flechePublicité

Test TNT Racers (Xbox 360, Nintendo Wii, PS3, PSP) : 5/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 09 Février 2011 , Xbox 360 Sortie le 31 Mars 2011 , Nintendo Wii , PSP Sortie le 23 Février 2011 , PS3

Les +

  • Amusant en multijoueur
  • Prise en main très facile
  • Des vitesses différentes pour plus de difficultés
  • Le retour des voitures vaincues sous forme de fantôme
  • Un arsenal de bonus intéressant
  • Les missions s'enchaînent bien...

Les -

  • ... Jusqu'à ce que l'IA ne permette plus aucune erreur
  • Musique lourdingue
  • Quelques modes assez moyens
  • Rejouabilité en solo incertaine
  • Temps de chargement un peu longuet
  • Mauvais perdant et joueurs seuls, s'abstenir
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
6.8

(81 votes)
Publiée le 09/05/2011 à 12:05, par Camille

Test de TNT Racers : un jeu de petites voitures explosives ?

Le bébé développé par Keen Games offre une aventure solo un peu amère, mais une expérience divertissante en multijoueurs.

Disponible depuis le 9 février 2011, TNT (Tracks-N-Tricks, à ne pas confondre avec de la dynamite), Racers propose de rouler sur un peu moins de vingt circuits où les règles peuvent varier. Rester le dernier en vie, faire un maximum de points, aller le plus vite possible, etc. ; les parties sont rapides et les joueurs n'ont pas besoin de s'entraîner pendant des heures pour avoir la chance de l'emporter (bon, la connaissance du circuit aide quand même un peu). Vendu pour 800 points Microsoft soit environ 10 €, quelles surprises nous réserve ce titre ?

Des parties rapides et dynamiquesRetour au sommaire
TNT Racers
La première chose frappante s'avère être la musique, cette dernière étant très... particulière. Dynamique, surexcitée un peu comme celle souvent présente dans les dessins animés. Et mieux vaut s'y faire, car le même genre est présent tout au long des courses. Ce qui peut effectivement créer une ambiance très fun risque malheureusement d'agacer rapidement. Ainsi, beaucoup vont désactiver les musiques. Huit modèles de voitures sont disponibles en huit coloris différents. Plus ou moins fantaisistes, les véhicules n'ont pas de différences au niveau de leurs performances. C'est à son conducteur qu'incombe cette tâche. La prise en main est rapide et les touches à retenir peu nombreuses : avancer, freiner, gérer la direction avec le pad, utiliser un objet ou au contraire l'abandonner.

En jeu, la caméra est légèrement vue du dessus. L'écran ne cible pas la voiture du joueur, mais l'ensemble des voitures (en général, il y en a quatre en course) tout en gardant une distance maximum entre elles. Si un véhicule est trop loin du premier, il est alors éliminé et revient en jeu sous la forme d'un fantôme qui pourra se déchainer à souhait sur les concurrents encore en course. Très pratique pour régler ses comptes personnels ou encore essayer de modifier le classement général en venant taquiner la voiture de tête par exemple. Les courses sont donc composées de plusieurs petites manches qui peuvent durer quelques minutes ou au contraire moins de dix secondes, car outre la distance, des bonus sont présents sur le terrain pour aider les concurrents à s'éliminer. Armes pour détruire (mines à confettis, fusée lunaire...) ou pour gêner les autres (enfumeur, canon à huile, poids morts, inverseur de monde...) ou encore pour se protéger (caisse a outils, booster, monstrocar...), c'est avec quatorze bonus qu'il faudra se battre et gagner.

Press-Start #1 - Quelques courses



Une expérience solo mitigéeRetour au sommaire
TNT Racers
Le solo contient plusieurs modes. Parmi eux, on retrouve les défis rangés en trois catégories : normaux, rapides et turbos. Ces dernières font en fait référence à la vitesse des véhicules. Le normal permet à n'importe qui de s'amuser, les rapides demandent plus de réflexes et une petite connaissance des circuits. Enfin, le turbo est la difficulté la plus délicate : les voitures vont vite et les collisions avec les éléments du décor risquent d'être très fréquentes et fatales. Le temps de chargement entre les courses est quant à lui assez long même si, en revanche, recommencer la course se fait immédiatement.

Chaque mode défi contient quinze missions. Franchir l'arrivée avant que le chronomètre atteigne le zéro, faire un maximum de points en éliminant des adversaires et en ramassant des objets, éviter des éléments de décors ou au contraire devoir en détruire le plus possible, les variantes sont assez nombreuses et permettent aux missions de s'enchaîner sans trop avoir l'impression de refaire sans arrêt la même chose. Les situations se compliquent lorsque l'on commence à atteindre la seconde moitié des missions en mode rapide. Les ennemis prennent correctement leurs virages, font des départs accélérés et la moindre erreur est fatale pour le joueur. À cela s'ajoutent les petites injustices (ou alors c'est la malchance...) qui poussent souvent les fantômes des ennemis vaincus à attaquer le joueur. Niveau rejouabilité, une petite course personnalisée sera donc plus volontiers sélectionnée plutôt que les épreuves des défis. En effet, ces dernières servent surtout de tutoriels pour les premiers niveaux quant aux suivants, ils permettent de débloquer des voitures et des circuits.

Le fun arrive avec les amisRetour au sommaire
TNT Racers
Outre les défis, on trouve le mode record du tour qui fait tourner indéfiniment le joueur sur le circuit de son choix jusqu'à ce que son temps lui convienne. Dommage que le fantôme du meilleur tour ne soit pas présent afin d'aider le joueur à se dépasser. Enfin, les courses personnalisées autorisent le joueur à sélectionner le circuit de son choix sur les dix-huit disponibles à condition que ces derniers aient été débloqués via les défis. Il peut ensuite choisir la vitesse des voitures (normal, rapide, turbo), le mode de jeu et les règles (nombre de points à obtenir, de voitures à détruire, le temps de la course, etc.).

Malgré le contenu des modes défis, le solo risque de rapidement s'effacer face à un multijoueur qui rend les courses plus permissives (les joueurs ne sont pas programmés pour tourner au bon moment dans les virages), plus fourbe (alliance entre les joueurs) et donc plus fun. En effet, TNT Racers est jouable en local comme sur le Xbox Live. En local, l'invité doit se créer un profil ou en prendre un existant pour rejoindre la partie. Vient ensuite le mode de jeu : course unique ou tournoi qui permettent de choisir le nombre de circuits, la vitesse et aussi le rajout de joueur non humain ou non.

TNT Racers prend de la saveur seulement lorsqu'il se joue à plusieurs. En solo, même si les règles des défis se renouvèlent assez bien, l'IA s'avère frustrante lorsque la difficulté augmente. Avec des temps de chargements assez longs et une musique rapidement énervante, le titre de Keen Games comporte un peu trop de maladresses pour rentabiliser convenablement les 10 euros nécessaires pour l'obtenir. À n'envisager que si l'on est souvent accompagné donc.

TNT Racers
TNT Racers
TNT Racers
TNT Racers
TNT Racers
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist TNT Racers

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ment.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ins, s); })();