flechePublicité

Test Ultra Street Fighter 4 (Xbox 360, PS3, PS4) : 9/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 04 Juin 2014 , Xbox 360 , PS3 , PS4 Sortie le 08 Août 2014 , Plus de tests sur PC
Publiée le 17/07/2014 à 17:07, par Virgile

Test d'Ultra Street Fighter IV : et c'est reparti pour quelques années !

Plus d'un mois après sa sortie en dématérialisé et à l'occasion de son arrivée en boutiques, il est temps de vous donner notre sentiment sur cette ultime (?) version.

Depuis sa sortie en 2009, Street Fighter IV aura donc été mis à jour quatre fois. On peut s'en émouvoir, mais cela reste toujours moins que Street Fighter II, souvenons-nous en. Et puis avec Ultra Street Fighter IV, Capcom va beaucoup plus loin en réaménageant le système de jeu plus profondément que ne l'avait fait Super Street Fighter IV en ajoutant une seconde Ultra. Bref, avec tout ça, on pouvait espérer une espèce de bouquet final, un jeu définitif poussant les intentions de ses créateurs jusque dans leurs dernières conséquences. Un espoir déçu ?

Ultra Street Fighter X TekkenRetour au sommaire
Ultra Street Fighter 4
C'est désormais de notoriété publique : si Capcom s'est une nouvelle fois laissé aller à son inclination naturelle à la redite, c'est parce que l’écœurant Street Fighter X Tekken s'est fait vilipender dans les charts. Conséquence, il a fallu amortir les coûts de développement - à défaut de les éponger complètement - et pour cela quoi de plus garanti qu'une nouvelle mise à jour de Street IV qui trouvera nécessairement preneur parmi les aficionados de la première heure.

Alors ça n'est pas parce que les intentions de départ sont clairement intéressées (en est-il d'ailleurs jamais autrement ?) que l'entreprise s'en trouve nécessairement pervertie. On retrouve certes quatre personnages et décors issus de SFxT accompagnés d'un cinquième new challenger dont le design est presque tout entier emprunté à celui de Cammy, mais se crisper là-dessus serait une attitude boudeuse un peu ridicule.

Car Ultra Street Fighter IV, s'il n'est pas parfait, demeure malgré tout une mise à jour plutôt ambitieuse. Déjà, cinq nouvelles trombines ajoutées à l'écran de sélection, ça pèse sur l'équilibre d'un jeu. Surtout quand les cinq larrons en question ont des styles si différents. Qu'on les compare donc à la dernière fournée introduite par Super Street Fighter IV Arcade Edition : deux shoto - Oni et Evil Ryu - et deux frangins aux styles très semblables - Yun et Yang - on a connu greffe plus audacieuse.

Ultra Street Fighter 4
C'est donc l'une des premières forces d'Ultra : la variété des styles de combat amenée par cette brochette de nouveaux venus. Commençons par Elena dont les interminables gambettes, les sauts planants et le nombre de coups overhead ont de quoi poser de sérieux soucis. Dans un style un peu plus classique, à mi-chemin entre un shoto et un Feilong, Poison dispose elle aussi de sérieux arguments quelle que soit la distance adoptée. Le virevoltant Rolento a tout ce qu'il faut pour faire tourner les têtes, notamment grâce à ses roulades Delta aux multiples variations. Quant à Decapre, si elle ne nous avait pas fait grande impression lors de notre première session en sa compagnie, force est de reconnaître que de talentueux joueurs ont réussi à en tirer d'excellentes choses, révélant ainsi un personnage très agressif, redoutable dans le coin. Enfin, pour l'heure, seul Hugo semble être en retrait avec quantité de match-up défavorables.

Mais qu'elles que soient leurs forces et faiblesses, ces cinq petits nouveaux complètent avantageusement l'offre de personnages sans faire de doublons. On en dira évidemment pas autant des niveaux qui les accompagnent. Certes un peu moins immondes que dans Street Fighter X Tekken, ils n'en demeurent pas moins complètement hors-sujet pour la plupart d'entre eux. Seul Mad Gear Hideout ne fait pas encore trop tache. Et encore.

Ultra Street Fighter 4
Et puis côté modes de jeux, l'Entraînement en ligne est un ajout particulièrement bienvenu puisqu'il permet à deux joueurs de se retrouver dans la fameuse salle quadrillée, tandis que l'anecdotique Edition Select permet de se concocter des matchs entre versions god tier de certains personnages du casting, comme un Sagat version Street Fighter IV face au Yun de Super Street Fighter IV AE. En revanche, plus d'un mois après la sortie du jeu sous forme de mise à jour, toujours aucune nouvelle des épreuves censées nous familiariser avec les cinq new challengers évoqués plus haut. Et puis tant que nous en sommes aux griefs, il est franchement inadmissible qu'il soit toujours impossible de relancer un match online ! Non mais, franchement...

Le rouge est de retourRetour au sommaire
Ultra Street Fighter 4
Mais allez, là n'est pas l'essentiel, ce qu'on attendait surtout d'Ultra Street Fighter IV, en plus de son roster étendu, ce sont bien évidemment ses nouvelles mécaniques de jeu et quelques petites réformes par-ci par-là. S'inspirant vaguement de ce qu'il avait déjà apporté à Street Fighter III 3rd Strike avec le Red Parry, Capcom nous sert donc le Red Focus. Pour faire simple il s'agit d'une Focus Attack plus puissante : au prix de trois barres de Super elle permet d'encaisser une infinité de coups - en dehors des techniques Armor Break - ou de réaliser un cancel de coup qui, à peine relâché, mettra l'adversaire à genoux. Son principal intérêt réside d'ailleurs dans cette dernière utilisation puisqu'elle garantit, par exemple, de pouvoir conclure un combo par une Ultra, idéal pour achever son adversaire quand on dispose des ressources nécessaires.

Ultra Street Fighter 4


Et il faut bien avouer que cette nouvelle possibilité a un impact considérable sur le dénouement des matchs pour peu qu'on s'en serve intelligemment. Trois barres dans le tiroir et une ouverture de garde peut suffire à plier la partie. L'intention de Capcom est donc on ne peut plus claire : privilégier l'attaque quand Street IV a toujours été considéré comme une série plutôt portée vers la campe et le jeu de zoning. Un parti pris que vient encore appuyer l'introduction de l'Ultra Combo Double.

Ultra Street Fighter 4
Il ne s'agit ni plus ni moins que d'un troisième choix offert au moment de la sélection de son personnage : il y avait jusqu'ici l'Ultra I et l'Ultra II, il est désormais possible d'opter pour les deux en même temps au prix d'une réduction conséquente des dommages de chacune. L'intention est louable - permettre à qui le souhaite de pouvoir répondre à une plus grande variété de situations - et s'adresse avant tout aux personnages dont les deux Ultra présentent des caractéristiques complémentaires. Un exemple : Zangief dont l'Ultra I est une prise au sol quand la seconde est aérienne. Malheureusement, il s'agit définitivement là d'une fausse bonne idée. Le damage reduce est en effet tellement important qu'il défait en quelque sorte le concept même d'Ultra. Ces techniques ont pour vocation de répliquer aux dommages infligés par l'adversaire en amputant sérieusement sa jauge de vie. Quel est alors l'intérêt d'une Ultra qui fait à peine autant de dégât qu'un combo basique ? La preuve de ce cruel manque d'intérêt : un mois après la sortie de la mise à jour, personne - ou presque - ne l'utilise.

Ultra Street Fighter 4
Enfin il y a l'épineux problème du rééquilibrage des forces en présence. Quel personnage favoriser ? Quel autre diminuer ? Il y a presque autant d'avis sur la question qu'il y a de joueurs de Street IV. Capcom a néanmoins justifié ses choix avec toute une série de vidéos détaillant les changements apportés à l'ensemble du casting. Et il faut reconnaître qu'ils sont, pour la plupart, pertinents. Difficile en revanche d'établir une tier-list fiable pour le moment mais qu'on se le dise : s'il tente évidemment de pallier les trop grands écarts de forces, un rééquilibrage redistribue les cartes et n'a pas pour vocation d'accoucher d'un casting égalisé à la serpe. Dès lors, une nouvelle hiérarchie se dessinera dans les semaines et mois à venir. A noter tout de même que les setups d'imblocables ont tous été identifiés et passés à la trappe et que, si d'autres ont depuis été découverts, l'option du delay wake-up, permettant de décider de son timing de relevée après une mise au sol lourde (après une choppe ou une balayette par exemple), permet d'en neutraliser la plupart.

Bilan à tirer de ces remaniements apportés par Capcom ? Il est positif, c'est certain. Car en dépit d'une Ultra Combo Double sans grand intérêt, Ultra Street Fighter IV se présente avec suffisamment d'ajustements au système de jeu bien rôdé de la série pour redonner un peu de piment aux affrontements. Cela dit, plus que jamais, il s'agit là d'un opus se destinant au cœur de la communauté, aux affamés qui n'ont jamais lâché le jeu depuis plus de cinq ans et ne le lâcheront pas avant la sortie d'un hypothétique cinquième volet. Cela devait être dit.

Quoi noter ? La mise à jour ou le jeu dans son ensemble ? Depuis le début, nous avons opté pour la deuxième solution et continuerons donc à nous y tenir. Ultra Street Fighter IV, quand on le considère dans son entier, demeure le meilleur jeu de baston du moment. Certes, il n'est peut-être pas le plus technique et beaucoup d'autres titres en circulation proposent des mécaniques de jeu plus sophistiquées et abouties. Mais il est le plus fédérateur et demeure extrêmement solide à tout point de vue. Pour le passionné de la première heure, cette nouvelle upgrade sera donc synonyme de nouveau souffle et devrait entretenir la ferveur autour du jeu pour encore quelques années. Pour autant, si nous devions donner une note aux nouveautés que cette mise à jour apporte nous pencherions plus volontiers pour un 6/10. Car la balance entre apports intéressants et perfectibles ne penche pas assez nettement en faveur des premiers. Capcom pouvait beaucoup mieux faire, surtout pour une version Ultra.

Ultra Street Fighter 4
Ultra Street Fighter 4
Ultra Street Fighter 4

Ultra Street Fighter 4

Ultra Street Fighter 4
Ultra Street Fighter 4

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
ULTRA STREET FIGHTER 4 Car il est juste époustouflant. ....
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
nul graphismes pas top, jouabilité à revoir, beaucoup de déception dans ce jeu. A reflechir avant achat..........................................................................................................................
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Ultra Street Fighter 4

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
>