flechePublicité

Test Uncharted : Golden Abyss (Playstation Vita) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 22 Février 2012 , Playstation Vita

Les +

  • Absolument magnifique
  • Jouabilité hybride plaisante
  • Zéro loading
  • Une aventure conséquente
  • Musiques et doublages au top
  • Finish dantesque

Les -

  • Quelques ralentissements
  • Manque de variété des décors
  • Des QTE qui cassent le rythme
  • Visée au stick droit étrange
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.7

(594 votes)
Publiée le 20/12/2011 à 19:12, par Maxence

Test de Uncharted : Golden Abyss sur Playstation Vita

Uncharted Golden Abyss est, à juste titre, la star du lancement de la PS Vita au Japon. Voici pourquoi...

Difficile d’assumer le leadership du lineup de lancement d’une console, surtout lorsque l’on est le dernier rejeton d’une famille aussi prestigieuse que celle d'Uncharted. C’est pourtant le pari relevé (et tenu !) par Bend Studio et Sony avec Golden Abyss, qui accompagne la Playstation Vita pour sa sortie japonaise comme européenne.

Le plus beau jeu jamais créé sur portableRetour au sommaire
Uncharted : Golden Abyss
On en a déjà beaucoup dit sur la réalisation du jeu : oui, Golden Abyss est magnifique. Il offre des effets de lumière saisissants et dépeint avec le même brio que Drake’s Fortune la jungle luxuriante dans laquelle nous sommes plongés tout au long de l’aventure. On pourra certes ergoter sur l’aliasing qui pollue parfois les visages ou les ombres, mais il faudra se rendre à l’évidence : Uncharted Vita est le plus beau jeu portable qu’il nous ait été donné de voir, un point c’est tout.

Uncharted : Golden Abyss
Bend studio a réalisé un travail minutieux sur les animations, rendant très crédible la présence de Nathan Drake dans le creux de la main des joueurs plus habitués à ses cabrioles sur console de salon. On retrouve également un certain sens de l’ordonnancement des décors, souvent majestueux malgré l’étroitesse avérée des surfaces praticables dans le jeu. On fera passer ça sur le compte des « limitations » de la console, les quelques ouvertures dans le level-design se traduisant bien souvent par de bons ralentissements en pleine action.

Gameplay #2 - 11 minutes de vidéo (TGS 2011)



Si on ne peut reprocher grand-chose à Golden Abyss sur sa plastique, difficile de se contenter des deux/trois types d’environnements proposés tout au long de l’aventure. La jungle, la jungle et encore la jungle, cela fini par nous user les yeux. Les deux longues séquences en intérieurs caverneux (avec effets de lumière du tonnerre à la clé) nous rappellent que la richesse d’un Uncharted vient aussi (et avant tout ?) de sa variété visuelle. Uncharted Vita rate un peu le coche à ce niveau, même s’il s’efforce de varier les situations de jeu tout en restant dans le canevas action/exploration/plateforme si cher à la licence.

Maniabilité hybrideRetour au sommaire
Uncharted : Golden Abyss
La partie shoot à la troisième personne ne pose pas trop de problème, une fois appréhendée la dureté des sticks analogiques. Surtout préjudiciable pour la visée, ce léger désagrément peut à loisir être compensé par l’utilisation du sixaxis de la PSVita. L’adaptabilité semble avoir été le mot d’ordre de cet Uncharted. Pour viser, grimper, sauter ou simplement passer d’une plateforme à l’autre, il est possible d’utiliser les sticks ou l’écran tactile concerné, et ce indifféremment. On apprécie de pouvoir adapter notre façon de jouer à notre position de jeu (avachi sur le canapé, couché dans un lit ou assis à son bureau), chaque action se faisant sans problème quel que soit le style choisi.

Uncharted : Golden Abyss
Les possibilités gyroscopiques ou tactiles de la Vita ont d’ailleurs permis à Bend Studio d’ajouter quelques composantes de gameplay : on passera un certain temps à réaliser des carbones ou à nettoyer des pièces archéologiques importantes en brossant son écran tactile, à replacer les pièces d’un puzzle aux bons endroits ou encore à couper des bambous à la machette de la même façon. Dommage que cela arrive si souvent dans le jeu, cassant d’autant le rythme d’habitude si bien géré dans la série.

Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted Golden Abyss utilise toutes les fonctionnalités de la PS Vita (gyroscope, écrans tactiles)


C’est un peu moins problématique lors de nos joutes au corps à corps ou pendant les quelques séquences particulières (descente de courant à pied ou en canoë), les QTE s’intégrant alors bien mieux à l’action. Hormis ces quelques ajouts, auxquels on peut adosser la possibilité de prendre des photos, Uncharted Golden Abyss reste quand même assez sage dans sa façon d’enchainer les évènements scénaristiques. C’est un peu moins vrai dans la seconde partie de l’aventure, mais l’impression de déjà-joué est quand même un peu présente.

Neuf heures de jeuRetour au sommaire
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted Golden Abyss, ce n’est heureusement pas cinq heures de jeu et puis basta. Forte de ses neuf heures en normal (sans se presser, mais sans tout trouver), l’aventure pourra facilement être rejouée. Déjà parce qu’elle est beaucoup plus découpée que sur PS3 (34 chapitres), ensuite parce qu’elle regorge de secrets à débusquer et de photos spécifiques à prendre. On comptera donc facilement une bonne douzaine d’heures avant d’en être vraiment lassé, ce qui est plus que correct pour un jeu dont le développement aurait pu être « rushé » pour coller avec la sortie de la console. Par contre, aucun multijoueur n'est à signaler, ce qui reste une petite déception.

Uncharted : Golden Abyss
Vous l’aurez compris : il ne s’agit pas au final d’un épisode au rabais ou d’une simple vitrine technique et technologique, même s’il place la barre très haut à ce niveau. L'histoire, qui se déroule avant le premier Uncharted, est d'ailleurs omniprésente : elle nous conte les aventures de Drake et Sully, mais aussi des petits nouveaux Dante et Marisa sur les traces d’une cité d’or sur fond de Visigoth, de conquistadors espagnols et de civilisation maya. Le général Guerro, militaire mexicain tout ce qu’il y a de plus cliché, sera l’un des hommes à abattre d’une intrigue plaisante sans non plus être captivante.

Uncharted : Golden Abyss
Uncharted Golden Abyss jouit d’ailleurs d’une mise en scène conforme à celle des précédents volets : on tape sans vergogne dans le registre cinématographique pour les angles de caméra, les dialogues ou la musique (certaines pistes sont mémorables), pour un résultat évidemment très efficace. Sans aucun temps de chargement passé celui de l’écran titre (mis à part quelques fondus au noir de deux secondes avant les cinématiques), l’aventure reste dynamique malgré le support et les nombreuses coupures dues aux QTE. En plus, le finish est dantesque.

La Playstation Vita n’est pas la PS3, et Bend Studio n’est pas Naughty Dog. Pourtant, Uncharted Golden Abyss réussi haut la main son passage sur portable grâce à sa réalisation ahurissante et la transposition sans heurt du gameplay typique de la série. S’il n’est pas le meilleur des Uncharted (moins surprenant que le 1, clinquant que le 2 et abouti que le 3), Golden Abyss ne décevra pas pour autant les early buyers de la PS Vita, dont la maitrise par Sony est déjà impressionnante. Avec plus de variété et une meilleure gestion du rythme, on aurait assurément tenu un grand jeu ; Golden Abyss ne reste finalement « qu’un » excellent jeu de lancement pour une machine plus que jamais prometteuse, et c'est déjà pas mal.

Jeu testé à partir d'une version import japonaise (textes et voix en anglais)

Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Uncharted : Golden Abyss
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : T-rhymes
Très bon
Du Pur Uncharted portable!! Ouaouuu... Cette claque graphique... Golden Abyss est une vrai démo technique des capacités de la Vita!! Beau à en pleurer, le reste du jeu n'est pas en reste. Le studio BEND nous livre une aventure longue et prenante qui n'a rien à envier aux titres de la trilogie console developpés par Naughty Dogs. Les décors de jungle luxuriante rappellent énormément Drake's Fortu suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
linéaire et court pas fantastique tant sur le plan du scénario que celui de la jouabilité. aucune scène particulièrement bluffante comme celles que l'on peut trouver sur les consoles de salon.
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));