flechePublicité

Test Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell (Nintendo DS) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 29 Octobre 2010 , Nintendo DS

Les +

  • Concept toujours séduisant
  • Les adjectifs en plus !
  • Jouabilité (enfin) intuitive
  • Difficulté bien dosée
  • Création/partage de niveaux

Les -

  • Toujours ces problèmes de dictionnaire
  • Des énoncés souvent flous
  • Musique agaçante
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.6

(89 votes)
Publiée le 12/11/2010 à 15:11, par Maxence

Test de Super Scribblenauts : la DS a trouvé son Dieu du vocabulaire !

A peine un an après un premier volet séduisant, Scribblenauts revient dans une édition Super apportant son lot de nouveautés : simple patch ou digne suite ?

Un an après la bonne surprise du premier volet, 5th Cell remet le couvert sur DS avec Super Scribblenauts : les énigmes de Maxwell. On attendait des tas d’améliorations par rapport au premier opus, notamment sur la prise en main et le dictionnaire : le développeur de Drawn to Life a-t-il parfaitement corrigé le tir ?

Dessine moi un Mouton Bagarreur !

Avec son principe aguicheur – écrire le nom d’un élément pour le voir apparaitre instantanément à l’écran – Scribblenauts nous avait tapé dans l’œil. Cette suite reprend évidemment la même recette, confiant la quête de l’ami Maxwell à votre inventivité et votre imagination. Le but ? Trouver de précieuses Starites (des étoiles, en fait) et encaisser les ollars, la monnaie du jeu permettant de débloquer d’autres personnages jouables tout comme les précieux conseils qui vous aideront dans les moments difficiles (ils se débloquent également gratuitement avec le temps).

Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts
Avec l'ajout des adjectifs, Super Scribblenauts rénove suffisant son principe pour valoir le coup


Un point sur le contenu : 165 puzzles vous attendent, répartis en douze constellations. Ce n’est pas énorme, chaque niveau étant néanmoins jouable deux fois : l’une pour débloquer le stage suivant, la seconde pour essayer d’obtenir la couronne d’or, accessible une fois le niveau bouclé trois fois, en utilisant des mots différents évidemment. L’intérêt de refaire un niveau est réel, puisque cela force le joueur à une sorte de torture mentale pour varier son vocabulaire.

En plus des 20 000 noms communs du premier opus, 5th Cell a cette fois inclus les adjectifs, permettant de renouveler le plaisir de jeu comme de complexifier les mécaniques. Ainsi, des niveaux spécialement consacrés aux adjectifs vous demanderont de faire des associations d’idées farfelues (un grille-pain tueur attaque un zombie gentil immortel, par exemple) pour arriver à vos fins. C’est aussi barré que le premier volet, les possibilités étant évidemment décuplés grâce à cet ajout pertinent.

Une maniabilité judicieusement repensée

Une nouvelle fois, les tableaux se partagent entre réflexion et action, certains mélangeant évidemment les deux facettes de cette même pièce. Donner à chaque personnage ce qu’il attend (le docteur veut un stéthoscope, la couturière du fil etc…), atteindre l’étoile au bout du niveau sans mourir (le jetpack ou les ailes seront vos meilleurs amis) ou encore combattre les créatures de l’adversaire avec les vôtres en utilisant les adjectifs inverses sont quelques-unes des façons de passer le temps en compagnie de Super Scribblenauts. La variété est une nouvelle fois de mise, la réflexion logique étant fréquemment remplacée par le n'importe quoi le plus jouissif. Un pur mélange réalité/fiction qui fait mouche, sans jamais lasser.

Gameplay #1 - Un mouton volant arc-en-ciel

Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell - Un mouton volant arc-en-ciel


Ce qu’on attendait surtout, en plus de cette redynamisation certaine du concept, c’était la correction des quelques erreurs de jeunesse du premier volet. C’est chose faite côté maniabilité, la possibilité de contrôler son personnage à la croix directionnelle, avec gestion manuelle du saut remplaçant avantageusement l’ignoble saut automatique du premier volet. Finies les prises de tête sur un vulgaire trou que Maxwell n’arrive pas à franchir ! Restent quelques problèmes de placement par rapport aux interrupteurs, et les quelques soucis liés au moteur physique du jeu, qui retranscrit correctement les masses mais occasionne quelques ratés gênants.

Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts
Super Scribblenauts
Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
La maniabilité est moins automatique, mais les limites du dictionnaire français sont une nouvelle fois gênantes


D’un autre côté, et ce n’est pas vraiment une surprise, les problèmes de dictionnaire sont toujours bien présents. La version française n’étant qu’une traduction de l’américaine, on se retrouve avec un tas d’aberrations de vocabulaire ou de reconnaissance de noms communs. On reste perplexe devant l’impossibilité de créer un homme barbu, alors qu’une salade pleureuse (larmes en prime !) ne pose aucun problème. Pire, quelques énoncés laconiques nous empêchent de parfaitement cerner l’objectif du puzzle en cours. Cela permet certes de pousser notre créativité au maximum, en progressant à tâtons dans l'énigme, mais a surtout le mérite de nous faire perdre pas mal de temps en suppositions.

Conclusion

En ajoutant les adjectifs tout en corrigeant presque tous les soucis de maniabilité, 5th Cell a peut-être fait le plus difficile. Restent quand même les problèmes de dictionnaire (traduction, profondeur), qui conjugués au flou fréquent des objectifs rendent le jeu un peu frustrant à la longue. Si l’achat parait logique pour qui a apprécié le premier volet, Super Scribblenauts risque comme son prédécesseur de laisser les plus jeunes (non accompagnés) sur la touche. Une valeur sure pour qui veut tester la solidité de son imagination... en attendant la suite sur 3DS ?

Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts : Les Enigmes de Maxwell
Super Scribblenauts
Super Scribblenauts
Super Scribblenauts
Super Scribblenauts
Super Scribblenauts
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.6
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
Fait pour les gens qui aiment dessiner ce jeu peut avant tout nous détacher du monde réel, laisser libre cour à notre imagination et en faire des délires, inventer des objets ou un quelqu'onque être humain .Le graphisme est pas mal et les niveaux sont nombreux ( ce n'est pas le genre de jeu que l'in fini en 5 min). Néanmoins une petite question : Peut on changer la langue du jeu ? car dans toutes les démon suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
top m cool il et tro bien les ga !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! suite ...
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
gmes_de_maxwell" border="0" width="1" height="1" alt="" title="" />