flechePublicité

Yager n'envisage pas de suite à Spec Ops The Line



Sortie le 29 Juin 2012 , Xbox 360 , PS3 , Plus de tests sur PC
Publiée le 22/07/2014 à 09:07, par Nerces

Yager n'envisage pas de suite à Spec Ops The Line

Trop coûteux, trop difficile et trop fatigant, le développement de Spec Ops : The Line a été une épreuve pour le studio Yager qui change donc de registre.

Globalement bien accueilli par la critique, Spec Ops : The Line n'a toutefois pas rencontré le succès escompté auprès des joueurs si l'on en croit l'un des principaux responsables du studio de développement, Yager.

Spec Ops : The Line
À nos confrères allemands de Gamestar, Peter Holzapfel a effectivement expliqué que le projet n'a finalement pas été rentable en partie à cause de son relatif manque de succès auprès des joueurs, mais aussi et surtout parce que son développement a été long, difficile et coûteux.

Le studio Yager est satisfait d'avoir ainsi pu revisiter le genre du FPS en « donnant au joueur un sentiment de culpabilité », mais il reconnaît aussi qu'il n'est pas évident de s'adresser à un public plus large en abordant ce genre de thèmes. Peter Holzapfel explique que chez Yager, tout le monde est très fier des différents courriers reçus pour les remercier d'avoir ainsi proposé quelque chose de différent.

Spec Ops : The Line
Hélas, Yager n'a ni les moyens, ni l'énergie pour continuer dans cette voie et Peter Holzapfel confirme qu'il n'est pour l'heure pas question de donner de suite à Spec Ops : The Line. Son collègue Timo Ullman enfonce le clou en précisant que « les risques sont trop importants », que « le marché pour des jeux « intelligents » est trop réduit, presque trop élitiste ». Il y a peu de chance que Yager se relance dans la conception d'un FPS militaire.

Du coup, le studio va se tourner vers un projet sensiblement différent, un free-to-play science-fiction baptisé Dreadnought. Il s'agira toujours d'un jeu d'action vue subjective, mais de l'aveu de ses développeurs, il est plus « optimiste » et plus « fun ». Sa conception est aussi « beaucoup moins stressante » pour les créateurs. Ainsi, Mathias Wiese, le directeur artistique, n'est pas faché d'avoir à baser son travail sur autre chose que des photos de massacres.

La décision du studio peut se comprendre, mais on ne peut s'empêcher de la regretter alors que le FPS militaire avait enfin trouvé un écho un peu différent de ce que nous proposent les ténors du genre.

Vidéo-Test de Spec Ops : The Line

flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

flechePublicité
flechePublicité
://tcr.tynt.com/ti.js';var h=document.getElementsByTagName('script')[0];h.parentNode.insertBefore(s,h);})(); } -->