flechePublicité

Test Super Street Fighter 4 Arcade Edition (Xbox 360, PS3) : 9/10 sur JeuxVideo.fr Xbox 360, PS3 PC

Sortie le 07 Juin 2011 sur Xbox 360, PS3 Sortie le 08 Juillet 2011 sur PC

Les +

  • 4 nouveaux venus intéressants
  • Un total de 39 personnages, colossal
  • Gameplay extrêmement riche
  • Toujours aussi beau et pêchu
  • Jeu en ligne encore plus béton
  • Nouveaux channels replay bien vus
  • 30 euros en version boite

Les -

  • Aucun challenge pour Yun, Yang, Oni et Evil Ryu
  • Aucun nouveau décors
  • Pas de nouveaux modes de jeu
  • Sous forme de màj, le prix de 15 euros est franchement abusif
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
7.8

(269 votes)
Donner votre avis
Publiée le 21/06/2011 à 00:06, par Zick

Partager ce test

Test de Super Street Fighter IV Arcade Edition

Un an tout juste après la sortie Super Street Fighter IV, « l’ultime version de Street Fighter IV, promis-juré », Capcom récidive et nous fait le coup d’un troisième opus pour son excellent jeu de baston. D’abord vendu sous forme de DLC (depuis le début du mois de juin pour 15 euros environ), mais aussi prévu en boîte pour le 24 juin prochain, que vaut cette nouvelle édition intitulée Arcade Edition et déjà sortie dans les salles de jeu japonaises à la fin de l’année dernière ?

oni-soit-il
image 1
Capcom l’avait annoncé dès le début, SSF4 AE n’est pas à proprement parler un nouveau jeu, mais plutôt une petite extension avec quatre nouveaux personnages et un rééquilibrage complet du cast. Le jeu contient quelques nouveautés ici et là, mais elles sont avant tout destinées à améliorer la vie des ultimes fans de la série, ceux qui passent encore toutes leurs soirées dessus et leurs week-ends dans des salles d’arcades. Parmi ces ajouts mineurs, on notera la présence d’un système d’abonnement de replays permettant d’être constamment mis au courant que les joueurs que vous suivez viennent de mettre en ligne de nouveaux combats. Notez également que le Canal Replay a été mis à jour et permet désormais de filtrer les replay dits Elite de ceux du commun des mortels. Les puristes seront également heureux d’apprendre que le mode challenger est aussi de retour. Fini les longues minutes d’attentes dans son lobby vide de joueur, il est désormais possible – tout comme Street Fighter IV – de jouer contre une IA en attendant qu’un joueur se pointe. Dernière petite amélioration de l’interface, les lobbys sont personnalisables. On peut donc afficher la couleur dès le salon, en précisant son niveau, son joueur ou son état d’esprit.

N/A
image 1
Mais rentrons dans le vif du sujet. A défaut de nouveaux environnements, Capcom a inclus quatre nouveaux personnages dans cette Arcade Edition. Evil Ryu est –comme son nom l’indique si bien – une version de Ryu ayant succombé au pouvoir du Hado. Sur le terrain, il s’avère que le personnage est un mélange de Akuma et de Ryu : une balayette ultra rapide, un shoryuken permettant de faire retomber son adversaire dans une boule de feu, la même Super attaque que Akuma mais une Ultra attaque similaire à celle de Ryu (le Metsu Hadoken). Un peu plus puissant que le Ryu de base en termes d’attaque pure, il concède en contrepartie une barre de vie bien plus faiblarde. Mais le personnage se joue de façon un peu plus agressive que Ryu et dispose de nombreux coups normaux (et de target combo) pour ouvrir efficacement la garde de l’adversaire. Dans le même style, Oni est la version evil d’Akuma. Le perso n’a d’ailleurs plus grand-chose à voir avec sa version humaine. Plus massif et entouré, tout comme Evil Ryu, d’une aura de Hado, Oni se rapproche désormais plus d’un Gouken que d’un Akuma en terme de gameplay. Il dispose d’un shoryuken et de boules de feu, mais aussi d’un dash aérien (une première dans la série) et de coups spéciaux très vicieux touchant en cross up (le coup touche le dos, obligeant l’adversaire à inverser sa garde). Le point commun entre les Evil Ryu et Oni est indubitablement leur grande classe, que ce soit dans leurs animations ou dans les séquences d’ultra-attaque, certainement les plus belles de tout Street Fighter IV.

Les Twins, les coupes-faimsRetour au sommaire
twins-coupes-faims
image 1
Les deux autres nouveaux ont déjà été croisés auparavant. Il s’agit des frères jumeaux Yun et de Yang, déjà vus dans Street Fighter 3.3. Et ils sont aussi puissants que dans ce dernier. Yun est indéniablement la grosse brutasse de cette Arcade Edition. Doté d’un dive kick orientable dans tous les sens, de links d’une simplicité déconcertante, de coups spéciaux auxquels on ne peut pas répondre et de combos dévastateurs, il fait passer Sagat de Street Fighter IV pour un chaton. Les joueurs japonais l’ont d’ailleurs bien compris puisqu’une bonne majorité des meilleurs joueurs mondiaux sont passés sur le personnage (avec succès). Dans les faits, le personnage demande toutefois une bonne dose de technique avant d’être aussi meurtrier qu’il ne l’est dans les mains de Daigo, mais rien d’insurmontable pour celui qui a déjà dépassé le millier d’heures sur le jeu de base… Jumeau oblige, Yang ressemble beaucoup à son frère. Son jeu est toutefois légèrement différent avec des attaques moins douloureuses, mais des enchaînements plus fluides.

N/A
image 1
A tout cela s’ajoute également un rééquilibrage complet du cast. La liste des modifications de tous les persos du jeu se trouve sur cette page en français. Des changements qui paraîtront anecdotiques pour les béotiens, mais changent énormément l’équilibre global du jeu. C’est d’ailleurs ce point qui chagrine le plus. Capcom a décidé de « simplement » porter la version Arcade de son jeu sur consoles sans effectuer le moindre équilibrage. Alors que SSF4 était considéré comme un titre très bien équilibré, cette nouvelle version place largement au dessus les deux jumeaux, en enterrant de nombreux autres personnages. Il faut aussi dire qu’avec pas moins de 39 personnages, le boulot d’équilibrage est tout simplement monstrueux. Dernier point noir enfin, les quatre nouveaux persos ne disposent pas de défis. Pour apprendre à jouer avec eux ils faut donc passer par la case entraînement et regarder des vidéos sur internet, comme il y a quelques années dans les jeux de combats. Le point le plus dur à avaler. Notez enfin que le jeu en ligne est squatté par de très très bons joueurs, ce qui rend l’expérience certes intense mais frustrante sur bien des points. Là encore, ceux qui n’ont pas lâché le jeu depuis l’année dernière parviendront à s’y retrouver (d’autant plus que son classement mondial est affiché à l’écran lors des combats), mais ceux qui n’y ont jamais touché risquent de se faire purement et simplement violer.

A condition d’être un fan inconditionnel de Super Street Fighter IV, l’Arcade Edition est évidemment un achat obligé. Quatre nouveaux personnages à la fois techniques et classes, un rééquilibrage complet du reste du cast et de nombreuses petites améliorations de l’interface font encore et toujours de ce Street Fighter IV le meilleur jeu de baston du moment. Pour les autres, on regrettera l’absence des défis des quatre nouveaux pour apprendre les combos ainsi que celle de nouveaux décors. De même, donner quelques costumes alternatifs n’aurait pas été désagréable pour ceux qui suivent la série depuis maintenant deux ans. Capcom sera toujours Capcom…

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.8
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : ju666
Très bon
Bouyaté !!! SSF4 A.E, nous permet de profiter d'un rééquilibrage bienvenue, rendant certains persos délaissés, à l'image de Dan, prétendre au top tiers ! Les nouveaux venus ne sont pas en restent et il est certains qu'ils en feront criser plus d'un.. En effet, tous profitent de priorités un poil abusés et leurs temps de récup sont souvent très, voir trop, rapide. Bien utilisé, un persos comme Yun peut faire suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (3) / non (2)
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
SSF4AE pourquoi ne pas jouer a ce jeu plutot : capcom ainsi que de nombreuses boites de jeu prennent les joueurs pour des pigeons... proposer 2 fois de suite une amelioration de seulement quelques perso et 2 modes qui se courent apres j'appel ca un addon et pas un jeu a part entiere... pour un prix aussi élevé un addon ne vaut pas plus de 0.5/10 ! Surtout que la c'est 2 pers suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (1) / non (1)
flechePublicité

Idées cadeaux JV

Partenaires Jeuxvideo.fr

Partenaires Jeuxvideo.fr

Tests

Partenaires Jeuxvideo.fr

flechePublicité

>Les meilleures offres jeux vidéo

flechePublicité