flechePublicité

Test de la SteelSeries Stratus, manette iPhone / iPad / iPod Touch



Sortie le 23 Janvier 2014 , iPhone , Sortie 2014 sur iPad
Publiée le 30/03/2014 à 08:03, par Damien

Test de la SteelSeries Stratus, manette iPhone / iPad / iPod Touch


Après les contrôleurs MOGA et Powershell, nous avons essayé la manette Stratus de SteelSeries. Voici nos impressions.

En janvier dernier, nous vous avons donné notre avis sur les deux premiers contrôleurs de jeu compatibles avec le système d'exploitation iOS 7 d'Apple, à savoir le MOGA Ace Power Controller et le Logitech Powershell + Battery. Malgré certains atouts séduisants, ces derniers ont principalement péché par un prix excessif (100 € environ) ainsi que par une compatibilité réduite aux seuls iPhone 4S / 5 / 5C / 5S et iPod Touch 5... Et encore, dans le meilleur des cas.

Bande-annonce


De multiples avantagesRetour au sommaire
C'est désormais le constructeur SteelSeries qui se lance dans la mêlée avec la Stratus. Il s'agit d'une véritable manette (et non une sorte de socle dans lequel on doit entrer son appareil) qui utilise la connexion Bluetooth pour interagir avec l'appareil Apple. Cela offre de multiples avantages.

Tout d'abord, la compatibilité s'avère bien plus large, puisque les tablettes sont dorénavant concernées (iPad mini, iPad mini Retina, iPad 4, iPad Air). De plus, la manette pourra être logiquement utilisée - sauf mauvaise surprise - sur les futurs appareils d'Apple, vu qu'il ne faut pas insérer ces derniers dans le contrôleur et que la connexion Bluetooth apparaît comme un acquis sur ce genre de terminaux. Ce qui représente un argument de poids pour rentabiliser cet investissement, au demeurant assez coûteux (70 € minimum), malgré un prix inférieur à celui de la concurrence.

steelseries recap
Ensuite, même si l'on joue, le périphérique Apple reste complètement fonctionnel et, ainsi, disponible pour ses autres tâches dédiées (répondre à un appel, prendre une photo, etc.) ; ce qui n'était pas toujours le cas avec les contrôleurs MOGA et Powershell qui limitaient - voire empêchaient - certaines activités. Sans oublier qu'ils provoquaient une chauffe perceptible du smartphone, dès une dizaine de minutes d'utilisation.

Qui plus est, la Stratus demeure aisée à configurer : on la fait reconnaître par l'appareil comme n'importe quel accessoire Bluetooth (sans même avoir à taper de code) et elle est alors automatiquement identifiée par les jeux compatibles. Par ailleurs, bien qu'elle ne soit pas directement branchée sur le smartphone ou la tablette, nous n'avons pas relevé de grosse latence dans nos actions.

Mieux, la finition de la manette est plutôt bonne et l'ensemble inspire globalement confiance (surface légèrement agrippante, bords lisses, solidité suffisante). De plus, la manette se montre légère, peu encombrante et donc facile à transporter lors des voyages.

Au niveau de l'autonomie, là encore, SteelSeries ne nous déçoit pas et nous promet environ dix heures de jeu avant recharge, laquelle se fait via un câble mini-USB standard, fourni d'office. Enfin, petite originalité : on peut connecter simultanément jusqu'à 4 Stratus sur un seul périphérique iOS ; les diodes en façade indiquant le nombre de participants actifs. Une possibilité qui prête à sourire sur un smartphone ou un iPad mini, mais qui se veut assez séduisante dès lors que l'on connecte sa tablette sur une TV (en HDMI)... Reste que cette fonction multijoueurs est rarissime pour l'heure.

Oui, mais...Retour au sommaire
Pour autant, malgré ces nombreux points positifs, tout n'est pas rose. La Stratus souffre en effet de quelques défauts notables, principalement au niveau de son ergonomie. Si l'on peut passer aisément sur les sticks analogiques, un brin trop rapprochés, glissants et rigides mais plutôt efficaces, nous ne pouvons fermer les yeux sur la mauvaise conception des boutons de tranches L2 et R2. Ces derniers sont à la fois bien trop peu accessibles et éloignés pour qu'ils puissent tomber sous nos doigts. Il en résulte une sensation persistante d'inconfort dans les jeux qui utilisent toutes les touches de la manette, même s'ils ne sont pas forcément les plus nombreux sur l'AppStore.

SteelSeries Stratus
De surcroît, (tous) les boutons et la croix directionnelle se montrent assez bruyants à l'usage. Quant à la coque de protection amovible livrée avec la manette (qui protège la face avant ou améliore un brin la prise en main en se calant sur la face arrière), elle se clipse vraiment mal. Au pire, il faudra donc se rabattre sur la petite housse en tissu, heureusement offerte par SteelSeries, pour protéger sa manette dans les transports.

Ensuite, nous sommes vraiment étonnés de l'incompatibilité de la Stratus avec les iPhone 4 / 4S et l'iPad 2 / 3. Après avoir consulté nos confrères de Clubic, bien plus experts dans le domaine, nous n'avons trouvé aucune explication valable. Ces périphériques sont parfaitement aptes à accueillir iOS 7 autant que le Bluetooth 2.1 (une vieille norme d'ailleurs) et l'iPhone 4S était même compatible avec la manette MOGA testée précédemment. Signalons au passage, que la manette ne fonctionne pas non plus avec les terminaux Android. Il pourrait donc s'agir d'une décision arbitraire de SteelSeries ou d'Apple.

SteelSeries Stratus
Plus gênant, nous avons connu quelques déconnexions de la manette en passant d'un jeu à l'autre ; il suffit, cela dit, d'éteindre la Stratus et de la rallumer. Mais l'autre vrai souci de la Stratus est qu'elle nécessite de poser son appareil tactile sur une surface plane et stable (alors qu'on pouvait garder son smartphone en main avec les MOGA et Powershell)... ce qui réduit nettement les usages possibles (oubliez l'idée de jouer dans le métro ou le bus). Si bon nombre de possesseurs de tablette ont des housses de protection rétractables, permettant de poser l'iPad devant soi, il n'en est pas de même pour les possesseurs d'iPhone ou d'iPod Touch. Et vu que SteelSeries n'offre aucun socle à cet effet, il faudra parfois user d'ingéniosité pour trouver un support quelconque à proximité afin de maintenir son terminal debout.

Dommage, car au demeurant, la manette offre un confort et une précision indiscutablement supérieurs au "tout tactile" sur les titres qui s'y prêtent. Notamment sur Joe Danger Infinity, Dungeon Hunter 4, Asphalt 8, Sonic & All Stars Racing Transformed, GTA : San Andreas et Bastion. Par ailleurs, la liste des jeux compatibles avec la manette s'agrandit de jour en jour et incorpore déjà d'excellents éléments. Elle reste cela dit bien moins importante que le nombre total d'applications typées gaming (cf. la liste des 137 élus).

C'est indéniable, la Stratus de SteelSeries dispose de pas mal d'atouts qui la rendent globalement plus séduisante que les autres manettes déjà testées (large compatibilité, faible encombrement, prix inférieur, amélioration notable de l'expérience de jeu). Cependant, le mauvais positionnement des gâchettes, les petites déconnexions et l'absence de socle font qu'on ne peut le conseiller sans réserve. D'autant plus que le prix demeure élevé, bien qu'inférieur à celui de la concurrence. Il est sans doute plus sage d'attendre de voir ce que vaudront des manettes plus grandes et dotées de support, comme la MadCatz C.T.R.L. i (qui devrait débarquer dès le mois d'avril), avant de penser à investir.
stratus steelseries v3
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité