flechePublicité

Test Toybox Turbos (PS3, Xbox 360) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 12 Novembre 2014 , PS3 , Xbox 360 , Plus de tests sur PC

Les +

  • L'ambiance Micro Machines
  • 35 véhicules, 18 circuits
  • Mode multi très marrant
  • Réalisation impeccable

Les -

  • Solo guère passionnant
  • Des tracés un peu sages
  • Un seul mode multijoueur
  • Quelques soucis de caméra
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
6.7

(6 votes)
Publiée le 18/11/2014 à 12:11, par Nerces

Test de Toybox Turbos : les Micro Machines reviennent en force

Toybox Turbos signe le retour des voitures miniatures pour des courses pleines de folie... surtout en multijoueur.

S'il ne possède pas le nom de la fameuse marque de voitures miniatures, Toybox Turbos reprend à l'identique le concept de la série Micro Machines qui n'a plus fait l'objet du moindre jeu depuis huit ans. Codemasters ressuscite ainsi un type de jeux qui avaient les faveurs de millions de joueurs - notamment au cours des années 90 - et nous invite à découvrir une large de véhicules sur des tracés inspirés de notre quotidien. Mais, passé la simple nostalgie, Codemasters parvient-il à suffisamment renouveler le genre ?

« C'est micro... eh, mais c'est géant ! »Retour au sommaire
Toybox Turbos
Toybox Turbos est un clone de Micro Machines et il nous invite donc à prendre part à des courses de voitures miniatures inspirées par les jouets de la défunte marque. Au total, 35 véhicules sont disponibles, et la sélection va du taxi new-yorkais au monster truck en passant par de nombreux véhicules d'urgence, des engins de chantier, un camion de glace, un buggy lunaire... Une sélection qui se divise en sept catégories bien distinctes et que l'on peut sortir sur 18 circuits familiaux : table de la cuisine, bureau d'écolier, billard ou encore chambre d'enfant pour ne citer que quelques exemples.

Toybox Turbos
Hélas, si la variété est de mise côté des circuits, il n'en va pas de même pour les véhicules. Chaque catégorie dispose d'un ou deux modèles qui sortent du lot et offrent l'équilibre suffisant entre vitesse, maniabilité et solidité, les trois critères retenus par Codemasters. Un problème qui vient en partie de la conception même des circuits et des modes de jeu. La variété proposée est certes intéressante, mais elle ne remet jamais en question notre façon de jouer et on ne peut pas dire, par exemple, que tel parcours est dédié à la vitesse ou que tel autre insiste sur les manœuvres.

Il en va donc de même pour les six modes de jeu proposés en solo. Les « Courses classiques » imposent de finir le mieux classé quand les compétitions « Doubler » impliquent de dépasser un maximum de véhicules. « Top-temps » est lié au chrono que l'on peut établir et « Élimination » expulse de la partie toute voiture qui sort de l'écran. « Chrono » implique de ramasser des chronomètres qui ajoutent quelques secondes à notre capital temps pour finir la course avec le plus de marge. Enfin, « Évasion » est le plus original : il s'agit d'échapper à une marée le plus longtemps possible.

Quelques courses maison en multi


Plaisirs partagésRetour au sommaire
Ces modes viennent garnir la campagne solo à raison de six épreuves pour chacune des sept catégories imaginées par Codemasters. La campagne solo est aussi l'occasion de débloquer les différents véhicules sachant qu'à chaque course, on engrange de l'argent en fonction de notre classement et en ramassant des pièces présentes sur les tracés. Notez que la dernière épreuve de chaque catégorie consiste en un match à élimination contre une espèce de boss : c'est le seul moyen de débloquer son véhicule et d'accéder à la catégorie suivante.

Toybox Turbos
À nouveau hélas, ces modes de jeu ne se retrouvent pas en multi. On se demande pourquoi Codemasters a ainsi choisi de limiter le multi au seul mode « Élimination ». Il est amusant de dégager ses adversaires ou de les sortir en allant aussi vite que possible, mais de simples courses ou des défis plus originaux n'auraient pas été pour nous déplaire. C'est d'autant plus dommage que l'éditeur n'a pas oublié les fondamentaux du jeu multijoueur en proposant du jeu en local ou en ligne jusqu'à quatre avec possibilité de mélanger création de parties avec créneaux libres et créneaux privés.

Toybox Turbos
La même impression de manque se ressent dès lors que l'on évoque l'équipement disponible au travers de cadeaux que l'on peut ramasser en course : marteau géant pour exploser un adversaire, aimant pour se rapprocher de lui, mitrailleuse pour l’abîmer voir le détruite, fusée accélératrice... Tous ces accessoires sont amusants et plutôt bien vus, mais on regrette que Codemasters n'ait pas davantage varié les choses. De manière générale, c'est un peu le problème de ce Toybox Turbos : on en fait très vite le tour en solo et même en multi, le manque de variété se fait sentir malgré le plaisir évident ressenti à quatre sur le même écran.

À petit prix, Toybox Turbos est un divertissement très sympa qui rappellera de très bons souvenirs à tous les amateurs de Micro Machines. Codemasters n'a oublié aucune des caractéristiques clefs de ce genre de jeux, mais aurait sans doute pu faire preuve d'un peu plus d'imagination, notamment pour la partie solo qui manque sensiblement de variété et de défis. Cela dit, c'est tout naturellement en multijoueur que Toybox Turbos trouve tout son sens. Le jeu ne souffre d'aucun problème de lag et permet de passer de très bons moments... surtout si vous avez la possibilité d'y jouer avec des amis, que ce soit en ligne ou en local.

Test PC réalisé sur une machine à base de Core i7 4 GHz, 16 Go de mémoire vive et GeForce GTX 780 Ti. Le jeu semble à son aise à partir d'un processeur double-cœur 3 GHz, épaulé par 2 Go de mémoire vive et une GeForce 9800 GTX.

Toybox Turbos
Toybox Turbos

Toybox Turbos
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité