flechePublicité

Test Tekken 6 (PS3, Xbox 360) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 30 Octobre 2009 , PS3 , Xbox 360

Les +

  • Un gameplay toujours plus solide
  • Jeu en solo très fourni
  • Quarante personnages

Les -

  • Jeu en ligne décevant
  • Techniquement un peu datée
  • Mode Histoire calamiteux
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.7

(157 votes)
Publiée le 05/11/2009 à 18:11, par Virgile

Vidéo-Test de Tekken 6 : opération coup de poing

Tekken est un peu au jeu vidéo ce que Dallas fut à la télévision : une interminable histoire de famille aux rebondissements aussi nombreux qu'improbables. Cela n'empêche pas la saga de Namco Bandai de s'attirer les faveurs de amateurs de baston en 3D depuis une quinzaine d'années. Mais petit à petit la saga ne s'est-elle pas installée dans une espèce de routine dont elle ne parvient plus à sortir ? Une question à laquelle nous tenterons d'apporter une réponse au travers de ce Vidéo-Test du sixième volet. Fight !

Tekken 6
Jinpachi Mishima est mort des mains de son fils, Heihachi Mishima, qui finira par connaître le même sort des mains de sa propre progéniture, Kazuya, avant de revenir d'entre les morts pour tuer ce dernier qui se verra à reviendra à son tour d'entre les morts grâce à la technologie développée par la G Corporation, firme rivale de la Mishima Zaibatsu. Le fils de Kazuya, Jin Kazama, se découvrira quant à lui une nature démoniaque et cherchera à venger la mort de sa mère en s'attaquant à tout ce joli petit monde. Bref, en plus d'être une série de jeu de baston très populaire, Tekken est aussi un feuilleton fleuve auquel plus grand monde ne comprend quoique ce soit. Mais qu'importe, puisque la valeur d'un jeu de baston s'éprouve avant tout dans l'arène.

Vidéo-Test de Tekken 6

Tekken 6 : Vidéo-Test de Tekken 6


Et de ce point de vue là, nombreux sont ceux qui reprochent à la saga de ne pas avoir beaucoup évolué depuis deux ou trois épisodes. Et sans leur donner tout à fait raison il faut bien concéder à ces mécontents une part de vérité. Tekken 6 n'introduit finalement pas grand chose de neuf et en dehors de quelques subtils équilibrages. En définitive, seul le mode Rage apporte un tout petit peu de fraîcheur à l'immuable formule concoctée par Namco Bandai. Semblable à ce que l'on retrouve dans la plupart des titres SNK, ce mode s'enclenche lorsque votre personnage vient à manger de vie. La puissance de ses coups est alors décuplée favorisant ainsi les retournements de situation. Pour autant, cette petite « nouveauté » ne bouscule pas vraiment la physionomie des matchs. A l'inverse, la possibilité d'exploser certains pans de murs voire carrément le sol d'une arène pour continuer le combat hors-limites apporte un indéniable regain de dynamisme aux affrontements. Un emprunt à d'autres séries de jeu de combat, certes, mais une petite nouveauté dans la série des Tekken.

Tekken 6
A défaut de bouleversements dans le gameplay, Namco Bandai apporte cependant un lot de nouveaux personnages vraiment intéressants à jouer. Tout du moins pour la plupart d'entre eux. En effet, la nouvelle tête d'affiche de cet opus, Lars Alexandersson, dispose d'une command list vue et revue en plus de souffrir d'un design archi-commun. Point de vue charisme, le jeune Leo fait lui aussi pâle figure avec ses airs de petit minet sans carrure. Heureusement pour lui, son style de combat aux airs de bon vieux kung-fu des familles offres de nombreuses possibilités de juggles. En dehors de ces deux petites fautes de goût, Namco Bandai étoffe le casting de ce sixième volet de quelques combattants hauts en couleurs. On pense notamment à Alisa, le petite nymphette robotique au style détonnant, Miguel, le boxeur de rue nonchalant, Bob, le blondinet empâté mais diablement véloce ou encore Zafina, beauté fatale aux trois stance de combat insectoïdes. Un renfort de grande classe portant le roster à quarante personnages !

La famille Tekken s'agrandit et le character design se colore d'une plus grande variété de styles. Pour autant, les réfractaires à l'univers Tekken ne réviseront probablement pas leur jugement manette en mains. En effet, tout comme il y a une école Virtua Fighter ou même Dead or Alive, l'école Tekken compte ses fidèles et ses détracteurs. Mais qu'est-ce donc que le style Tekken ? Un mot : le juggle. Il s'agit littéralement de la possibilité de jongler avec son adversaire une fois celui-ci arraché à la gravité. Un coup dit launcher bien placé de la part d'un joueur expert et il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts pour que ce dernier mange une étape de sa séquence de coups. Car le juggle a ceci de frustrant pour celui qui en fait les frais qu'il est impossible à contrer une fois la garde ouverte par un launcher. Seule une erreur de l'assaillant peut nous offrir le petit instant de répit suffisant pour reprendre ses esprits. Bref, Tekken est une série qui non seulement donne le beau rôle à l'attaque mais impose aussi dans le même temps de travailler sa défense. Pour percer la muraille adverse, il faut donc la jouer filou, mettre la pression aussi bien sous la ceinture qu'en usant de coups overhead ou en se déportant sur les côté. En cela, Tekken 6 est, à l'instar de ses prédécesseurs, un véritable versus fighter en 3D et non pas le jeu bourrin et étriqué que certains s'amusent à décrire.

Vidéo #31 - Quelques combats

Tekken 6 : Vidéo #31 - Quelques combats


Tekken 6
Bref, Tekken 6 solidifie encore les fondations de la saga tout en apportant quelques petits ajustements - vitesse de certains coups et choppes, priorités différentes - que seuls les pratiquants chevronnés seront à même de déceler. Mais si le coeur du jeu s'est encore subtilement bonifié, on ne peut pas en dire autant des à-côtés. En premier lieu, le mode Histoire et son déroulement façon beat them all du pauvre. Ce mode nous permet d'incarner divers personnages du casting et développe un scénario tarabiscoté dans la plus pure tradition de la série. A partir d'une carte, le joueur peut déterminer la zone de jeu qu'il souhaite explorer et dans laquelle l'attendront des dizaines d'ennemis à défourailler. Chaque avancée dans l'histoire est introduite par une interminable cut-scenes molle et bavarde. Les temps de chargement sont légion, les environnements explorés vides, ternes et techniquement rudimentaires. Bref, à la manière de la dimension FPS de Time Crisis 4, ce mode histoire est un ajout dont Namco Bandai aurait mieux fait de se dispenser.

Tekken 6
Tekken 6
Tekken 6

Ennuyeux à mourir, le mode Histoire de cet opus est un ajout tout simplement calamiteux


Dommage car cet amuse-bouche au goût rance mis à part, la dimension solo de ce Tekken 6 s'avère plutôt réussie et surtout particulièrement fournie. Défis chronométrés, combats en Team, mode Fantômes permettant d'affronter des « répliques » de joueurs sévissant en ligne, mode Entraînement bien fichu, il y a de quoi s'occuper. Mais puisqu'un jeu de combat ne se savoure vraiment qu'à plusieurs, Namco Bandai a évidemment implémenté du versus en ligne dans ce portage console. Mais l'éditeur ne semble toujours pas avoir décidé de soigner la prise en charge de la castagne mondialisée. Lags incessants, impossibilité de rechercher des parties classées, lobbies limités à 4 participants, nous sommes loin des promesses faites il y a quelques mois. Reste tout de même la possibilité de télécharger les ghost de certains joueurs - dont la retranscription du style de combat n'est pas non plus une grande réussite - ou des replay histoire de se rincer l'oeil.

Tekken 6
Pour finir, la réalisation du titre demeure quasiment inchangée par rapport à la version arcade. Le résultat est donc acceptable, avec des protagonistes imposants et plutôt bien modélisés. On reprochera néanmoins un aliasing prononcé, aussi bien sur Xbox 360 que sur PlayStation 3. Quant aux environnements, le bon côtoie le mauvais mais, globalement, les arrière-plans manquent cruellement d'animation et de chaleur. Reste que les plus nombreuses interactions avec le décor pallie en partie à ce manque d'inspiration visuelle. Enfin, en dépit de ce bilan mitigé, il faut reconnaître à Tekken 6 une fluidité à toute épreuve.

Conclusion


Que les réfractaires se rassurent : ils n'auront pas à changer d'opinion sur la saga Tekken à cause de ce sixième volet. Namco Bandai renforce encore les fondations de sa série en peaufinant encore son gameplay. Des évolutions discrètes auxquelles la plupart des joueurs resteront certainement aveugles mais que les pratiquants les plus assidus ne manqueront pas d'exploiter au fil des parties. Bref, le coeur du jeu demeure d'une inébranlable robustesse. On ne peut malheureusement pas en dire autant du reste : entre son jeu en ligne décevant, son mode Histoire ridicule et sa réalisation acceptable mais un poil décevante compte tenu des longs mois de gestation dont a bénéficié cette adaptation, Tekken 6 ne casse pas vraiment la baraque. Un bon titre que nous recommanderons plus volontiers aux disciples de longue date qu'aux nouveaux venus dans l'univers Tekken.



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Tekken 6 sur Xbox 360
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Tekken 6 sur PlayStation 3

Tekken 6
Tekken 6
Tekken 6
Tekken 6
Tekken 6
Tekken 6
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bon
tekken 6 j'ai joué a tekken 6 sur psp , je ne sais pas si c'est pareille pour psp et ps3 , mais en tous cas , se qui me déçoit le + , c'est le mode histoire. les techniques peuvent datées c'est pas trop important , mais franchement j'espere que dans tekken tag tournament 2 il y aura un meilleur mode histoire + long, les personnages sont bien , il fodrait que dans TTT2 il fasse suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
Il y a 2 types de joueurs qui apprécieront... ... les super hardcore, fans le la première heure, qui passeront des journées entières pour apprendre par coeur les techniques d'un seul perso (5% d'entre eux), et les "buttons smashers", êtres vils sil en est, qui vont tapoter au pif jusqu'à ce que ça marche (tous les autres). Entre les deux, le joueur lambda, qui s'est suffisamment enquiquiné dans sa jeunesse à appr suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Tekken 6

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
_xbox_360&l4=preview_tekken_6" border="0" width="1" height="1" alt="" title="" />