flechePublicité

Test Super Mario Galaxy 2 (Nintendo Wii) : 9/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 11 Juin 2010 , Nintendo Wii

Les +

  • Un level-design débordant d'inventivité
  • Gameplay agrémenté de nouvelles possibilités
  • Absolument magnifique
  • Enchanteur pour les oreilles
  • Durée de vie énorme, replay value en béton

Les -

  • Il faudra de nouveau attendre le prochain Mario ...
La note de jeuxvideo.fr
9.0
tres bon
La note des internautes
8.5

(2514 votes)
Donner votre avis
Super Mario Galaxy 2
dispo sur NINTENDO WII
Publiée le 11/06/2010 à 17:06, par Virgile

Partager ce test

Super Mario Galaxy 2 en Vidéo-Test

« Plus aucun jeu de plateformes ne pourra tenter d'utiliser une telle recette puisque Nintendo l'a fait naître et mourir dans un même jeu ». Cette phrase est tirée de notre critique du premier Super Mario Galaxy, parue il y a un peu moins de deux ans de cela. A l'heure où sort dans toutes les bonnes boutiques la suite du meilleur jeu de plateformes de l'Histoire, cette sentence est-elle encore pertinente ? Quand c'est le Roi lui-même qui se présente à sa propre succession, faut-il s'attendre une réplique du phénomène sismique qui a secoué notre galaxie toute entière un jour de novembre 2007 ?

Super Mario Galaxy 2 : variation sur le même thème


Super Mario Galaxy 2
Depuis son annonce il y a quasiment un an de cela, Super Mario Galaxy 2 s'est toujours présenté sans phares aux joueurs : oui il s'agira d'une suite, d'un prolongement de ce que proposait le premier volet et non, il n'y a aucune révolution à attendre de ce deuxième opus à voir le jour sur Wii. Nintendo ne nous a pas trompé sur la marchandise : Super Mario Galaxy 2 n'est ni plus ni moins qu'une variation sur le thème composé pour le premier volet. Mais on ne parle évidemment pas d'une petite ritournelle. Comme son prédécesseur, SMG2 est une véritable symphonie. Et Nintendo a su enrichir sa partition en l'agrémentant de nouveaux motifs tout en intensifiant sa rythmique.

Bref, arrêtons-là les métaphores musicales et entrons de plein pieds dans le vif du sujet. Super Mario Galaxy 2 reprend donc à son compte l'ensemble des mécaniques de jeu du premier volet, rouage par rouage. Et c'est principalement dans son level design que cette suite exprime sa filiation génétique avec Super Mario Galaxy premier du nom. Et pour cause puisque le game director de cet opus n'est autre que le level designer de Super Mario Galaxy, Koichi Hayashida. Yoshiaki Koizumi laisse donc sa place pour occuper celle de producer tandis que Shigeru Miyamoto et Satoru Iwata reprennent respectivement les titres de general producer et executive producer. Un remaniement du staff qui explique donc en bonne partie l'orientation de cet opus.

Vidéo-Test de Super Mario Galaxy 2

Super Mario Galaxy 2 : Vidéo-Test de Super Mario Galaxy 2


Super Mario Galaxy 2
Six galaxies - dont une spéciale débloquée après avoir vaincu Bowser - attendent donc notre cher plombier. Contrairement au précédent volet, et même à Super Mario Shunshine et Super Mario 64, Super Mario Galaxy 2 ne propose pas de hub à partir duquel s'effectue le choix de la prochaine galaxie. Au lieu de ça, notre héros a à sa disposition un vaisseau façonné à son image que le joueur pourra déplacer sur une carte de l'univers, de point en point et de planète en planète. Un peu à la manière de ce que proposent les SMB classiques en 2D. Chaque galaxie offre une bonne variété de planètes et donc d'ambiances : environnement glacé, volcanique voire carrément les deux, agrégat de micro-planètes, vaisseau spatial, plage paradisiaque, désert de sables mouvants, île volante etc. etc. etc. De ce point de vue là, Super Mario Galaxy 2 fait donc aussi bien que le premier volet. Et cette richesse d'environnements donne évidemment lieu à un level-design diablement inventif.

« Super Mario Galaxy 2 réussi le tour de force de se renouveler sans cesse »


A l'instar de son prédécesseur, SMG2 réussi le tour de force de se renouveler sans cesse. Les trouvailles sont si nombreuses qu'il y en a presque trop ! Pour autant, il s'agit la plupart du temps - ici encore - de variations sur des motifs déjà rencontrés dans le premier volet. Là où Super Mario Galaxy a fait naître un concept et un univers, sa suite le ré-agence à la façon d'un démiurge. La construction des niveaux est donc entièrement nouvelle, seule la « matière » de ces créations ne l'est pas. Mais peu importe, car Koichi Hayashida et ses équipes réussissent à nouveau l'exploit de sans cesse relancer l'intérêt du joueur, niveau après niveau. Une réussite qui repose en partie sur l'introduction de nouveaux items et le retour tant attendu de ce bon vieux Yoshi. Le level design de certaines planètes a ainsi beaucoup profité des capacités du dinosaure ... ou du lézard peut-être ... enfin de cette sympathique bestiole quoi.

Super Mario Galaxy 2
Par exemple, le fait que Yoshi puisse agripper des éléments de décor avec sa langue donne parfois lieu à des séquences d'ascension assez acrobatiques entre plusieurs point d'ancrage - en fait, des fleurs perchées dans les airs. De plus, la créature étant capable d'avaler puis de recracher certains ennemis - comme ces tortues à carapaces hérissées de pointes - certains passages virent presque au jeu de tir (de précision). En outre, le fidèle compagnon du plombier peut à certaines occasions ingérer trois types de fruits aux propriétés étonnantes. Le premier, un gros piment bien rouge, le fait complètement débloquer et partir à toute vitesse, le joueur n'ayant plus qu'à imprimer la direction souhaitée à cette course folle. Un fruit bien utile puisqu'il permet à Yoshi de courir sur l'eau et même de grimper des parois raides comme la justice. Le second, le fruit bleu, le fait se gonfler d'air et s'élever lentement pendant un court instant. Enfin, le fruit doré confère à Yoshi la capacité de révéler le décor dans certains niveaux plongés dans l'obscurité. Bref, vous l'aurez compris, le retour de la plus célèbre monture de l'Histoire du jeu vidéo fait beaucoup de bien au level design. De plus, les apparitions de Yoshi sont assez fréquentes sans pour autant devenir envahissantes. L'équilibre parfait.

Nous l'évoquions plus haut, Mario peut quant à lui compter sur de nouvelles transformations ainsi qu'un outil perfor(m)ant ! Commençons par les deux nouvelles transformations venant s'ajouter aux cinq formes héritées du premier volet : Mario Pierre peut se changer en grosse pierre qui roule et tout écraser sur son passage ; Mario Nuage peut quant à lui créer jusqu'à trois plateformes nuageuses en secouant simplement la Wiimote. Enfin, notre héros a parfois l'opportunité de se la jouer spéléologue grâce à une toupie-foreuse creusant la terre et pouvant traverser de part en part certaines petites planètes. A l'instar des effets produits sur Yoshi par les trois fruits mentionnés plus haut, ces nouvelles capacités donnent lieu à des niveaux pensés en conséquence. Le level design s'enrichit donc de nouvelles orientations et donc d'obstacles totalement inédits. Un challenge d'une variété étourdissante dont la difficulté va crescendo et qui atteint son zénith dans la galaxie « bonus » débloquée en fin de partie. Pour autant, SMG2 n'est pas beaucoup plus difficile que le premier épisode. Les pièges qui nous sont opposés ne sont pas plus retors et les échecs guère plus nombreux.

« La plus grande difficulté de ce second volet réside dans sa progression nettement plus resserrée, plus tendue »


Super Mario Galaxy 2
Non, la plus grande difficulté de ce second volet réside dans sa progression nettement plus resserrée, plus tendue. Les planètes ne sont plus aussi riches d'étoiles qu'auparavant. Le nombre d'astres dorés affiché par chaque niveau se situe entre un et trois. Les autres sont bien planquées ou révélées par le passage d'une comète. Elles sont aussi beaucoup plus difficiles à obtenir ! En somme, le joueur ne peut plus se contenter de récolter les étoiles qui lui sont désignées sur la carte. Il devra fouiner les niveaux, parfois de fond en comble. Chaque galaxie est d'ailleurs segmentée en deux voire trois zones. Chaque nouvelle zone requiert un certain nombre d'étoiles pour être explorée. Si les tout premiers temps on pourra se permettre d'oublier une étoile par-ci par-là, il devient vite impératif de ratisser chaque galaxie au peigne fin pour atteindre le prochain pallier, étoile après étoile. Les plus téméraires auront même de quoi prolonger le plaisir bien au-delà de la fin de l'aventure : avec un total de 240 étoiles à récolter (avec Mario puis Luigi, ce dernier devant en plus se passer d'indications pour les dégotter !) et 50 médailles Comètes disséminées sur les six galaxies que compte le titre, il y a de quoi faire. Il va donc falloir besogner un peu plus qu'auparavant les enfants !

Mais que les débutants se rassurent : depuis peu, Nintendo a pris l'habitude de pourvoir le joueur en assistances de toutes sortes. Bien sûr, nous sommes libres d'y recourir ou non. Divers panneaux explicatifs jalonnent les niveaux tandis que la princesse Harmonie nous proposent parfois son aide à la suite d'échecs répétés sur certains passages ardus. Toutes ces aides ont le bon goût de ne jamais se montrer intrusives et passeront - presque - totalement inaperçues pour la plupart des joueurs. Enfin, si vous touchez pour la toute première fois à un jeu de plateforme en 3D, un DVD vidéo explicatif est même fourni avec le jeu afin de vous briefer sur les bases du gameplay. Dommage que la Wii ne puisse tout simplement pas lire ce support ... ironique n'est-ce pas ?

Super Mario Galaxy 2
Enfin, pour parachever ce bilan déjà exemplaire, Super Mario Galaxy 2 peut se targuer d'offrir une des plus belles réalisations de la machine. L'esthétique chatoyante de l'univers de Mario est ici une fois plus parfaitement mise en forme par une technique irréprochable multipliant les effets de transparence, de brillance, de chaleur, etc. La plastique des environnements est tout bonnement sublime. Comme pour le premier volet, Nintendo fait montre d'un indéniable savoir-faire lorsqu'il s'agit de donner corps aux différentes matières dont se compose l'univers de Super Mario Galaxy. Enfin, la bande-son est une fois de plus magistrale : si de nombreux thèmes ont déjà été entendus par ailleurs - dans le précédent volet voire même dans Super Mario 64 - laissant ainsi une impression de « déjà-entendu », les compositions de Koji Kondo sont une nouvelle fois sublimées par le Mario Galaxy Orchestra. Du grand art.

Conclusion


Super Mario Galaxy 2 est le nouveau maître étalon de la plateforme 3D, tout simplement. Développant encore un peu plus les concepts de gameplay posés par son prédécesseur, le titre mené de main de maître par Koichi Hayashida est un festival de bonnes idées ridiculisant n'importe quel autre titre du genre, toutes plateformes confondues. Un titre magique, impossible à lâcher une fois une partie lancée et proposant un challenge d'une richesse impressionnante. Se plonger sans retenue dans SMG 2 quand on possède une Nintendo Wii est plus que conseillé : c'est un devoir de joueur. Sur ce, je vous laisse, il faut que j'y retourne !





Super Mario Galaxy 2
Super Mario Galaxy 2
Super Mario Galaxy 2
Super Mario Galaxy 2
Super Mario Galaxy 2
Super Mario Galaxy 2
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.5
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (6) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Bof
TROP COURT ! BONNUS DES 1000 000 de pièces tout pourrie ! Un jeu extrêmement court, fait à la va vite, ramasser les 1000 000 de pièces en refaisant plusieurs fois les mêmes niveau créer l'illusion d'une grande durée de vie mais cela reste très répétitif , pour finire, rammasser les 1000 000 de pièces nous offrira (attention spoil) un skin de mario sans son chapeau et un écran titre ... foutage de geule, mais le pire dans tou suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
Commander sur
Super Mario Galaxy 2
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Super Mario Galaxy 2

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

flechePublicité
flechePublicité