flechePublicité

Test The Roots : Gate Of Chaos (N-gage) : 5/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 12 Mai 2005 , N-gage

Les +

  • De la 3D temps réel qui se laisse regarder avec plaisir.
  • Une durée de vie importante.

Les -

  • Manque de personnalité du titre.
  • Difficulté mal dosée.
  • Principe de jeu lassant.
  • Animation saccadée et accusant de nombreux ralentissements.
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
9.5

(2 votes)
Publiée le 26/04/2005 à 08:04, par Rachel Valente

The roots: gate of chaos : Des racines et des gnomes...

Décidément bien fournie - tout du moins en quantité - en JDR (Jeu De Rôle), la console-téléphone nous propose un autre émule de Diablo après Requiem of...

The roots : gate of chaos
Décidément bien fournie - tout du moins en quantité - en JDR (Jeu De Rôle), la console-téléphone nous propose un autre émule de Diablo après Requiem of hell, mais cette fois, tout en 3D temps réel. La licence est connue des joueurs PC et le titre N-Gage s'annonce comme la "préquelle" des péripéties vécues sur clavier et souris.

Un JDR-action des plus classiques.
Dans un univers inspiré de Tolkien (comme souvent), on pourfendra créatures maléfiques et serviteurs des ténèbres dans un JDR orienté action aux combats en temps réel. On dirigera la destinée belliqueuse d'un héros ou d'une héroïne qu'on choisira parmi 3 classes de personnages ayant presque tous leur pendant du sexe opposé : paladin/guerrière, sorcier/sorcière et voleur (où donc est la voleuse ?).On fera évoluer les aptitudes de nos combattants virtuels ainsi que leur armement pour les joutes rapprochées ou à distance, de même que leur équipement de protection. La magie n'est pas en reste et bon nombre de sorts assez dévastateurs seront à débloquer, lesquels consommeront des PA (Points d'Action) qui s'épuiseront bien vite. Pas de panique, les traditionnelles potions rechargeant la vie et la magie sont également au rendez-vous. Elles se ramasse parcimonieusement sur les dépouilles des vaincus ou s'achète très cher dans les villages.D'autres objets récupérés spécifiquement pour accomplir des quêtes en marge de l'aventure principale pourront être stockés dans des coffres accessibles uniquement dans les villages. Possibilité appréciable, sachant qu'on ne peut porter au total qu'une quantité restreinte d'articles. À noter, l'opportunité de se parer d'ornements divers (bracelets, bagues, etc.) qui rajouteront des points de capacités (vie, attaque, défense, etc.). L'ensemble pourra être vendu ou acheté quand il ne sera pas pris aux cadavres qui joncheront votre épopée tumultueuse. Rien que du très attendu donc...

The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos

Une 3D agréable desservie par une animation saccadée.
Côté réalisation - mis à part les défauts imputables aux travers de la portable même, tels que : son mono crachoteux, pavé directionnel malcommode, ergonomie des touches induisant en erreur - The Roots apparaît graphiquement plutôt réussi. Les illustrations qui tiennent lieu de cinématiques ne sont pas désagréables à l'oeil quoiqu'un peu austères, les menus sont assez mignons... Quant à la 3D vue de dessus du jeu en lui-même, elle s'en tire vraiment bien avec une palette de couleurs séduisante, de belles textures, un agencement des niveaux clair et bien pensé, ainsi qu'une modélisation honorable. Les effets visuels lors des sorts sont également pas mal rendus.Les musiques, si elles n'ont rien de mémorable, s'adaptent bien aux actions et ambiances, et ont le mérite de ne pas rebuter ou déranger. En revanche, l'animation souffre de saccades et de fréquents ralentissements (marque de fabrique N-Gage ou défaut de programmation ?), faiblesses qui s'ajoutent à un panel de mouvements peu fourni. Mais le vrai talon d'Achille de l'ensemble concerne la mécanique de jeu.

The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos

Une jouabilité pour puristes seulement.
La gestion des menus, tout d'abord, ne s’avère pas très lisible ni pratique. Sans être non plus catastrophique, elle ralentit le rythme inutilement. La difficulté ensuite, trop élevée et insuffisamment graduée, que des potions trop rares et trop chères ne régulent pas, ce qui oblige à abuser d'aller-retour incessants entre les lieux des combats et villages régénérateurs. Attendu qu'on peut, heureusement, reprendre un niveau en l'état après avoir été tué ou s'être volontairement retiré.Le principe privilégie une fastidieuse et répétitive recherche de montée en niveau plutôt qu'une approche où la stratégie aurait sa place. Des possibilités plus nombreuses, comme de pouvoir porter une arme dans chaque main, ou encore simplement un meilleur réglage des éléments existants, auraient pu pallier en partie à cette faiblesse. Néanmoins, les amateurs de ce type de JDR, où l'abattage incessant et le souci constant de montée en puissance sont les principaux ressorts, y trouveront largement de quoi faire avec une aventure de longue durée.

The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos


Conclusion

Paré de beaux atours, tels qu'une 3D vue de dessus de bel effet, ce JDR-action se voit réservé aux aficionados les plus acharnés par sa difficulté mal dosée et son principe de jeu répétitif, qu'aucun scénario véritable ne fait sortir de l'anonymat où son classicisme sans concession le cantonne.


The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
The roots : gate of chaos
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
rid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));