flechePublicité

Test Trackmania DS (Nintendo DS) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 14 Novembre 2008 , Nintendo DS

Les +

  • De vraies sensations
  • Une centaine de courses nerveuses
  • Un mode multijoueur complet
  • 3D fluide et rapide
  • Éditeur de circuits
  • Des circuits exigeants...

Les -

  • ... peut-être un peu trop parfois
  • Pas de jeu en ligne pour un Trackmania
  • Présence de divers défauts occasionnels et ponctuels
  • Musiques rapidement répétitives
  • Pas de fantôme ni d'aperçu des circuits
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
6.8

(25 votes)
Publiée le 14/11/2008 à 14:11, par Jean-Marc

Test de Trackmania DS

Trackmania DS
En créant un certain Trackmania en 2003 sur PC, Nadéo ne pensait probablement pas provoquer un tel engouement et une telle communauté autour de cet OVNI vidéoludique qui abordait le principe des courses automobiles d'une toute autre manière. Axée essentiellement sur les sensations, les performances et les records personnels, la série n'a cessé de s'étoffer au fil des années, proposant des environnements variés, des véhicules très typés et des circuits toujours plus délirants et vicieux les uns que les autres. Trackmania fait aujourd'hui sa première apparition sur la petite portable aux deux écrans de Nintendo et ce n'est plus Nadéo qui est à la réalisation, mais Firebrand, un studio anglais spécialisé dans les jeux de voitures.

La règle de trois


Quand on y regarde bien, sur PC, une course de Trackmania, ce ne sont qu'une poignée de secondes passées devant son écran pour réaliser la trajectoire parfaite et exploser son record. Si l'envie nous prend de ne faire qu'une course de temps en temps, rien ne nous oblige à rester devant son jeu des heures durant. Ce principe est typiquement adapté au jeu sur la portable au stylet de Nintendo. À cela, il ne faut pas oublier que ce qui fait l'intérêt aussi des courses de Trackmania, c'est leur nervosité et leur vitesse. Le défi proposé à Firebrand, déjà auteur du récent Race Driver : Grid, était de reproduire ces sensations sur DS. Autant dire que la barre était haut placée.

Les premiers écrans nous proposent de créer jusqu'à trois profils, ensuite, nous entrons dans le vif du sujet avec les trois modes de jeu qui nous sont proposés (Solo, Éditeur et Multijoueur), on notera tout de suite l'absence d'un mode de jeu en ligne. Les environnements qui nous sont offerts sont au nombre de trois (Stadium, Désert et Rally). Chacun d'entre eux propose un véhicule adapté, ce sont donc trois bolides qui nous attendront sur la ligne de départ. Chaque véhicule est bien différent des autres et dispose de sa propre maniabilité demandant toujours un petit temps d'adaptation à chaque changement. Chaque environnement dispose de trois périodes de journée affichant des coloris agréables à l'œil. En jeu, ce sont là aussi trois vues qui sont mises en place (Pare-choc, Basse et Haute) à définir dans les options de jeu. Comme dans tous les Trackmania, il y a trois médailles à remporter (Bronze, Argent et Or). Les coppers (la monnaie du jeu) gagnés seront à dépenser dans la Boutique qui met à notre disposition trois types d'achats (chaque véhicule pourra se voir offert de nouvelles livrées, des circuits sont également à acheter ainsi que toute une collection de blocs pour étoffer les choix dans l’Éditeur). En course, il est possible d'afficher jusqu'à trois adversaires, chacun représentant une des performances à battre pour obtenir l'une des médailles. Une fois que j'aurai écrit que le jeu est entièrement réalisé en... 3D, j'en aurai terminé avec la règle de trois qui gouverne le titre.

Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS

En course, on notera immédiatement l'absence de survol des circuits, afin de se rendre compte des embûches que nous allons rencontrer. Ensuite, alors qu'il est possible de concourir avec jusqu'à trois adversaires, il est dommage si l'on désire entrer en compétition seul, de ne pouvoir lutter contre son fantôme durant les tentatives suivantes. Également, il n'est pas permis de sauvegarder un de ses ralentis. Tout ceci est bien entendu dû au manque de place disponible sur une cartouche DS. Cette place devant être précieusement réservée pour l'éditeur de circuits. Chaque environnement propose une bande-son et les bruits du moteur. Les trois thèmes musicaux sont rapidement répétitifs et il est impossible de les supprimer pour ne conserver que les bruits du moteur.

Ma manie c'est le trac


Par contre, au niveau de la réalisation technique, la prouesse réalisée par Firebrand est remarquable même si, comme nous le verrons, le titre a les défauts de ses qualités. La 3D qui nous est proposée est simple, suffisante et surtout très fluide et très rapide. Les courses ne souffrent d’aucun ralentissement. Certes les environnements sont dépouillés par rapport à une version PC, mais ce n’est pas ce que l’on demande à cette version DS. Ce qui compte avant tout ce sont les courses et leur nervosité. Et là, le joueur est pleinement servi. Les pointes de vitesse à vive allure sont grisantes, les sauts et les loopings toujours impressionnants. Les obstacles et autres pièges, se feront de plus en plus nombreux au fur et à mesure que l’on débloque les niveaux de difficulté supérieurs (Entraînement, Facile, Moyen, Difficile et Extrême). Les circuits de plus en plus complexes et techniques se révèlent très exigeants, et ce, dès le niveau moyen. Mais le plaisir est bien là et en cas de lourde erreur, on appuie sur le bouton pour recommencer immédiatement ou pour tenter de battre son record et obtenir cette satanée médaille d’or qui nous nargue de quelques centièmes de secondes. De plus, les détenteurs de la cartouche de vibration pourront la connecter pour un peu plus de sensations.

Le mode Plateformes est certainement celui qui frustrera le plus les joueurs. Dans ce mode, ce n’est pas le chronomètre qui compte, mais le nombre de tentatives réalisées pour arriver au bout des circuits complètement barrés imaginés par les équipes de Nadéo (on retrouve certains circuits des versions PC), de Firebrand, mais aussi par les meilleurs créateurs de circuits de la communauté « Trackmanienne ». Ces circuits sont d’une difficulté éprouvante pour les nerfs du joueur, ce dernier ne devant pas hésiter à prendre son temps pour comprendre les subtilités des tracés et ne pas tomber dans les pièges toujours placés aux endroits stratégiques. Heureusement, de très nombreux points de passages sont présents et le simple appui sur la touche X permet de reprendre au dernier point franchi. La touche Y par contre permet de recommencer depuis le début en réinitialisant le compteur de tentatives. Là aussi certains défauts viendront gâcher l’expérience de jeu et feront enrager plus d’un joueur.

Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS

Si les sensations sont bien présentes, si la prise en main est immédiate (nous n'utilisons que la croix directionnelle et quelques boutons pour accélérer, freiner, revenir au précédent checkpoint ou recommencer la course depuis le début), par contre, de nombreux problèmes viendront gâcher la fête. Plus d’une fois, des problèmes de collision et de détection d'obstacles pénaliseront le joueur. Ainsi, lancé à pleine vitesse, il arrivera plus d’une fois que notre véhicule se retrouve bloqué, après un saut ou lors de l’approche d’un looping, à l’intérieur d’un polygone. En mode Plateformes, frôler de trop près un trou dans le circuit, même à vitesse très réduite, risque de projeter votre voiture vers l’extérieur ou bien, alors que la route a l’air bien solide, notre véhicule s’enfonce brutalement dans le sol alors que nous sommes bien loin de tout obstacle ou piège. Les trois modes de caméra procurent de bonnes sensations, mais ne permettent jamais d’anticiper la suite des événements. Nous découvrons les pièges des circuits au dernier moment, quand c’est trop tard. Lors des grandes boucles, la vue change quand nous jouons en caméra basse pour se mettre en caméra pare-chocs afin de savoir où se diriger, ce qui est très bien. Malheureusement, quand nous décidons de jouer en mode caméra haute pour mieux voir la suite du circuit, la caméra restera fixe et sur certains loopings, au lieu de descendre d’un cran ou deux pour se placer derrière notre bolide ou au ras de la route, elle reste en hauteur et nous propose une très belle vue sur l’arrière de la boucle que nous tentons de franchir sans voir où nous diriger. Il convient donc d’avoir une trajectoire parfaite alors que la caméra mal placée empêche de voir si notre bolide est en bonne position. Enfin, il arrive parfois que le véhicule ne profite pas de son inertie pour tourner sur lui-même afin de retomber dans la bonne position lors de certains sauts techniques. Ces défauts sont agaçants, mais ne se retrouvent pas en permanence. S’ils pénalisent le joueur d’occasionnellement à ponctuellement, ils ne parviennent pas à empêcher ce dernier de tenter sa chance encore et encore à la recherche de la meilleure trajectoire. La magie Trackmania est bien présente et l’on se dit toujours : « encore une dernière tentative » malgré l’agacement présent.

Dessine-moi un circuit


Les modes Puzzle et l’Éditeur de circuits sont fortement liés. En mode Puzzle, il faudra tout d’abord construire son circuit dans une version un peu plus simple de l’éditeur. Avec les pièces mises à disposition en nombre limité, il faut terminer un circuit dont le point de départ, la ligne d’arrivée et les points de passage sont imposés. Une fois le circuit achevé, il convient d’essayer de battre le temps minimum. En cas d’échec, revoir la disposition du circuit il faudra. Là aussi, des coppers et des médailles viendront nous récompenser. L’éditeur de circuits est très performant, assez intuitif et permet de réaliser avec le stylet des tracés simples très rapidement grâce à une sorte de mode main levée. Ensuite, si vous désirez placer des accélérateurs, des boucles, des loopings et autres blocs, cela demandera un investissement plus important surtout si vous désirez jongler avec les différentes hauteurs disponibles. Il est bien entendu possible de tourner le circuit édité dans tous les sens, de zoomer et dézoomer à volonté. Ensuite, il ne reste plus qu’à le tester, fixer un temps à battre, le classer dans une catégorie et l’enregistrer afin d’y rejouer à tout moment ou de le partager avec ses amis via le menu partage du mode Multijoueur.

Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS

Si le jeu est bien complet, Trackmania c’est surtout pour de nombreux joueurs une immense communauté très riche qui propose encore et encore du nouveau contenu et des défis en ligne passionnants. Hélas, trois fois hélas, cette version DS ne propose aucun mode de jeu en ligne. Alors, les concepteurs ont mis en place un mode multijoueur très complet. Le mode « Hotseat » nous propose d’affronter jusqu’à huit de nos amis en utilisant une seule console, chacun jouant à son tour pour obtenir le meilleur temps. Avec le mode « Jeu Multi-Cartes », ce sont jusqu’à quatre joueurs (chacun possédant leur exemplaire du jeu) qui s’affronteront via la communication sans-fil de la console soit en « Contre la montre », en « Rounds » (sur un circuit, tout le monde part en même temps, les points sont gagnés selon la position d’arrivée et la course recommence. Le premier à atteindre la limite de points prédéfinie l’emporte) ou en « Championnat » (série de circuits où tous les joueurs partent en même temps, les points sont gagnés selon la position d’arrivée et une nouvelle course commence. Le premier à atteindre la limite de points prédéfinie l’emporte). Dans le mode « Jeu une carte », de deux à quatre joueurs pourront s’affronter sur un circuit choisi par le joueur hôte et qui sera téléchargé par les autres joueurs. Enfin, le mode « Partage de données » permet d’échanger des circuits personnalisés avec des amis.

Vidéo #4 - Gameplay en vidéo exclu

Trackmania DS : Vidéo #4 - Gameplay en vidéo exclu


Conclusion


Le défi proposé à Firebrand n'était certainement pas le plus évident à relever. Malgré de nombreux petits défauts irritants, les auteurs de Race And Create et Race Driver : Grid s'en sortent avec les honneurs et confirment leur maîtrise dans la réalisation de jeux de courses automobiles sur DS. Réalisé en partie par les meilleurs créateurs de circuits de la communauté PC, le titre se révèle particulièrement exigeant et ce, dès les niveaux moyens, quel que soit l'environnement choisi. Le mode Plateformes restant le plus technique et le plus vicieux de tous. L'absence de mode de jeu en ligne refroidira certainement l'engouement d'une grande majorité de joueurs, qui auraient certainement tort de se priver de ce titre qui vient agréablement compléter l'expérience vécue sur PC. Son mode multijoueurs très complet parvient un peu à faire oublier ce manque cruel de jeu en ligne. Son éditeur de niveau maniable et rapidement accessible permettra de rallonger l'expérience même si, bien entendu, la majorité des créations resteront inconnues de tous. Malgré divers problèmes énervants pendant certaines courses, Trackmania DS est tout de même une belle réussite et devient le meilleur jeu de courses automobiles sur la petite portable au stylet de Nintendo.




Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Trackmania DS sur Nintendo DS

Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Trackmania DS
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
azertyuiopazertyuiopazertyuiopazertyuiop^sdfghjksdfghjklmfghjklmùsbdfghdfghjklertghyjthyujhyggujgfsrfgthygtdsdfghyfdsdghjkurfdfghjkhgfdfhjgfdfghtqsdfdsdsqdfgtfds
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
Bof Le jeu est certes sympa, mais par exemple au niveau de la jouabilité, c'est pas encore ça. Je conseille vivement trackmania turbo, qui est plus fidèle à la maniabilité d'origine de la voiture ( quelque soit l'environement ).
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Trackmania DS

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
gName(r)[0];t.async=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));