flechePublicité

Test Trainz Railroad Simulator 2007 (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 20 Octobre 2006 , PC
Publiée le 15/01/2007 à 00:01, par Warrer3

Test de Trainz Railroad Simulator 2007

Spécialisé dans ce domaine depuis son premier opus en 2002, le studio Auran a développé au fil du temps la saga des Trainz Simulator, rassemblant une communauté de fans croissante et disposant aujourd'hui d'une expertise reconnue par la communauté. Trainz Simulator 2007, le nouveau titre de la série, vient reprendre le flambeau tenu jusque là par ses prédécesseurs, et tenter de l’entretenir.

Machine à GazRetour au sommaire
machine-gaz
image 1
machine-gaz
image 2
machine-gaz
image 3
Pour bien prendre le relais des trois précédents titres de la série, ce nouvel opus se devait dans un premier temps de rectifier les grands défauts de ses prédecesseurs, à commencer par une absence de machines françaises et des scénarii trop simplistes. Choses promises, choses dues : après une petite décompression d’un fichier .zip présent dans le DVD du jeu, les trains français les plus connus sont disponibles (TER, Corail et TGV). Ensuite, comme souligné plus haut, le second point faible des précédents titres était le scénario. Qu’à cela ne tienne : les développeurs d’Auran se sont creusé la tête et ont ajouté plein de petites missions se déroulant sur des lignes précises comme la fameuse Auray-Quiberon, une liaison TGV débutant à Montparnasse, ou encore la visite de la banlieue parisienne grâce à une ligne représentant le trajet Paris-Rambouillet.

Côté modélisation, ce ne sont pas moins de 450 modèles de locomotives, voitures et wagons du monde entier qui sont entièrement pilotables dans un répertoire de lignes internationales impressionnant.

Mais très vite, les premiers points noirs pointent leur nez. On se rend compte qu’il y a eu des efforts fournis pour le public français, et c’est un plus, mais après quelques heures de jeu, les missions de ce nouvel épisode se révèlent sensiblement identiques à celles de la version 2006. Idem pour le gameplay, qui est exactement le même lui aussi que celui de son prédécesseur, pourtant pas exempt de défauts, loin s’en faut. Autant dire qu'à ce stade du test, la question de l’achat se pose sérieusement pour les détenteurs de la cuvée 2006.

Niveau graphisme, les vues extérieures (dont le mode Poursuite) sont agréables à l’œil. Visiter les campagnes en filant à toute allure en TGV est indéniablement un facteur majeur de plaisir procuré par Trainz Simulator 2007. Toutefois, le moteur 3D commence sérieusement à cumuler les annéees, et on ressent bien vite le fait qu'il date tout de même de 2004. Autant dire que le résultat est vraiment à la limite de l’acceptable dans certaines phases du jeu. La modélisation de l’intérieur des cabines notamment laisse à désirer, tandis que les halls de gares et les cateners sont aliasés et laids, et se retrouver avec un volant en octogone plutôt qu’en cercle gâche l’immersion.

Mise à jour plus que nouvelle versionRetour au sommaire
mise-jour-plus-que-nouvelle-version
image 1
mise-jour-plus-que-nouvelle-version
image 2
mise-jour-plus-que-nouvelle-version
image 3
Heureusement, la liste des défauts s’arrête ici, et on retrouve dans cette version estampillée 2007 ce qui fait la renommée de la série. Les trois modes de jeu proposés dans les précédents opus (Conducteur, Dépôt et Concepteur) sont toujours au rendez-vous, et on retrouve dans ce dernier mode le fameux éditeur, toujours aussi complet, qui permet de créer ses propres lignes à travers un pays, ou de modifier des lignes existantes. Mais malgré ce point positif, il semble que les développeurs aient omis le fait que nous n’avons pas tous leur capacité de développement, et cet éditeur s’avère donc difficile à prendre en main - en attendant que la communauté de fans s’en charge, une fois de plus. Car, il est bon de le noter, il faut savoir que la plupart des améliorations apportées au précédent opus sont l’œuvre de fans qui se sont penchés sur le problème et ont concoctés des patchs faits maison, et que dans ce titre là, certains des scénarios viennent tout droit de moddeurs bénévoles.

Côté bande-son, là encore, aucune amélioration notable à signaler par rapport à la version de l’année dernière. Les bruitages sont honnêtes, mais au vu des dernières productions concurrentes, il y a matière à améliorer le titre, notamment les sons d’ambiance dans les halls de gare.

La durée de vie, quant à elle, est respectable pour ceux qui se donneront la peine de finir tous les scénarios, mais qui, surtout, auront l’envie tenace d’aller jusqu’au bout. Difficile en effet de ne pas ressentir de la monotonie une fois explorées les principales nouveautés…

Si on résume, nous avons là un jeu qui donne l’impression de ne pas être totalement terminé, avec un moteur 3D archaïque, un gameplay et des missions copiées-collées de l’opus précédent. Et si on ajoute a tout cela qu'en fait une bonne partie du jeu est réalisée par des fans (dont on attend aussi d'ailleurs de leur part de futurs patchs pour améliorer l’éditeur inclus dans le jeu), difficile de faire preuve d'enthousiasme.

Disons le clairement, on s’attendait vraiment à mieux avec cet opus. Tant qu’Auran ne se décidera pas à s’investir un peu plus dans son projet, en commençant par un nouveau moteur 3D, la situation restera au point mort, et le succès de la série Trainz Railroad Simulator sera toujours dû aux fans qui l’entretiendront. Avec ce titre, on a vraiment l’impression que les développeurs se sont contentés du strict minimum, sans plus. A tel point qu'on en vient à regretter le vénérable Train Simulator de Microsoft.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.1
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : bus driv
Très bon
trainz 2007 le jeux le graphique et le choix des trains sont super est recomendé
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : FlynnAlive
Très bon
les Trains et les cabines s'ont hyper réaliste
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité