flechePublicité

Test Trials Fusion (Xbox One, Xbox 360, PS4) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 16 Avril 2014 , Xbox One , Xbox 360 , PS4 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Fun en solo et en multi
  • Challenge progressif
  • Éditeur riche
  • Jolie patte artistique
  • L'humour et les bonus cachés
  • Les nouveautés qui offrent plus de variété

Les -

  • Quelques failles techniques
  • Quelques passages en deçà
  • Pas de courses en ligne à la sortie
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.3

(142 votes)
Publiée le 17/04/2014 à 10:04, par Damien

Test de Trials Fusion : fin, fou et fun

Après un agréable Trials Evolution, RedLynx récidive avec un opus qui confirme l'essai en y agrémentant quelques nouvelles idées.

Reconnue dans le monde entier avec l'arrivée de Trials HD sur le XBLA, la série développée par RedLynx nous a offert, en avril 2012, un nouvel opus très réussi baptisé « Trials Evolution ». En mars 2013, les joueurs PC ont pu bénéficier d'une compilation qui regroupait les deux jeux précédemment cités. Nous voilà donc en 2014, avec un volet nommé Trials Fusion, qui débarque cette fois sur Xbox One, Xbox 360, PS4 et (dès le 24 avril) sur PC. Au programme : de nouvelles pistes, un véhicule en plus et un bon lot de défis inédits. Pour autant, la recette fonctionne-t-elle toujours aussi bien ? Eléments de réponse, avec notre test.

Cherche cascadeur, passionnémentRetour au sommaire
Trials Fusion
Un des principaux éléments qui ont mené les jeux Trials au succès est sans nul doute la qualité de son gameplay, dont s'inspire largement Fusion. Les bases sont pourtant simples au possible : on accélère, on freine et on fait pencher son pilote, en avant ou en arrière, pour atteindre au plus vite la ligne d'arrivée. Cependant, au fil des parcours (de plus en plus complexes et parsemés de dangers), on se rend compte que l'ensemble est finalement très technique, puisqu'un grand nombre de paramètres entrent en ligne de compte : le type du véhicule, son poids, sa vitesse, l'orientation de ses roues, la position du pilote, etc. Précisons au passage que le moteur physique de cet opus, amélioré depuis Evolution, demeure assez réaliste et poussé.

Ensuite, même si la difficulté se veut encore un peu plus progressive que dans le précédent (les connaisseurs se baladeront au moins jusqu'aux niveaux en Difficile) et que chaque tracé est parsemé de checkpoints, notre avancée est fatalement ponctuée de nombreuses chutes ou autres ratages. « Se casser les dents pour mieux avancer » est une manière presque élégante - et non remboursée par la Sécu - d'illustrer le mode de fonctionnement, empirique, du jeu. Pour cela, il faudra nécessairement une bonne dose de calme, de réflexion et de persévérance pour s'en sortir au-delà de la première moitié des défis solo, sachez-le. Mais si le titre punit rapidement notre gourmandise ou notre inexpérience, il se montre juste (on sait pourquoi on échoue) et parvient, par extension, à se montrer très gratifiant une fois l'objectif atteint. La montée en niveau - via l'acquisition de points d'expérience après chaque défi -, commune au multi et au solo, renforce également son côté addictif, en nous permettant de débloquer des équipements de personnalisation pour les bolides ou le pilote (casque, type de roues, etc.).

On prend donc un grand plaisir à se mettre sans cesse au défi d'être le plus rapide ou de faire le meilleur score, afin de ridiculiser ses amis comme les joueurs du monde entier (grâce à la comparaison en ligne). Enfin, les commandes simples, la gestion intuitive du poids du pilote et l'immédiateté du "retry" font que l'on s'amuse très vite, seul comme à plusieurs, même sans avoir jamais joué à un Trials. Ensuite, signalons qu'en plus des traditionnels parcours, à terminer aussi vite que possible et sans faire de faute, Trials Fusion dispose de quelques épreuves d'adresse déjantées ; comme celle où notre pilote doit tenter de voler avec ses bras après s'être éjecté de son bolide. Ce ne sont pas forcément les plus amusantes, cependant, elles apportent un surplus de variété à l'ensemble et permettent de décompresser entre deux défis corsés.

5 minutes de gameplay dans différents modes


Variety FairRetour au sommaire
« Offrir plus de variété », c'est visiblement le credo de RedLynx pour ce Fusion. En effet, sans prendre trop de risques, le développeur nous offre cela dit quelques nouveautés qui enrichissent sensiblement sa formule à succès. On note par exemple l'arrivée de 60 figures connues (Superman, Coffin, Underdog...), réalisables durant une mission classique comme dans le mode inédit « FMX », qui nous invite à faire le meilleur score en enchaînant les tricks. Pour autant, faire une figure en pleine course est assez risqué, et il est regrettable d'avoir parfois la désagréable impression de ne pas arriver à sortir exactement la figure souhaitée (le didacticiel, perfectible sur cette partie, n'aidant pas).

Trials Fusion
Au rang des nouveautés, on apprécie aussi la présence du quad, qui compense un poids bien plus important par une meilleure stabilité et vitesse de pointe. Disponible dans Evolution via l'acquisition du premier DLC, le vélo est, lui, désormais disponible de base dans Fusion (c'est le plus léger et maniable mais le moins rapide). Là encore, ces ajouts apportent un peu d'air frais à la série, même si le quad nous a paru un brin trop avantageux au global, par rapport aux cinq autres bolides disponibles en multi.

Une fraîcheur que l'on observe de surcroît avec les objectifs annexes désormais inclus dans chaque course solo, qui nous demandent de réaliser certaines figures, de faire tout le parcours sur une roue ou de dénicher une Warpzone par exemple. L'occasion pour nous de dénicher quelques excentricités cachées - à l'intitulé parfois peu explicites - par RedLynx, comme la partie de tennis avec un pingouin... Un mini-jeu "marrant sans plus" du fait d'un manque assez flagrant de finition.

Trials, fais-moi peurRetour au sommaire
Ce manque de finition, heureusement léger, se retrouve à d'autres niveaux. Durant nos parties, nous sommes effectivement tombés sur quelques bugs visuels, des petits soucis d'ergonomie (bien que l'interface soit globalement réussie), un affichage tardif de certaines textures et surtout de longs temps de chargement (on apprécie par contre de pouvoir recommencer instantanément, et à tout moment, un tracé que l'on parcourt). De même, alors que le jeu tourne la plupart du temps à 60 images / seconde, nous avons ressenti ponctuellement de petits ralentissements, notamment en multi local (un mode par ailleurs doté de cartes moins inspirées que celles du solo).

Trials Fusion
Finissons ce bilan technique en précisant que seules les déclinaisons PS4 et PC supportent le 1080p, et que les versions Xbox devront se contenter d'une résolution inférieure (900p sur la One, après installation du patch de lancement, et 600p sur la 360). Cependant, rassurez-vous, toutes les moutures sont viables et le plaisir de jeu reste présent (les vibrations sur les gâchettes de la manette XOne offrent une immersion accrue, soit dit en passant).

De plus, ces menus défauts sont balayés par une patte artistique globalement très plaisante, voire régulièrement enthousiasmante. Outre la remarquable variété des zones parcourues, tantôt franchement futuristes tantôt plus naturelles, on note une ingénieuse construction des tracés, de superbes effets de lumière, des jeux de couleurs bien sentis, une bonne profondeur de champ, ainsi qu'un effort sur la composition des arrière-plans (assez riches en détails). RedLynx prouve une nouvelle fois tout son talent, en saupoudrant son bébé de petites touches humoristiques et décalées qui lui confèrent beaucoup de caractère.

L'Insert Disk


Multi incomplet mais déjà efficaceRetour au sommaire
Comme à l'accoutumée, le développeur nous propose un contenu plutôt costaud. En effet, en plus de la cinquantaine de niveaux solo, Trials Fusion dispose d'une dizaine de tracés proposés en multijoueur local (supportant jusqu'à 4 participants). Et même si cette rubrique n'a vraiment pas changé de formule, force est de reconnaître qu'elle s'avère toujours aussi efficace et amusante ; d'autant qu'elle se retrouve enrichie par l'arrivée du quad.

Trials Fusion
Côté modes en ligne, le constat est pour l'heure plus mitigé. Et pour cause : le vrai mode multijoueur en ligne n'est malheureusement pas présent au lancement et arrivera plus tard (« dans les mois à venir », nous dit-on, chez Ubi), via une mise à jour gratuite... Les intéressés nous promettent un mode plus attractif et justifient l'absence du face-à-face à 4 joueurs, pourtant disponible sur Trials Evolution Gold, par le fait que ce dernier ait été très peu utilisé. Il faudra donc attendre encore un peu pour voir précisément ce que nous proposera le titre sur la toile. Des défis de pistes mensuels sont d'ores et déjà annoncés par les menus du jeu et devraient arriver, quant à eux, sous peu.

En attendant, il faudra se contenter d'un leaderboard mondial ou entre amis, de l'échange des ghosts et du partage de parcours créés par les joueurs. Car oui, l'éditeur de niveaux est toujours présent, se révèle extrêmement riche, et offre au titre une durée de vie potentiellement illimitée. De plus, avec 650 000 tracés réalisés sur Évolution, la "communauté Trials" a montré qu'elle était très active et inspirée. Cerise sur le gâteau, les niveaux édités (triés dans différentes rubriques assez pertinentes) sont désormais communs à toutes les plateformes ; pas de jaloux !

Trials Fusion
Trials Fusion
Trials Fusion
L'éditeur de niveaux propose beaucoup de paramètres : tracé, objets, musique, caméra, véhicules compatibles, explosions, météo... On peut soit partir de zéro soit remodeler un modèle existant, et ensuite les partager dans le Track central.


Vous l'aurez compris : si la recette de base n'a pas trop changé au global, cette dernière s'enrichit suffisamment pour justifier l'achat et demeure particulièrement addictive. On ne se sent donc pas floué malgré le retard de certains contenus, tant il y a déjà de quoi se faire plaisir à la sortie du jeu. Et ce, même si Ubi a mis en place un season pass, qui donne accès aux 6 DLCs prévus jusqu'à mai 2015 ; sachant que ce pass est d'office inclus avec l'édition Deluxe (vendue environ 40 € sur PS4 et Xbox One). Le titre seul est disponible aux alentours de 20 €. À noter enfin la présence d'un lien avec Trials Frontier (l'opus mobile), qui prend place dans une version futuriste - et étonnamment Western - du même univers. Il s'agit de trois courses, à réussir sur les deux versions (la route est globalement identique, mais les environnements sont bien différents) afin de récupérer une combinaison inédite. Un petit bonus sympathique pour récompenser les mordus de l'univers.

Vous l'aurez compris : même s'il n'est pas parfait ni ultra-innovant, Trials Fusion remplit sans mal son contrat, avec un gameplay très fun, addictif et gratifiant, un contenu fait pour durer (agrémenté de quelques nouveautés agréables) ainsi qu'une patte artistique globalement inspirée. RedLynx passe donc une nouvelle fois l'épreuve avec succès, en nous proposant un excellent titre, qui a autant d'intérêt en solo qu'en multi.

Trials Fusion
Trials Fusion
Trials Fusion
Trials Fusion

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.3
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Selim5
Très bon
Excellent en presque tous points ! Pour toutes les sensations qu'il procure et le sentiment de satisfaction lors de l'obtention une médaille de platine, de finir une piste extrême/ninja. C'est un jeu qui est accessible à la plus part des joueurs, du moins, jusqu'aux pistes difficiles. Il demande de l'entrainement et BEAUCOUP de patience. Très addictif ! On peu noter parfois un peu de clipping, mais c'e suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
aucune veritable amelioration sans aucune nouveaute, le dernier ne de Redlinx ne s'est jamais remis en cause et n'est pas alle chercher l'amelioration attendue. certes ses 2 grands freres sont parfaits et il etait tres difficile de faire encore mieux mais etait ce la peine de faire pire? qui plus est sur les consoles de nouvelle generation... graphiquement fade, sans saveur et sans reelle envie de suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
tickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));