flechePublicité

Test The Witcher 2 : Assassins Of Kings - Enhanced Edition (Xbox 360) : 9/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 17 Avril 2012 , Xbox 360

Les +

  • Portage soigné
  • Combats maniables au pad
  • Réalisation à la hauteur
  • Bonne durée de vie
  • Chargements corrects
  • Subtilité des choix/conséquences

Les -

  • Technique qui limite la profusion graphique
  • Clipping et tearing occasionnels
  • Quelques lourdeurs de contrôle et d'interface
  • QTE toujours dispensables
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
8.4

(437 votes)
Publiée le 16/04/2012 à 20:04, par Benoît

Vidéo-Test de The Witcher 2 : Assassins of Kings - portage réussi d'un RPG d'exception

The Witcher 2 est l'exemple même du portage réussi d'un gros titre PC sur console, et devient du même coup l'un des meilleurs RPG de la Xbox 360.

The witcher 2 image 2 00580451
Passé de l'ombre à la lumière grâce au succès du premier The Witcher, excellent RPG surgi de nulle part, le studio CD Projekt s'était imposé comme l'un des studios les plus talentueux de ces dernières années ; une réputation que les développeurs polonais se sont empressé de confirmer avec The Witcher 2, titre jusque là exclusif au support PC. Bien que réjouissante pour les consoleux, l'annonce d'une version Xbox 360 ne garantissait pas un portage réussi. Comment adapter correctement sur console un titre dont le gameplay et les graphismes de pointe renvoient si lourdement à un héritage PC du game design ? Les inquiets peuvent se rassurer : cette version Xbox 360 conserve presque intactes les qualités de la version originale, posant The Witcher 2 comme l'un des meilleurs représentants du genre sur console.

Influences d'un arrière-monde romanesqueRetour au sommaire
The Witcher 2 : Assassins Of Kings
Le scénario reprend la suite du premier épisode et son contexte guerrier, monde médiéval fantastique en proie à d'incessants conflits politiques. On y incarne le sorceleur Geralt de Riv, missionnaire à l'allégeance volatile, qui se rallie in fine au roi Foltest en empêchant son assassinat. Devenu son allié privilégié dès l'entame de The Witcher 2, Geralt ne peut empêcher un second attentat et se voit accusé à tord du régicide. Cet évènement est le point de départ d'une histoire passionnante qui combine une fantasy classique avec des thèmes plus subtils, tel que le racisme ou les rapports de pouvoir entre peuple et noblesse ; une profondeur scénaristique que The Witcher 2 doit à son étoffe romanesque, héritée elle-même de la série de livres de l'auteur Andrzej Sapkowski.

The Witcher 2 : Assassins Of Kings
Reprenant à leur sauce la notion classique du choix/conséquence, les Witcher se distinguent d'abord par la consistance littéraire de leur situations de jeu. Chaque décision accouche d'une cascade de conséquences aussi logique que subtile, mobilisant le vaste background sous-jacent. De ce pouvoir d'infléchir en profondeur le cours d'un récit très écrit (et bien écrit), on tire le sentiment d'être à la fois l'humble visiteur d'une Histoire en marche et l'un de ses acteurs majeurs, sentiment d'autant plus grisant que le monde de The Witcher nous résiste par sa dureté : point de manichéisme ni de solution toute faite ici, les choix obligent le joueur à pondérer leur implication à long terme et ses aspirations personnelles à l'égard du récit.

Gameplay #1 - Instants choisis de l'acte 1


Transposition réussie des qualités visuellesRetour au sommaire
The Witcher 2 : Assassins Of Kings
La version PC avait pour elle des environnements authentiques et vibrant d'une vie propre. Qu'on se rassure, ces vertus se retrouvent intactes sur Xbox 360. Les villageois vaquent à leur occupation, les garnisons de piétaille se réchauffent autour d'un feu, bref, la vie suit son court et se manifeste constamment alentour. Avec son moteur graphique du feu de dieu, la version PC bénéficiait en outre de textures d'une finesse irréprochable et d'effets de lumières, d'eau et de feu impressionnants. Limitations techniques obligent, la version console n'affichera pas le même niveau de détail : la résolution a été revue à la baisse, et le rendu général est légèrement en dessous de la Spec Moyenne sur PC... ce qui n'empêche pas cette version 360 de rester agréable à l’œil, largement au niveau des standards de la console - mention spéciale aux nouveaux effets de lumières, plutôt jolis.

The Witcher 2 : Assassins Of Kings
Il faut dire que The Witcher 2 PC reste l'un des plus beaux jeux jamais sortis : baissez de moitié l'aspect visuel d'un tel titre et vous obtenez un résultat toujours flatteur sur Xbox 360. Fort d'une direction artistique de haute tenue, les tableaux pâtissent à peine de ce downscaling général : en ville comme en campagne, le travail de composition picturale réserve des promenades magnifiques parmi un foisonnement de détails associant couleurs froides - feuillages, roches et façades - et teintes vives - le bel orangé des torches et feux de forêts. Ailleurs, le champs s'ouvre sur des montagnes où des précipices en arrière plan, évoquant un riche arrière-monde tout juste limité par la faible définition des textures de fond.

Quant au level-design, rappelons qu'il structure ses espaces en chemins linéaires plutôt qu'en espaces ouverts, ce qui n'empêche pas les environnements de s'étaler sur de vastes surfaces. Le remaniement de l'aspect graphique offre en outre un avantage de taille : elle permet une fluidité constante de l'action et un frame rate stable en toutes circonstances, même lors des combats les plus chargés. Du reste, mis à part un clipping récurrent et autres effets de tearing occasionnels, le titre bénéficie d'une finition technique exemplaire et de temps de chargement raisonnables.

Le maniement retrouvéRetour au sommaire
The Witcher 2 : Assassins Of Kings
L'autre défi de ce portage, c'était bien sûr de réussir la traduction des combats au gameplay complexe - mélange de combat à l’épée, de magie diverse et d'utilisation d'objets secondaires - sans le duo clavier/souris : qu'on se rassure, le maniement à la manette est assez vite naturel, passé un temps d'adaptation. Assignées aux touches A et X, les attaques lentes et rapides se combinent sans temps mort, de même que l'esquive sur le bouton B et le lancement d'un sort sur le bouton Y.

Pour conserver le focus sur l'ennemi, on devra garder le bouton de ciblage LT appuyé. Combiné à la touche de garde sur RT, la manipulation entraînera un relatif inconfort - surtout lorsqu'il faut de surcroit contre-attaquer sur le bon timing en appuyant sur A (vous avez dit contrôles de poulpe ?). Rien d'insurmontable cependant, d'autant qu'un bref tutoriel ajouté pour l'occasion permet de passer en revue les actions de base. D'une manière générale, les combats savent rester lisibles grâce à une caméra dont la sensibilité s'ajuste à la lenteur des déplacement au stick. Elle ne se vautre jamais dans le décor pourtant touffu ni ne panique en présence de nombreux ennemis : une gageure tant l'action peut se compliquer par moments. Tous ces ajustements témoignent en somme d'un travail consciencieux, et permettent d'encaisser sans heurt la difficulté relevée du titre - attendez vous à mourir dès le mode normal.

Interface praticableRetour au sommaire
The Witcher 2 : Assassins Of Kings
Au rayon des ajustements, un menu radial accessible par simple pression sur LB permet de sélectionner en un instant le sort ou l'objet secondaire de son choix - entre couteaux de lancer, bombes et pièges. Ces derniers s'utilisent ensuite tout aussi simplement en appuyant sur LB, permettant de rester réactif en combat. Ce menu radial permet enfin de changer de type d'épée (acier pour les humains, argent pour les monstres) et d'accéder au menu méditation, potions et alchimies de manière suffisamment intuitive pour satisfaire. Versant interface, CD Projekt a également su procéder aux remaniements de circonstance pour rendre la navigation dans les menus praticables à la manette. Dans l'inventaire, les objets sont désormais rangés selon leur catégorie et se retrouvent facilement, certes au prix de pressions répétées sur les gâchettes - une contrainte inévitable devant la grande variété de références proposées.

The Witcher 2 : Assassins Of Kings
Fort d'une durée de vie confortable - autour des 30 heures de jeu pour un run approfondi - le titre original s'annexe pour cette version 360 de tous les DLC sortis à ce jour, plus deux quêtes majeures. Celle que nous avons entreprise s'avérait à la hauteur du contenu original, tant au niveau de l'écriture que des thèmes abordés. Sur les quatre heures supplémentaires annoncées par CD Projekt, on est presque tenté d'ajouter le temps d'une seconde partie tant l'aventure peut être modifiée en profondeur par vos choix, et vous incitera fortement à relancer une partie.

Mission accomplie pour CD Projekt qui réussit totalement sa première incursion sur console avec ce portage de l'excellent Witcher 2 sur Xbox 360. L'obligatoire révision à la baisse du rendu graphique ne suffit pas à ternir le constat d'un jeu visuellement très solide pour la console, fort d'une direction artistique d'exception et d'une finition exemplaire assurant la fluidité de l'actoin - les quelques tearing et clipping occasionnels seront bien la seule ombre au tableau. Autre point attendu, l'adaptation du gameplay à la manette est tout à fait convaincante et vite naturelle, de même que la gestion de l'interface revue pour faciliter la navigation. A tous les amateurs de RPG qui ne posséderaient pas un PC suffisamment costaud pour le faire tourner, on conseille sans réserve ce titre qui rejoint haut la main la liste des meilleurs jeux du genre sur console.


Vidéo-Test de The Witcher 2 sur Xbox 360

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.4
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
très beau conte médiéval avec une vraie histoire jeu équilibré dans les commandes on a un peu peur au début de passer son temps a préparer des potions et autres, mais pas du tout malgré la multiplicité des potions et armes on s'en sort assez bien il faut être attentif a ses adversaires et se se préparer en conséquence, on passe du bon temps parce que le jeu est bien fait avec beaucoup de créativité et un scénario ca suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
je m attendais a beaucoup mieux,les combats sont pas nombreux jai presque eu plus l impression de regarder un film que de jouer
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist The Witcher 2 : Assassins Of Kings - Enhanced Edition

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité