flechePublicité

Test Tales of Symphonia Chronicles (PS3) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 28 Février 2014 , PS3

Les +

  • Le cultissime ToS dans sa version PS2 améliorée
  • Multijoueur de ToS mieux pensé
  • Durée de vie immense
  • Voix japonaises et anglaises
  • 2 jeux dans la galette
  • Des niveaux de difficulté en plus

Les -

  • DotNW, une déception
  • Des petites coquilles de traductions et de doublage
  • Scénettes de ToS non doublées en anglais
  • Limitations liées aux performances des consoles d'origine conservées sur PS3
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
8.8

(45 votes)
Publiée le 14/03/2014 à 17:03, par Camille

Test de Tales Of Symphonia Chronicles : Le meilleur des Tales Of, pour tous

Disponible uniquement sur PlayStation 3 depuis le 28 février 2014, Tales Of Symphonia Chronicles contient l'excellent Tales Of Symphonia ainsi que le très controversé Dawn Of The New World.

Tales of Symphonia Chronicles
Chaque grande série de RPG a toujours un ou deux épisodes qui se disputent la vedette. On peut citer Ocarina Of Time ou encore A Link To The Past pour les Zelda, par exemple. La série des Tales Of ne déroge pas à cette tendance et dans les sondages, Tales Of Symphonia se trouve très souvent en haut du classement. Remettre à la disposition du public un jeu aussi culte ainsi que sa « suite » peut être vu comme un bel hommage, surtout si le portage est bien fait. Mais est-ce vraiment le cas ?

Deux jeux très différentsRetour au sommaire
Parce que tout le monde ne connaît pas les deux jeux, voici tout d'abord un petit rappel de ce à quoi il faut s'attendre, du fait que les deux titres sont aussi vendus séparément sur le PSN (pour les plus pressés, n'hésitez pas à passer à la partie suivante).

Tales of Symphonia Chronicles
etoile rouge
Tales Of Symphonia (ToS), premier du nom, est un jeu qu'on peut très facilement recommander à n'importe quelle personne appréciant les bonnes histoires et les RPG, tout simplement. Le rythme est bon, la musique excellente, le scénario - classique aux premiers abords – s'intensifie et se complexifie sans pour autant perdre le joueur. Les neuf personnages jouables ont une place pertinente dans le groupe, et sont sublimés par une personnalité attachante (allez, soyez franc, vous aussi, vous avez été un peu touché quand Colette écrit sur la main de Lloyd, et ce, même si on accroche moins avec ce personnage !).

Avec une durée de vie d'à peu près 40-50h quand on fait le jeu la première fois (speed run possible en un peu plus d'une trentaine d'heures), de très nombreuses quêtes annexes, des donjons bien pensés, d'autres cachés et pleins d'autres petits bonus très plaisants permettant de créer des petites variantes dans le dénouement de l'histoire et dans certains dialogues, le tout sur une difficulté bien dosée, on ne peut que vous conseiller de vous laisser tenter par cette perle du RPG.

20 minutes de gameplay


Tales of Symphonia Chronicles
etoile rouge
Tales of Symphonia : Dawn of the New World (DotNW), tente de se faire passer pour la suite de l'excellent ToS. La barre est haute, et si le contexte scénaristique partait d'idées pertinentes, l'histoire s'effondre assez rapidement pour ressembler à un mauvais fanfic. Les deux héros principaux, Emil et Marta manquent cruellement de charisme et nous donnent l'impression de suivre les aventures d'un couple en pleine crise d'adolescence et dans leurs premières amourettes. Mêlez à cela un système de combat avec une difficulté bancale (un groupe de chenilles m'a donné plus de fil à retordre que deux boss ensemble...), des donjons repris de ToS et simplifiés, d'autres donjons inventés mais très peu inspirés (j'ai été coincée 1h dans un donjon car, dans ma tête, il n'était pas possible de pousser un rocher immergé, qu'il flotte et aille tranquillement se mettre à un autre endroit...), et bien sûr l'ajout d'une fonction pour capturer des monstres et les faire intégrer notre équipe.

On peut également noter l'impossibilité de voyager sur la carte du monde (les trajets se font tout seul, sans rencontrer des monstres...) ce qui ruine complètement l'aspect d'exploration et de liberté. Les maladresses se succèdent au niveau de l'histoire et la relaient au niveau du nanar, la faute à des enchaînements maladroits et illogiques ainsi qu'aux deux héros, plus agaçants qu'attachants. L'aventure nous occupe quand même une trentaine d'heures (pour une première fois et sans les quêtes annexes) et arrive à nous faire sourire lorsqu'on retrouve les héros de ToS, même si finalement, leur rôle se rapproche plus d'un caméo qu'autre chose. Soyons clairs, DotNW n'est pas un mauvais jeu (y a pire pour un RPG), c'est juste un très mauvais Tales Of qui ne mérite vraiment pas l'appellation de ToS2.

Première vidéo du remake HD des deux Tales of ...


Ajouts et intérêt de la version PS3Retour au sommaire
Les deux jeux disposent des voix japonaises et anglaises, ainsi que des textes en français entachés par des petites coquilles et quelques maladresses de traductions pour ToS (une erreur de frappe pour la cinématique de fin, c'est dommage quand même...), et de doublage pour DotNW. Rien de bien méchant néanmoins. On note également l'ajout de plusieurs modes de difficulté pour corser les aventures afin de satisfaire ceux en manque de challenge. Au niveau des menus présentant les deux jeux, on peut leur reprocher d'être beaucoup trop basiques et de ne pas permettre, une fois un jeu choisi, de le quitter pour retourner au menu afin de sélectionner l'autre jeu.

Tales of Symphonia Chronicles
ToS a été repris de sa version PlayStation 2 sortie uniquement au Japon. Cette dernière contient davantage de bonus que la version Game Cube. On a donc plus de cinématiques, des sorts supplémentaires pour les personnages, des scénettes plus animées (doublées en version jap et muettes en version anglaise) ainsi que des quêtes et des costumes supplémentaires. La version PS3 récompense également les possesseurs des autres Tales Of, si des sauvegardes de Xillia et Graces F sont trouvées, en leur offrant des costumes pour tous les personnages jouables (les costumes ne sont vraiment pas terribles, mais bon, le geste reste sympa).

Au niveau des graphismes, ToS a bien vieilli grâce au cellshading. Certes, les explosions piquent un peu les yeux en répartissant des pâtés de pixels sur l'écran, mais à part ça, le jeu reste très plaisant à faire. Le multijoueur a quant à lui été amélioré grâce à une option permettant d'activer un zoom auto en combat. Cette fonction autorise ainsi aux autres joueurs de voir leur personnage et leur cible (la version Game Cube se limitait à uniquement montrer la cible du joueur 1, du coup les autres tapaient en hors champs). En revanche, le jeu a gardé certaines limitations comme l'impossibilité pour deux personnages de lancer des sorts intermédiaires et/ou supérieurs en même temps (les sorts se lancent les uns à la suite des autres).

Tales of Symphonia Chronicles
En ce qui concerne DotNW, le titre souffre de petits ralentissements dans certains dialogues ce qui a pour effet de créer un côté lent et mou. Ces ralentissements se font également bien ressentir en combat quand on lance les artes mystiques (coup surpuissant propre à chaque personnage). Certes, ils ne sont pas perturbants au point de rendre le jeu injouable, mais ils restent notables et donnent l'impression que le portage n'a pas profité de la puissance de la PlayStation 3 pour rendre le titre plus fluide.

Si vous êtes un fan des RPG, ToS est définitivement pour vous. Reste à savoir si DotNW vous intéresse ou non. Inutile de le nier, même si un fan ne lit que des mauvaises critiques sur un jeu, il voudra tout de même l'essayer pour se forger sa propre opinion. La compil' de Tales Of Symphonia Chronicles est donc parfaite pour ceux qui veulent vraiment essayer DotNW - ce malgré ses trop nombreux défauts - et qui n'avaient pas de Wii sous la main pour le faire lors de sa sortie en 2009. Pour les autres qui connaissent soit l'un, soit les deux, soit aucun, sachez que les portages restent honnêtes même s'il y a des petites tares et que aucun des deux jeux ne mérite la mention de « HD ». ToS frôle tout de même la perfection et maintenant qu'il est plus facilement à portée du public, vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas avoir ce chef d'œuvre dans votre bibliothèque.

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Ce jeu a une durée de vie immense et est très abordable au niveau qualité/prix. La prise en main est assez facile et le scénario très bien organisé. Le seul petit moin que je pourrai dire de ce jeu c'est que parfois il faut chercher sa route pendant une bonne heure avant de trouver ou il fallait aller mais si jamais vous êtes bloqué il y a les solutions internet.
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
pt');s.async="async";s.type="text/javascript";s.src='http://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->