flechePublicité

Test The Crew (Xbox One, PS4, Xbox 360) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 02 Décembre 2014 , Xbox One , PS4 , Xbox 360 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Une zone de jeu vraiment immense
  • La variété des environnements
  • Pouvoir rouler sans but précis
  • La durée de vie
  • Les systèmes de progression et de personnalisation
  • Jouable seul ou en coopération

Les -

  • Le tout connecté
  • Une réalisation en dent de scie
  • Les courses poursuites
  • Un manque d’antialiasing
  • Mais où sont les rétroviseurs ?
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
6.8

(282 votes)
Publiée le 08/12/2014 à 15:12, par Renaud

Test de The Crew, quand souffle un vent de liberté

Avec The Crew, dernier triple A de l'année 2014, il souffle comme un vent de liberté sur consoles et PC. Mais que vaut vraiment ce jeu de courses développé par Ivory Tower ?

The Crew - Xbox One
Ubisoft n'a pas été en reste en cette fin d'année 2014. Après Assassin's Creed Unity et Far Cry 4, voilà que l'éditeur français nous propose un énième jeu en environnement ouvert. Mais cette fois-ci, il n'est pas question de déambuler dans les rues de Paris en vue à la troisième personne, mais plutôt de parcourir les États-Unis aux volants de bolides sur-vitaminés.

Développé par les Lyonnais d'Ivory Tower, dont une partie de l'équipe a notamment travaillé sur les Test Drive Unlimited, The Crew est donc un jeu de courses automobiles en environnement ouvert comme l'ont été auparavant Forza Horizon 2, Midnight Club : Los Angeles ou Burnout Paradise. Pourtant, malgré une multitude de jeux de ce type, The Crew réussit tout de même à se démarquer des productions du même genre et nous allons voir pourquoi.

Replay - Présentation du jeu avec Renaud et ...


Une histoire qui tient la routeRetour au sommaire
The Crew - Xbox One
Tout d'abord, The Crew n'est pas un simple jeu de courses automobiles dans lequel nous enchaînons les épreuves sans but précis. En effet, c'est tout en suivant l'histoire d'un pilote en quête de vengeance que nous allons parcourir les États-Unis. Ponctué par de nombreuses missions plutôt variées, et bien entendu, prétexte à de nombreux affrontements sur les routes, le scénario nous amène au fil de notre progression à rencontrer différents personnages (Zoé, Omar, Harry, etc.). Des plus importants, ils sont là pour nous permettre de profiter de toutes sortes de capacités qui viennent au fil du jeu nous faciliter la vie.

« Rouler, c'est progresser »

Bien décidés à mettre la main sur Shiv (orthographe ?), ce pilote chevronné à l'origine de tous nos problèmes, et Coburn, cet agent du FBI corrompu, nous filons donc à vive allure à travers les routes des États-Unis, réussissant sans trop de difficulté les premières missions qui nous sont proposées. Très vite, en fonction de nos performances, nous profitons des différentes pièces débloquées en fin d'épreuve (échappement, injection, boite de vitesses, pneus, etc.), et montons en niveau grâce aux points d'expérience gagnés.

Mais améliorer sa voiture ne suffit pas pour progresser, car d'autres paramètres sont également à prendre en compte. En effet, il existe également des bolides aux spécificités propres (Specs), là pour nous permettre d’appréhender tous les types de surfaces. Ainsi, tous les dix niveaux, nous profitons de kits nous permettant de passer notre bolide en Specs Dirt, Perf, Raid ou encore Circuit, des ensembles de pièces disponibles chez les préparateurs respectifs.

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

Toutes les voitures de The Crew ne peuvent pas profiter de toutes les Specs

Au fil du temps et des missions, c'est donc sur tous les terrains (route goudronnée, chemin de terre, hors-piste, etc.) que nous apprenons à maîtriser les différents types de véhicules mis à notre disposition. Pourtant, même si nous nous en sortons très souvent avec les honneurs lors de courses poursuites exigeantes, les pièces débloquées en fin de mission ne suffisent pas forcément à faire de notre voiture, la reine du bitume ou de la terre.

Et c'est là qu'entre en scène la multitude de défis disséminés un peu partout sur la carte. Variés (destruction, vitesse, fuite, slalom, etc.), ils nous permettent également de débloquer tout un tas de pièces améliorant les performances de notre voiture. Très vite, nous lâchons donc pour un temps la « quête principale » pour nous concentrer sur ces challenges, sources intarissables de pièces de qualité, d'autant plus que tout a été fait pour que nous voyions d'un simple coup d’œil si l'amélioration gagnée vaut le coup, ou non.

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

Un défi peut être effectué avec différents types de véhicules, contrairement aux missions

Attention aux sorties de pisteRetour au sommaire
The Crew - Xbox One
De Chicago à New York, en passant par Las Vegas ou encore San Francisco, nous prenons le volant de véhicules aux comportements variés. Facile à prendre en main, The Crew, même s'il n'est pas une véritable simulation de courses automobiles, reste tout de même un titre exigeant où la moindre erreur se paye cash.

Roulant à vive allure à travers les États-Unis, nous apprenons très vite à maîtriser cette voiture ayant une fâcheuse tendance à vouloir toujours partir de l'arrière, tout en faisant attention à la circulation omniprésente, sans pour autant être trop dense. Malheureusement, parfois, nous ne pouvons échapper à un choc frontal avec un autre véhicule (malgré un système de collision permissif) ou l'un de ces éléments de décor indestructibles.

The Crew - Xbox One
Dans ce cas, notre voiture est alors stoppée nette, tout comme elle l'est d'ailleurs bien souvent par des flics hargneux au cours de courses poursuites endiablées. Toujours sur la brèche, ces représentants de la loi sont capables de se faufiler sans encombre entre les arbres, d'éviter toute provocation, ou encore d'accélérer et de nous doubler, alors que nous roulons déjà à plus de 300 Km/h, avant de nous faire une queue de poisson et de nous arrêter. « Non mais !!! Et puis quoi encore ? »

Pourtant, même si nous nous y reprenons très souvent à plusieurs reprises pour réussir ces missions mettant en scène différents types de poursuivants, nous prenons un malin plaisir à tenir tête à ces pilotes contrôlés par l’Intelligence Artificielle. Loin d’être irréprochable, elle est toujours là pour nous donner du fil à retordre, allant même jusqu’à nous attendre dans certaines conditions, voire à nous mettre la pression tant que nous n’avons pas franchi la ligne d’arrivée.

En coopération... ou pasRetour au sommaire
De ce fait, bien souvent nous allons compter sur les membres de notre Crew pour nous en sortir (jusqu’à quatre pilotes au total). Que nous décidions de faire une petite virée à travers les États-Unis, ou de suivre la trame principale, le titre d’Ubisoft prend une autre dimension en coopération. Mais attention, car rien n’est obligatoire, et chacun des pilotes peut décider à tout moment de vaquer à ses occupations, tout en jetant en œil sur ce que font ses amis.

Pourtant, parfois, même si tout le jeu peut se faire entièrement en solo, nous pouvons avoir besoin d’un peu d’aide. Dans ce cas, plusieurs possibilités s’offrent à nous : faire appel à notre Crew ou demander l’aide des joueurs proches de notre position. Plutôt bien fichu, ce système nous permet donc de bénéficier d’un peu de soutien à tout moment, voire de donner un coup de main à un autre pilote dans le besoin.

Pour aller encore plus loin, un système de Factions (sorte de club pouvant regrouper un grand nombre de joueurs) propose également son lot d’épreuves jouables seules ou en coopérations, pour certaines, tandis que d’autres ne peuvent l’être qu’en multijoueurs, et dont la durée peut varier de 10 min à 2 heures. Rejoindre les Loups, les Crocodiles ou les Ours nous permet alors d’améliorer notre réputation au sein de la faction, mais aussi de récolter quelques Bucks, la monnaie du jeu (système de salaire journalier fonction de notre rang dans la faction).

The Crew - Xbox One

Nous sommes libre de choisir la Factions de notre choix


Une zone de jeu immenseRetour au sommaire
The Crew - Xbox One
Seuls ou à plusieurs, c'est avec beaucoup de plaisir que nous déambulons sans but précis au travers de zones, toutes plus riches et variées les unes que les autres (Detroit, Las Vegas, le Grand Canyon, les Rocheuses, etc.). Immense (peut-être un peu trop), la carte de The Crew est un vaste terrain de jeu, version imagée des États-Unis, dont la traversée ne se fait pas en quelques minutes. Et pour en arriver là, les développeurs ont dû faire quelques concessions.

The Crew - Xbox One
Ainsi, il n’est pas rare de voir s’afficher certains éléments de décor, tout comme certaines voitures, voire de tomber sur quelques textures vraiment immondes. Pourtant, globalement, malgré ces petits défauts, ajoutés à un aliasing omniprésent, le jeu reste très réussi visuellement parlant (richesses des environnements, variété des zones traversées, profondeurs de champ, etc.) et c’est donc, avec toujours autant de plaisir que nous roulons à vive allure, tout en profitant d’une bande-son de qualité.

Malheureusement, parfois, nous nous sommes retrouvés à vivre des situations bien étranges, la faute sans aucun doute à un jeu qui se veut tout connecté. Rien de bien gênant pourtant, car les développeurs sont sans doute déjà en train de travailler sur ces défauts, mais il nous a semblé important de les signaler. Ainsi, sans parler des déconnexions qui se sont faites de plus en plus rares depuis la sortie de jeu, nous avons rencontré quelques problèmes de synchronisation de la circulation lorsque nous rejoignions un ami sur la carte, quelques lags (sans aucun doute fonction de notre connexion), ou encore une circulation complètement arrêtée.

Timelapse - Du sud au nord, de jour comme de nuit


Et bien plus encoreRetour au sommaire
The Crew - Xbox One
Pour finir, The Crew c’est également un certain nombre de petites choses là pour nous faire rester le plus longtemps possible sur le jeu. Ainsi, au fil de nos pérégrinations, il n’est pas rare que nous croisions la route de radars qui, à la manière des points de synchronisation d’un Assassin Creed, nous dévoilent les éléments clés présents dans les environs.

À cela, nous pouvons ajouter plus de deux cents quarante points clés à découvrir, ou encore une multitude de pièces d’épaves disséminées un peu partout sur la carte (une voiture par grande région). Enfin, n'oublions pas tous ces hauts faits à débloquer, ces défis journaliers ou hebdomadaires à remplir ou encore cette multitude de statistiques ; de quoi satisfaire tous les amateurs du genre.

The crew n’est sans doute pas exempt de tout reproche, mais force est de constater que le travail effectué par les développeurs est remarquable. Une zone de jeu immense regorgeant de nombreuses choses à découvrir, des environnements variés, une animation fluide, ou encore un scénario plutôt sympa sont quelques-unes des qualités de ce jeu. Également facile à prendre en main et agréable à jouer, The Crew offre rapidement de très bonnes sensations de jeu que nous soyons un amateur du genre ou pas. Attention tout de même à ne pas être trop exigeant, car nous nous trouvons bien devant un titre avant tout orienté arcade et tout ce qu’il fait, il le fait bien. Alors, si vous avez envie de découvrir les États-Unis vus par Ivory Tower, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

The Crew - Xbox One

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

The Crew - Xbox One
The Crew - Xbox One

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 6.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Je conseille pour les passionnés d'automobile dans un milieu vaste de 5000 km² et 10 000 km de route. Réalisé tout plein de défis, de délire, de ride entre amis. Farmer ces voitures favoris. Paysage magnifique, visite des us sous toute les coûtumes. Certes y'a des défauts, mais c'est un jeu à vision long terme, laissans lui la chance et attendant quelques semaines/ suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : leo1977
Bof
Mode solo ultra court Pour y avoir joué 1h il y a quelque jours,et la nuit d'hier(environ 6-7h) j'en revenais pas de l'avoir fini aussi vite(surtout pour un Open world),contrairement à ceux qui le comparent à TDU&TDU2 il est d'une part 10x plus court en solo,et surtout cet aliasing qui gâche tout le plaisir,alors ceux qui ne se plaignent pas,je pense que c'est pas avec des parametres en mo suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist The Crew

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité