flechePublicité

The Order : 1886

The Order : 1886 : Donner de la vie à son jeu

Lecteur exportable :

Donner de la vie à son jeu

Vidéo de présentation commentée en anglais pour The Order : 1886 dans laquelle les développeurs reviennent sur la conception de leur moteur pour donner vie au jeu (6 min 11).

« Nous avons déjà construit notre propre moteur. C'est à la fois génial et horrible, et aussi lent à monter. Il faut tout construire de zéro. Mais on contrôle la façon dont le moteur gère le jeu qu'on crée.

Chez Ready at Dawn, nous avons une vision précise du jeu, de son scénario et de la technologie à utiliser. On pouvait créer un moteur à partir de rien, mais on s'est basé sur un moteur PSP. Sur PSP, tout doit être plus petit et simplifié. Sur PS4, tout doit être plus grand, rapide, impressionnant. Avec la nouvelle génération de consoles, un niveau de jeu prend vraiment vie.

Nous voulons que tout ait sa place, qu'on ait l'impression d'être dans un vrai environnement. C'est un tout. La fumée, les objets au sol, tout ce qui bouge doit interagir correctement avec le vent. Lorsqu'il y a du vent, le manteau d'un personnage doit bouger de façon réaliste. On ne comprend pas forcément pourquoi c'est mieux, mais on le remarque. C'est plus beau, plus réaliste.

Il a fallu du temps et des efforts pour rendre réalistes les mouvements, le comportement, les expressions, leur façon de capter la lumière. On a fait beaucoup de recherches sur les tissus de l'époque. Pour chaque lueur sur un tissu, nous avons scanné plein de textiles, afin de donner un aspect réaliste aux habits. C'est un défi de trouver ces tissus de nos jours, on a surtout des matières synthétiques. Avec un scanner 3D, on a numérisé une tonne de ces tissus historiques au millimètre près, avec toutes leurs imperfections et leur beauté artistique.

C'est dur de créer ça à partir de rien. On utilise une technologie d'ombrage pour que ça ressemble à du tissu et non à un type enroulé dans une bâche en plastique. On a beaucoup investi dans les matériaux et la lumière qui les révèle. L'un ne va pas sans l'autre.

Ces cinq dernières années, les industries du cinéma et des jeux ont adopté un éclairage plus fidèle à la réalité. La lumière d'un jeu est souvent très complexe, alors qu'une lumière oblique pourrait capter les variations, l'humidité et l'éclat des tissus. Au lieu d'éclairer directement le visage du personnage, la lumière oblique capte les imperfections et la forme. On a beaucoup affiné notre système d'éclairage et de brouillard pour créer une certaine ambiance.

Dans notre Londres brumeux et son atmosphère dense, les liquides, le brouillard, la crasse et la suie sont des anomalies difficiles à modéliser. Le brouillard est encore très présent à Londres. À l'époque de la révolution industrielle, il y avait le brouillard, les usines, la suie, la pollution... C'est un personnage à part entière. Avant, le brouillard servait à masquer les distances de rendu, lorsque les graphismes n'étaient pas assez puissants.

Sur PC, avec une puissante carte graphique, la distance de rendu était meilleure. Nous, on l'utilise pour tout amplifier, pour donner vie au monde virtuel. Ça lui donne un côté vivant, immersif, une plus grande profondeur. C'est essentiel à la cohésion du monde et des personnages avec leur environnement.

Le ton de l'histoire n'est pas seulement donné par les dialogues, les acteurs et la capture de mouvements, mais aussi par l'environnement, la lumière, l'ambiance. Seuls, ces éléments paraissent sans importance. Mais en combinant des recherches minutieuses avec tous ces petits détails, on arrive à une expérience très réaliste.

À aucun moment on ne s'est dit que le moteur n'était pas assez puissant. Tout était possible, on voulait innover tout ce qui pouvait l'être. On n'est plus limités par la technologie ou la plateforme. On peut partir de zéro, faire tout différemment, se concentrer sur l'aspect clé de la nouvelle génération.

On propose une meilleure expérience au joueur, plus de travail sur les graphismes, l'animation et l'IA. On peut adapter ces systèmes pour maximiser le moteur et avoir un rendu magnifique. Maintenant, on peut faire l'impossible. C'est une expérience cinématique, immersive, avec des personnages attachants, des environnements époustouflants. Ils sont si picturaux, magnifiques et intéressants qu'on veut se plonger dans ce monde.

Soyez prudents. Il risque d'y avoir du grabuge.
 »

Acheter The Order : 1886 au meilleur prix

Nos chaînes

flechePublicité
if(typeof console == 'object') {console.error(e.message); } } var section = ""; //-->