau du déplacement et du tir… Les paramètres sont nombreux, d’autant qu’il ne sera possible d’effectuer une attaque qu’une seule fois par tour.

Vidéo #24 - Cinématique et QG



Valkyria Chronicles
Les unités sont donc de différents types : scout (faible puissance mais gros champ d’action), shocktrooper armés de mitrailleuses, lancers capables de faire du mal aux tanks adverses, engineers capables de réparer votre char mais à la puissance très limitée et snipers, à la faible capacité de déplacement mais à la distance et puissance de feu incomparable. Chaque personnage possède ses propres caractéristiques, parfois loufoques, conditionnant de fait vos choix de placement sur le champ de bataille. Untel ne supportera pas le désert, l’autre sera grisé par une présence féminine à ses côtés… Sans être indispensable, l’étude approfondie de l’ensemble de ces critères vous permettra parfois de faire la différence sur le champ de bataille. Le but est bien souvent de prendre le camp adverse, symbolisé par un drapeau, ce camp vous permettant de remplacer certaines unités devenues moins utiles suivant le déroulement de la bataille par d’autres plus appropriées. Les niveaux sont globalement tous bien construits, avec de nombreux détails pour chacun (poste de guet, tornade de sable perturbant la visibilité, tranchées pour se cacher…), offrant par la même une bonne variété dans les affrontements. Quelques missions d’infiltration viendront même égayer votre progression. Celles-ci sont d’ailleurs assez peu permissives, occasionnant par moment un peu de frustration devant l’échec.

Le revers de la médaille


Car Valkyria Chronicles peut être frustrant. Fourbi d’archaïsmes dont les japonais semblent détenir le secret, le jeu de Sega plombe légèrement son très sympathique système de jeu avec quelques éléments mal pensés. D’une, la console triche. Alors que vous raterez très (trop ?) régulièrement votre cible, même située à deux mètres, vos ennemis enchaineront les cartons sans trop de soucis et ce même dans des angles presque irréalistes, occasionnant quelques crises de nerfs malvenues. De deux, quoique que bien construits, les différents environnements n’offrent au final que peu de liberté au joueur. La sensation de faire le bon choix est constante (et gratifiante), la rejouabilité étant quand même grevée par la sensation de refaire exactement la même chose la seconde fois. On aurait apprécié un jeu un peu plus ouvert, à la manière des jeux de rôles tactiques traditionnels. De trois, quelques problèmes de jouabilité viennent parasiter l’expérience de jeu. La caméra vous posera quelques soucis, d’autant plus dommageables que les ennemis peuvent vous tirer dessus pendant votre tour de jeu, si jamais vous êtes à bonne distance. Il arrive de ne pas vraiment savoir dans quel sens on se dirige, le stick remédiant bien au problème, malheureusement parfois trop tard. De même, impossible de passer, dans un endroit étroit mais largement accessible à deux, à côté d’un allié un peu imposant (lancer par exemple), nous obligeant par moment à perdre quelques CP très précieux à replacer correctement nos unités. Dur quand on est au plus mal dans une mission.

Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles


Loin des standards graphiques du genre, Valkyria Chronicles offre un visuel crayonné du plus bel effet. Il n’y a pas de réelle performance technique, Sega prouvant qu’un bon design suffit à faire un jeu agréable à regarder. Bien sur, le jeu est très propre, notamment grâce à cette fameuse touche « dessin », mais aucun effet particulièrement bien rendu ou impressionnant ne vient nous scotcher la rétine. Ce qui nous fait dire que le jeu pourrait tourner sur Wii. L’ensemble est on ne peut plus fluide, et ce malgré des niveaux correctement remplis d’éléments divers, naturels ou non. La musique reste globalement assez discrète, le thème présent dans notre QG finissant quand même tôt ou tard par nous agacer. En combat, le tout reste audible sans qu’on se souvienne pour autant d’un thème en particulier. Du boulot correct, sans plus (mais sans moins !). L’ensemble a un côté lisse et propre pas désagréable, même si on ne peut s’empêcher de penser que Sega aurait pu aller plus loin dans l’originalité, au niveau du design des personnages par exemple.

Conclusion


Ne boudons pas notre plaisir de disposer d’un titre adulte haut en couleur maitrisé artistiquement et techniquement, qui conviendra à n’en pas douter aux amateurs de jeux de rôle tactique. Le système de jeu complet et accessible, le concept original très efficace et la bonne durée de vie effacent au final sans soucis les quelques écueils de gameplay et le scénario au ras des pâquerettes de Valkyria Chronicles. Compte tenu du peu de jeux du genre sur Playstation 3, et de la qualité de celui que nous propose Sega, on aurait tord de s’en priver !



Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Valkyria Chronicles
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : tomasan
Bon
Pour les amateur de tactical C'est un jeu qui merite au moins ses 4 etoiles. Graphismes tres jolis, ambiance seconde guerre mondiale dans un univers fantastique, son point fort est vraiment le coté jeu de plateaux, innovant car il laisse tomber le classique damier au profit d'une approche plus libre, avec des missions qui ne manqueront pas de rebondissement pour pimenter le jeu.
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Meilleur jeu de la ps3 Les graphismes, l'histoire, l'ambiance, la musique, le gameplay, durée ce jeu à incroyablement peu de défaut a mon gout, je trouve scandaleux que jeuxvideo.fr donne une note aussi basse pour ce jeu merveilleux.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Valkyria Chronicles

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
/javascript">