flechePublicité

Test Trackmania United (PC) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 17 Novembre 2006 , PC
Publiée le 29/11/2006 à 00:11, par Cubbe

Test de Trackmania United

Trackmania United est présenté par Nadéo comme étant l’aboutissement du projet Trackmania. Il entend regrouper les atouts des précédents titres avec leurs améliorations successives, tout en y ajoutant diverses nouveautés. A nouveau au programme de ce titre très complet, un gameplay rapide, accrocheur et fun au travers de divers modes et types de véhicules. Petit rappel avant de commencer ; entamée en 2003, la saga Trackmania comportait trois titres avant l'arrivée de United : Trackmania, Trackmania Sunrise et enfin Trackmania Nations, chacun ayant été apprécié des joueurs.chaque nouvel opus ayant apporté des joueurs supplémentaires au sein de la communauté. Le dernier en date, Trackmania Nations, avait le mérite d’être totalement gratuit et d’excellente qualité. Créé pour l’ESWC (Championnat du Monde de jeux vidéo), et a vivement participé à la renommée de la série, en lui permettant notamment d'acquérir une certaine notoriété au delà de l'Hexagone. Reprenant à son compte les points forts de la série, TMU semble bien parti pour devenir un très bon jeu dans sa catégorie, à savoir la course arcade nerveuse et addictive. Est-ce effectivement le cas ?

Mode communauté activéRetour au sommaire
mode-communaute-active
Votre temps et celui des autres joueurs situés dans votre localité.
Dans TMU, tout est fait pour favoriser la communauté, et c'est clairement un domaine sur lequel les développeurs de Nadeo ont mis le paquet. En effet, pour peu que vous soyez connecté à Internet quand vous jouez, il faudra le faire exprès pour passer à côté de tout ce qui se passe avec les autres joueurs.

Cela commence dès le menu d’accueil du jeu, avec l'affichage des dernières infos sur le titre, les joueurs, et les contenus… Puis le phénomène continue à chaque étape du jeu. Par exemple, lors de la création de votre profil, le jeu vous demandera votre localisation, à savoir pays, région, département et ville. Cette dernière vous permettra de vous mesurer aux autres joueurs de votre région. En effet, même en mode solo, vous pourrez voir les scores des autres joueurs de votre zone. Cette comparaison permanente renforce la durée de vie du titre, tant il est grisant de se comparer aux autres, plutôt que d'aligner des temps scratch dans le vide. De façon plus générale, vous êtes à chaque instant du jeu en relation avec la communauté Trackmania. Et pour favoriser les échanges et dynamiser l'aspect communautaire de son produit, Nadéo a introduit dans TMU une monnaie : les coppers. Cette monnaie vous permettra d’acheter de nouveau circuits, de nouvelles voitures, etc. Mais avant de dépenser des coppers, il sera nécessaire d'en gagner en effectuant des chronos officiels, ou encore en partageant vos créations avec les autres.

Des environnements variés pour rassasier tout le mondeRetour au sommaire
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Stadium et la terre.
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Coast.
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Island et ses vitesses hallucinantes.
En terme de diversité, TMU ne fait pas dans le détail, puisqu'il est possible de jouer dans sept environnements radicalement différents (Stadium, Coast, Island, Bay, Snow, Rallye et Désert). A chacun d’eux est associé un véhicule et des blocs de constructions spécifiques, mais surtout un gameplay propre. Il va donc falloir adapter son pilotage en fonction de l’environnement. Rapidement, vous aurez vos préférences, mais cela ne veut pas dire que vous bouderez les autres, tant le fun est au rendez-vous dans chacun de ces environnements.

Issu de Trackmania Nations, le Stadium est le dernier des environnements créés par les petits gars de Nadéo, et vous invite au mettre au volant d’une pseudo Formule 1, disposant d'un gameplay facile à prendre en main, mais pourtant très technique. Ainsi, pour faire tomber les chronos, la recherche de la meilleure trajectoire y sera votre obsession. De plus, il est désormais possible de courir sur une piste en terre, glissante et bosselée, ce qui donne une nouvelle perspective et rajoute un peu plus de fun à cet environnement plutôt technique.

Coast se veut être le plus orienté simulation, mais simulation à la Nadéo. Ca reste donc toujours très arcade, et le véhicule associé est un petit roadster, plutôt difficile à prendre en main, avec une gestion du freinage très importante.

Island est l'environnement le plus rapide de tous. Au volant d’une voiture de sport, vous atteindrez des vitesses hallucinantes (plus de 800 Km/h) et devrez négocier de grandes courbes en effectuant de longs dérapages.

Bay vous fait piloter un 4x4 (évoluant à plus de 300Km/h en vitesse de pointe !) évoluant dans un environnement urbain avec tout les loopings et autres obstacles habituels.

Snow est un mode mêlant les opposés. Aux commandes d’un pick-up nerveux mais pas très rapide, vous serez amené à piloter sur des surfaces très accrocheuses. Au programme, virages à 90° à fond et surfaces très glissantes, entre neige et glace.

Rallye vous fait revenir en arrière dans le temps en mettant en scène un véhicule s’apparentant à la mythique R5 turbo 2. Ici, la rapidité et la nervosité sont de mise.

Enfin, le dernier environnement, Désert, vous place derrière le volant d’un bolide aussi nerveux qu'instable. Sa suspension hyper souple pourra vous trahir et vous faire partir en tonneaux lors d’un virage serré pris trop rapidement. On vous aura prévenus.
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Même un Porsche Cayenne fait petit joueur à côté du véhicule que vous contrôlez dans Bay.
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Snow et ses opposés.
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Désert et son instabilité.
environnements-varies-pour-rassasier-tout-monde
Comme en vrai Rallye, tout au dérapage.


Un solo bien correct.Retour au sommaire
solo-bien-correct
Le choix des ghosts à affronter.
solo-bien-correct
image 2
Le mode solo est suffisamment bien garni pour se faire la main avant de passer au nerf de la guerre : le multi. Il serait toutefois réducteur de le réduire à un simple entraînement préliminaire. En effet, il faudra faire des temps officiels (enregistrés sur les serveurs Nadéo) sur les différents circuits pour monter dans les classements départementaux, régionaux… mais aussi pour gagner des coppers. Ces classements sur les différents circuits permettent de gagner des skillpoints, qui seront fort utiles pour votre classement sur le ladder général.

Le mode solo est composé de plusieurs types de jeux : les courses, les puzzles et les plateformes.
Les Courses sont le mode plus simple. Différents niveaux sont disponibles pour chaque environnement, et il faudra donc débloquer progressivement chacun d'entre eux, ce qui débloquera les autres environnements. Le fait de devoir tout débloquer course par course est un peu handicapant, car il faut toutes les faires, mêmes les plus faciles. Ce que les joueurs les plus aguerris ne manqueront pas de considérer comme une perte de temps, en plus de la frustration liée au fait que les sept environnements inclus dans le jeu ne sont disponibles qu’après avoir étés débloqués.
Les Puzzles sont un mix de construction et de course. Il faudra en effet tout d'abord construire une piste, puis courir dessus et bien sûr effectuer le meilleur temps. Comme toujours, certains points sont obligatoires (le départ, l’arrivée et certains checkpoints) : à vous de construire la piste optimale avec l’éditeur de circuits en reliant ces points.
Les Plate-formes sont une sorte de mode Survivor, le but premier étant d’arriver au bout du circuit en réinitialisant le moins de fois possible la position du véhicule. Le fait d'effectuer le meilleur temps n'est alors qu'un objectif secondaire.

Un petit plus appréciable dans le mode Course en solo : il est possible d’affronter certains ghosts correspondant en fait à des courses enregistrées correspondant aux différentes médailles : bronze, argent et or. Cela donne un peu plus de piment aux différentes courses.

Un multi survitaminéRetour au sommaire
multi-survitamine
image 1
multi-survitamine
image 2
multi-survitamine
Le podium.
Le mode multi-joueurs est le point le plus important dans Trackmania United, puisque tout est fait pour que les joueurs s’affrontent, et c’est là que tout le fun de Trackmania entre en action. Vous allez entrer dans l’arène et devoir faire vos preuves contre les autres joueurs, et ce dans les sept environnements du jeu.

Pour jouer en multi, vous allez devoir vous connecter aux serveurs disponibles sur Internet. Là encore, Nadéo a mis en place une petite innovation fort sympathique, puisqu'il est possible de filtrer les serveurs par localité. Vous allez donc pouvoir choisir contre qui vous allez courir, et il est évidemment assez grisant de savoir que les gens contre qui on se bat sont situés à proximité. Cet aspect donne assurément un coup de boost à la dimension communautaire du titre. En plus de savoir contre qui vous courez, vous connaîtrez à tout moment votre classement par rapport aux autres joueurs. En effet, chaque niveau de localisation a son classement.

Pour vous imposer en multi, vous allez devoir maîtriser tous les environnements, en effet lorsque vous vous connectez à un serveur vous devrez courir sur plusieurs circuits et dans plusieurs environnements. C’est donc pour cela que vous ne pouvez vous permettre de ne courir que sur un seul mode de jeu, C’est à ce prix là que vous pourrez faire parti des meilleurs sur internet.

Les rounds du mode multi durent en général à peine plus de 5 minutes, ce qui laisse peu de temps pour se familiariser avec un nouveau circuit, c’est donc pour cela que la bataille est acharnée et la tension à son sommet. Ces rounds sont certes courts pour faire des temps canons, mais ils permettent d’augmenter le rythme du jeu et son dynamisme, cela fait que United n’est jamais monotone.

De plus entre chaque rounds lors du temps d’attente, nécessaire pour afficher les scores du circuit terminé et pour ensuite charger le suivant, des conversations ont lieu entre les joueurs. Ces conversations vont du simple et banal « gg », pour good game, à des discussions plus personnelles montrant que les gens se connaissent et se retrouvent souvent sur les mêmes serveurs.


C’est toujours une question de prix …Retour au sommaire
c-est-toujours-question-prix
Un circuit et un mod qui va avec.
c-est-toujours-question-prix
Un gain après un score en mode officiel.
Venons en maintenant à un autre aspect communautaire que Nadéo s’est efforcé de développer : l’échange et le partage de créations. En effet, tout a été mis en place pour que les joueurs puissent créer des circuits, des peintures de voitures, mais aussi les échanger entre eux. Plus besoin de télécharger sur Internet, de copier les fichiers dans le dossier du jeu : tout est simplifié et se passe directement dans le jeu. Vous pourrez aller chercher les créations de chacun dans son espace personnel, Maniazone, via le jeu et le Manialink, ou encore plus "traditionnellement" en téléchargeant ces créations grâce à votre navigateur habituel.

Tout cela est simple mais a un prix, chiffré en coppers, la monnaie du jeu. En effet, chaque création à un prix non négociable. Vous serez donc obligé de casser votre tirelire virtuelle pour vous payer les circuits et autres éléments qui vous plaisent.

Il va donc falloir gagner des coppers si vous voulez vous acheter les créations des autres. Pour cela, il y a plusieurs manières de procéder : la première et la plus simple consiste à attendre, puisque chaque jour que vous vous connectez vous fait gagner 50 coppers. Mais avouez que cette voie n’est pas particulièrement excitante. La deuxième manière de procéder consiste à faire des temps canon sur les circuits en mode officiel. Fort logiquement, ceci est la manière la plus rapide et la plus grisante de gagner des coppers. Enfin, dernière solution : puisque les créations sont payants, il y a quelqu’un qui encaisse ces coppers. Ce quelqu'un, c’est le créateur. Vous pouvez donc gagner des coppers en mettant vos créations à disposition de la communauté. Si elles en valent la peine, les joueurs n'hésiteront pas à mettre la main au portefeuille... et à vous alors les coppers, la fortune et la gloire.

L'apport d'une dimension financière au titre représente un des principaux efforts effectués par Nadéo dans ce nouvel opus pour booster la communauté de Trackmania. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça fonctionne à merveille.

Côté plastique, c’est pas mal aussiRetour au sommaire
cote-plastique-c-est-pas-mal-aussi
Des effets de lumières agréables.
Trackmania United reprend le moteur de Trackmania Nations, tout en ayant bénéficié d'un léger lifting. Cela permet un rendu plutôt beau sur une machine puissante, tout particulièrement au niveau des effets de lumière. Mais le moteur garde l’avantage de ne pas trop mettre à genoux les configurations de PC plus modestes. Il est donc possible de jouer à TMU sans avoir une machine hors de prix, mais sans pour autant avoir un jeu d'apparence moche et vieillissante. Nous avons pourtant constaté quelques ralentissements lors de rounds à plus d’une vingtaine de joueurs, sans savoir si cela est dû au moteur graphique ou à la connexion Internet utilisée. Et cela ne nous a pas empêcher d’apprécier ce TMU.

C’est donc aves les honneurs que le moteur graphique du jeu s'en tire. On pourra toutefois regretter l'aspect désertique des alentours des circuits, en effet autour des circuits il n’y a pas grand-chose, cela fait toujours un peu vide. Ceci même si dans l’éditeur de circuit on peut constater l’ajout de blocs servant à décorer l’environnement.

Au final, on en redemande.Retour au sommaire
au-final-on-redemande
Pas de collisions.
Trackmania United est au final un très bon jeu que nous ne saurions que trop vous conseiller si vous êtes fan de jeu de voiture. Il vous offrira une bonne votre dose de vitesse et d’adrénaline ; quel que soit l’environnement de jeu choisi, la conduite se révèle nerveuse, rapide et surtout fun.

Comme dans tout Trackmania, vous n’aurez pas à vous soucier des collisions avec les autres et des dégâts de la voiture, et devrez vous focaliser sur votre pilotage et vos trajectoires, de façon à faire tomber les meilleurs chronos. Notez que pour jouer à Trackmania United, un simple clavier suffit : pas besoin de volant, mais à la rigueur une manette sera plus confortable.

Avec une communauté qui est appelée à grandir, Trackmania United est un titre des plus prometteurs en terme de durée de vie. L'offre de nouveaux circuits disponibles et le nombre de joueurs prêts à vous affronter ne sont pas prêts de se tarrir.

Trackmania United est la synthèse des autres opus de la série, et l'aboutissement du projet Trackmania de Nadéo. United n'est pas seulement un regroupement des autres titres, il est bien plus : une communauté bien épanouie, de nombreuses améliorations de ci de là, ainsi que diverses innovations. Fan de toujours et nouveaux seront entièrement satisfaits par TMU, que l'on ne peut que conseiller sans hésitation.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : erwan-gicquel
Bon
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
trackmania united Ce jeu de voiture ne propose pas assez, a mon gout, une vrai liberte, nous sommes toujours guide. Seconde chose la multitude de murs que l'on tape dans ce jeu est totalement abusive
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité