flechePublicité

Preview True Crime : Hong Kong (Xbox 360, PS3) : sur JeuxVideo.fr



Sortie Annulé sur Xbox 360, PS3, PC

Preview

  • C'était en mars 2010. Nous étions conviés par Activision pour découvrir True Crime : Hong Kong dans les studios canadiens de United Front Games. A l'époque, nous n'avions pas été convaincus par la version présentée. Une histoire foireuse et trop sérieuse, des graphismes datés, un gameplay trop bancal, le retour de la licence True Crime ne sentait pas très bon. True Crime : Hong Kong n'avait-il...
Niveau d'attente
des lecteurs de Jeuxvideo.fr
Elevé
(Attendu par 87% des lecteurs)
(688 votes)
Publiée le 01/02/2011 à 08:02, par Kevin

Preview de True Crime, un GTA à Hong Kong ?

Plus déjanté, plus débridé, True Crime : Hong Kong ne manque pas de caractère et pourrait bien devenir l'une des surprises de l'année.

C'était en mars 2010. Nous étions conviés par Activision pour découvrir True Crime : Hong Kong dans les studios canadiens de United Front Games. A l'époque, nous n'avions pas été convaincus par la version présentée. Une histoire foireuse et trop sérieuse, des graphismes datés, un gameplay trop bancal, le retour de la licence True Crime ne sentait pas très bon. True Crime : Hong Kong n'avait-il pas été montré trop tôt ? Sans aucun doute.

Activision se lance dans le domaine des GTA-likeRetour au sommaire

True Crime
Conscient des lacunes affichées par sa nouvelle production, Activision décide alors d'accorder aux canadiens une année de développement supplémentaire. Un laps de temps clairement nécessaire, surtout quand on boxe dans une catégorie aussi délicate que celle des jeux à monde ouvert.

Aujourd'hui, les ambitions ne sont plus les mêmes. Avec True Crime : Hong Kong, la firme de Bobby Kotick compte clairement se faire une place dorée au côté de GTA en offrant une nouvelle alternative. Alors, quel est vraiment son potentiel ? Pour le vérifier, nous sommes retournés dans les studios de UFG à Vancouver.
Plus décalé, True Crime change de visageRetour au sommaire

True Crime
Force est de constater que True Crime : Hong Kong a clairement changé de visage et d'orientation, avec un esprit beaucoup plus délirant. Symbole de ce changement, le héros Wei Chen a subi une opération chirurgicale visant à rendre le personnage plus exubérant. Ancien policier de San Francisco, Wei revient à ses origines et devient un flic infiltré dans les milieux mafieux de Hong-Kong. Regard hargneux, tatouages, Wei bénéficie d'un look beaucoup plus sombre et bad ass, comme diraientt les américains.

D'un point de vu artistique, True Crime : HK dégage enfin une véritable identité visuelle. Quartiers fourmillant de monde, petites ruelles fumantes, grands immeubles modernes, vieux port, la ville de Hong Kong bénéficie d'une grande diversité au niveau des environnements : un terrain de jeu vaste et idéal. Des autoroutes ensoleillés dans les collines de la cité jusqu'au vieux quartier de Kowloon, nous avons pu mesurer un véritable contraste dans le travail des couleurs et des environnements.

True Crime
Sur le plan technique, True Crime : HK s'est transcendé par rapport à notre précédente rencontre. Décors travaillés, modélisation des voitures réussies, nombreux effets de lumière, le jeu reste fluide malgré un nombre considérable d'éléments présents à l'écran. On note cependant un effet de clipping encore trop présent et des personnages pas assez soignées. On imagine que les petits gars de Vancouver profiteront des prochains mois pour peaufiner également tout ce qui touche à la mise en scène.

Pour les développeurs, l'ossature de True Crime : HK se découpe en cinq parties :

  • Hong-Kong : c'est la première fois qu'un jeu du genre propose de se balader librement dans une ville asiatique. De quoi séduire les amateurs de nouvelles expériences, plus exotiques. Il faut aussi noter que les développeurs se sont rendus sur place pour tenter d'apporter un rendu authentique des 4 quartiers représentés. A Hong Kong, les petites ruelles combinées à une foule omniprésente permettent aux fugitifs de s'évaporer rapidement. Aussi, True Crime : HK contient des séquences de free runing ; autrement dit des course-poursuites acrobatiques. Le joueur escalade les murs, esquive la foule et bondit sur les toits pour rattraper les ennemis.

  • True Crime
    Combat de rue : naturellement, Wei Chen maitrise les techniques du kung-fu. Le système de combat au corps-à-corps parait à la fois simple et dynamique. Le personnage enchaine les combos de manière spectaculaire et violente. Giclée de sang, bras cassé, True Crime : HK n'hésite pas à amplifier la férocité des coups. Le joueur peut aussi interagir avec les éléments du décor. Exemple : se servir d'une scie automatique pour déchiqueter le bras de son adversaire. Outre les armes de poing, Wei Chen peut aussi compter sur un arsenal plus musclé pour les fusillades. Système de couverture, visée semi-automatique, les séquences de shoot se rapprochent de GTA IV.

  • Course poursuite : bien évidemment, le joueur peut emprunter un tas de véhicules parmi une grande diversité de modèles inspirés de la réalité. Les développeurs semblent se concentrer principalement sur les deux roues en proposant des engins parfois très atypiques. On retrouve aussi des bateaux, mais pas d'avion ni d'hélicoptère. Dans la plupart des cas, les ennemis tentent de prendre la fuite sur les routes. On peut alors jouer les cascadeurs en sautant d'une moto à pleine vitesse pour atterrir sur un autre véhicule. Le spectacle s'enchaine ensuite avec des séquences de shoot à bord des véhicules.

  • Scénario : l'histoire tourne principalement autour du personnage principal. En tant que flic infiltré, Wei Chen a la liberté d'évoluer du côté obscure de la force et même de tirer sur les forces de l'ordre. Les développeurs comptent ainsi exploiter cette double personnalité pour faire évoluer le scénario de manière plus libre, motivé par les actes du héros. Par exemple, un joueur qui respecte la loi peut recevoir par la suite l'aide de la Police lors des séquences chaudes. Pour ce qui est de la trame principale, Wei Chen est amené à rencontrer de nombreux personnages pour venir à bout de sa mission.

  • Système Face : pour progresser dans les triades de la cité, une bonne réputation s'avère essentielle. Aussi, le joueur doit savoir rendre divers services pour gagner le respect des personnages importants. Cela s'articule autour de différentes missions annexes dispersées aux quatre coins de la carte. Grosso modo, plus on évolue, plus on devient puissant et plus les portes s'ouvrent. Certains établissements, comme des clubs privés, ne sont accessibles qu'à un certain niveau.
Hong Kong, la nouvelle cité du vice virtuel ?Retour au sommaire

True Crime : Hong Kong
Assassin's Creed, The Wheelman, Need For Speed, Stranglehold, les sources d'inspiration sont nombreuses, comme vous avez pu le constater. Reste maintenant à voir si tous les éléments cités ci-dessus réussiront à fonctionner ensemble. « C'est simple en fait, nous avons inclus tout ce qu'un joueur aime faire dans un monde ouvert » nous a déclaré l'un des responsables du projet.

Aussi, on imagine fortement que la plupart des joueurs seront tentés de commettre une succession d'infractions. Exemple : s'il est possible via une mission annexe d'arrêter des voleurs de sac, on peut aussi jouer les malfrats du métro parisien en dérobant à notre tour - à la volée - les sacs des demoiselles. On attend donc de voir comment le scénario saura redonner un peu de cohérence dans tout cela...

Mais True Crime : HK ne se prend plus au sérieux : les développeurs ont opté pour des mécaniques de gameplay nettement plus débridées. Voici quelques exemples des activités proposées pour se divertir, gagner ou... perdre de l'argent.

  • Combat de coqs : le joueur sélectionne un coq et lance le combat face à différents adversaires. La règle est simple, le dernier animal debout remporte le duel. Brigitte Bardot va être ravie. Original, n'est-ce pas ?

  • Discothèque : draguer, boire quelques verres, les discothèques permettent de passer du bon temps avec les filles et même de se payer un petit massage en terminant par un « happy ending ». Avis aux connaisseurs.

  • True Crime
    Course de voiture : nous avons pu assister à une course sur les hauteurs de la ville, avec de nombreuses côtes et des virages très serrés. Cela nous fait penser à un certain Need For Speed Underground. Normal étant donné que bon nombre de développeurs ont travaillé pour EA sur cette franchise. La conduite est d'ailleurs très sportive, avec de grosses accélération et ressemble à un certain Midnight Club : LA. En tout cas, la conduite pourrait être l'un des points forts du titre.

  • Karaoké : une interface proche d'un Singstar, mais à la manette, permet de chanter sur les derniers tubes du grenier. C'est amusant, même si l'on regrette que les développeurs n'aient pas inclus une compatibilité avec le micro, juste pour le fun.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, True Crime : Hong Kong représente clairement une alternative sérieuse aux références du genre. La nouvelle production d'Activision devrait d'ailleurs se retrouver face à Saints Row 3, lui aussi prévu pour cette année. Car avec son esprit décalé, excessif, violent et délirant, True Crime : HK se rapproche davantage du jeu de Volition. Et si l'absence d'un mode multijoueurs pourrait lui porter préjudice lors de sa sortie, on peut d'ores et déjà compter sur un univers vaste, riche et intéressant pour faire la différence. On attend maintenant de le prendre en main pour vous livrer des impressions plus complètes.
True Crime : Hong Kong
True Crime : Hong Kong
True Crime : Hong Kong

Images diffusés en juin 2010
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist True Crime : Hong Kong

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ment.createElement('script'); ins.type = 'text/javascript'; ins.async = true; ins.src = 'http://widget.achetezfacile.com/widget.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ins, s); })();