flechePublicité

Test Stealth Inc : A Clone In The Dark (PS3, Playstation Vita) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 24 Juillet 2013 , PS3 , Playstation Vita

Les +

  • Difficile et varié
  • Humour décalé
  • Level design parfait
  • Version Vita royale

Les -

  • Version PS3 moins agréable
  • Pas de partage de création
  • Direction artistique quelconque
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
6.4

(8 votes)
Publiée le 01/08/2013 à 16:08, par Maxence

Test de Stealth Inc : A Clone In The Dark sur PS3 et Vita

Déjà disponible sur PC et annoncé sur smartphones/tablettes, Stealth Bastard Deluxe se paie une virée sur PS3 et Vita en Cross-buy

Sorti gratuitement fin 2011 sur PC, Stealth Bastard est depuis repassé dans les pattes des développeurs de Curve Studios pour une version Deluxe apparue sur Steam en début d’année. Comme Super Meat Boy, Cave Story ou VVVVVV, il fait donc parti des illustres titres devenus payants au fil du temps sans que l’on ait grand-chose à y redire. Maintenant sur PS3 et PS Vita (en Cross-buy, c’est moins douloureux) sous le sobriquet Stealth Inc., ce titre d’infiltration/plateforme s’est enfin livré à nos mimines aguerries.

Un puzzle game génialRetour au sommaire
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Si les jeux de plateformes 2D mâtinés de puzzles pullulent ces derniers temps grâce à la scène indépendante, Stealth Inc. a pour lui d’ajouter une dimension infiltration qui relève la sauce juste ce qu’il faut. Boutons poussoirs, téléporteurs et objets à déplacer sont donc de la partie comme chez beaucoup de concurrents, mais c’est clairement ici la notion de discrétion qui fait tout le sel du jeu. Invisible dans les coins sombres, notre petit héros peut ainsi se déplacer sans risque de se faire vaporiser par les nombreux ennemis robotiques qui arpentent les différents tableaux.

Stealth Inc : A Clone In The Dark
Curve Studios gradue intelligemment la progression de son titre, en thématisant chaque dizaine de niveaux (80 au total) : les simples caméras cèdent la place à des tourelles meurtrières puis à des drones armés et mobiles, le sol classique devient très bruyant (vous forçant à vous accroupir pour rester discret), les lasers et les plateformes mobiles se multiplient… On se surprend régulièrement à réussir du premier coup des niveaux ardus en apparence, même si c’est en mourant très souvent que l’on avance dans le jeu la plupart du temps.

Extraits maison



Les impitoyables leaderboards, tout comme les objets cachés et les notes de fin de mission (temps, morts, nombre de fois repéré), nous poussent irrésistiblement à refaire plusieurs fois chaque niveau. Ça tombe bien, on débloque également de nouvelles aptitudes à chaque run : le simple personnage du départ, tout nu et donc hautement exposé, cède ensuite sa place à un clone doté d’une combinaison d’invisibilité temporaire, puis à un autre équipé d’un hologramme, un quatrième d’un leurre sonore, un cinquième d’un dispositif de brouillage et le dernier de deux téléporteurs qui lui permettent de se déplacer lui-même ou les objets mobiles en toute simplicité.

Une version moins DeluxeRetour au sommaire
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Devoir finir chaque niveau cinq fois pour obtenir tous les costumes (on les débloque obligatoirement dans l’ordre) casse un peu le rythme de la progression, alors qu’il aurait suffi de nous laisser choisir le costume voulu pour aplanir ce petit souci. Qu’à cela ne tienne, ces nombreux runs améliorent sans cesse notre maitrise du jeu et des niveaux, nous permettant au bout d’un temps de débloquer le rang S et de trouver l’objet caché. On le fait dans les huit niveaux de base d’un monde, y-compris pour le boss de fin de chacun d’entre eux, et deux nouveaux stages se débloquent. Récompenses suprêmes, ceux-ci sont souvent difficiles et donc réservés aux joueurs les plus accrocs au concept.

Stealth Inc : A Clone In The Dark
En apparence pointilleux et fermé, le gameplay s’ouvre au fur et à mesure de nos avancées : grâce aux costumes, on découvre en permanence de nouvelles manières de gagner du temps et de se faciliter la vie, prouvant par la même tout le génie des développeurs dans la conception de leurs niveaux. On est un peu moins impressionné par la technique, simple et efficace, et encore moins par la direction artistique, trop sombre et uniforme pour que l’on s’extasie sur son inventivité. Au moins l’ambiance est-elle sauvée par son humour, omniprésente grâce aux messages affichés sans cesse sur les décors lors de nos nombreux échecs (« je vous avais prévenus ! », « vous me faites honte »), mais aussi par la toile de fond scénaristique, discrète mais rigolote. Une sorte de Portal 2 indé quoi.

On a également préféré le jeu sur Vita que sur PS3, cette dernière version paraissant un peu moins souple et réactive que son pendant portable. Au stick ou à la croix, le maniement se capte quoi qu'il en soit en un clin d’œil, le style die & retry et les niveaux souvent courts (entre 30 secondes et deux minutes pour la plupart) se prêtant sacrément bien aux sessions de jeu nomades. Ultime déception : bien présente sur PC, la possibilité de partager les niveaux créés à l’aide de l’éditeur (cette fois plus pratique sur PS3) n’est pas présente ici. On doit donc se contenter de ses propres créations (souvent ratées, il faut bien le dire), ce qui limite complètement le concept. Au pire, le premier DLC est proposé gratuitement pendant encore une semaine. Il ajoute une vingtaine de niveaux n’utilisant que les téléporteurs et est sacrément bien fichu.

Toujours aussi carré, ingénieux et cruel, Stealth Bastard est un peu décevant sur les consoles de Sony compte tenu de l’absence de partage de niveaux, malgré un outil de création poussé et accessible. On pourra aisément privilégier la version PC, parfaitement lotie de ce point de vue, même si la Playstation Vita se veut le support royal pour les petites sessions dans les toilettes/transports/champs de maïs. Pour moins de dix euros, inutile de faire la fine bouche : Stealth Inc : A Clone In The Dark est un excellent puzzle game que les amateurs du genre ne doivent surtout pas louper.

Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Stealth Inc : A Clone In The Dark
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Stealth Inc : A Clone In The Dark

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
init -->