flechePublicité

The Last Guardian : l'abandon de licence qui a fait craindre l'annulation



Sortie 2014 ? sur PS3
Publiée le 10/08/2012 à 13:08, par Benoit

Partager cette actu

The Last Guardian : l'abandon de licence qui a fait craindre l'annulation

La grosse inquiétude autour de l'abandon de The Last Guardian vient d'être levée par Sony : l'abandon de licence n'est pas l'indice d'une annulation du jeu.

En l'espace de quelques heures, la sphère internet a tremblé d'inquiétude dans le sillage d'une terrible nouvelle : Sony avait laissé filer la marque "The Last Guardian", comme le rapportait hier le site Playstation Lifestyle - une information ensuite confirmée par le Bureau Américain des Licences et Marques Déposées, qui précisait que la marque « The Last Guardian » avait basculé dans le domaine public.

Il ne s'en fallait pas davantage pour faire craindre l'annulation du titre de l'équipe d'Ueda, certains y voyant la conclusion logique d'un développement qui s'est notoirement enlisé dans une suite de complications sans fin (brève : E3 : The Last Guardian absent de l'E3 pour cause de difficultés techniques). Malgré cette vague de spéculations funestes, cet "abandon" n'a jamais signifié à lui seul que le titre était abandonné mais plutôt que la marque déposée par Sony était arrivée à "expiration".

Explications de l'insider de l'industrie connu sous le nom de Superannuation : la firme tokyoïte avait trois ans pour exploiter la marque The Last Guardian déposée en 2009, délai qui a été largement dépassé. Conséquence : la licence a mécaniquement basculé vers le status "abandonné" en l'absence d'extension par Sony, qui aurait jusqu'à janvier 2013 pour « en prouver son usage dans le commerce » : pour être clair, il lui faudrait sortir le jeu avant la fin de ce mois - cela n'arrivera pas.

Scenario catastrophe, improbable : cet abandon ne serait pas un oubli mais bien le signe redouté d'un abandon en bonne et due forme du développement. Le plus probable reste heureusement l'hypothèse de l'oubli pur et simple d'une extension de licence dans les temps par Sony ; hypothèse renforcée par les dires de l'un des représentants de la firme puis relayée par un twitter de Chris Kohler « le jeu était toujours en développement ».

Pour l'heure, la firme n'a pas grand chose à craindre quant à un éventuel vol de licence : les lois états-uniennes obligent en effet à prouver l'intention d'utiliser toute reprise de marque avant de valider la propriété. La firme japonaise n'aura donc qu'à faire appel de l'abandon ou à enregistrer une nouvelle fois la marque pour la sécuriser jusqu'à la sortie du jeu. Soulagement après la grosse frayeur, donc, même si l'on en attend toujours des signes de vie pour être parfaitement rassuré.

Source : Kotaku

Bande-annonce #3

Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist The Last Guardian

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité