flechePublicité

Test Shoot Many Robots (Xbox 360, PS3) : 6/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 14 Mars 2012 , Xbox 360 , PS3 Sortie le 06 Avril 2012 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Le multijoueurs
  • Personnalisation des personnages
  • Du challenge avec les étoiles a récolter
  • Environnements assez jolis

Les -

  • Pas assez dynamique
  • Musique agaçante
  • Répétitif à trop de niveau (gameplay, ennemis, niveaux...)
  • Les équipements surpuissants sont volontairement et ridiculement chers
La note de jeuxvideo.fr
6.0
bon
La note des internautes
7.8

(20 votes)
Publiée le 13/03/2012 à 18:03, par Camille

Test de Shoot Many Robots : Rots beaux et pétage de boulon

Demiurge Studios nous propose un jeu orienté multijoueurs avec de bonnes idées, mais également accompagné de quelques déceptions.

Disponible en téléchargement depuis le 14 mars 2012 sur Playstation 3, Xbox 360 et PC, Shoot Many Robots est un beat-them-all en vue sur le côté où, comme son titre le laisse deviner, il va falloir venir à bout de nombreux tas de ferraille. Si le genre a déjà su séduire (comme avec le très bon Shank 2), Shoot Many Robots va-t-il réussir à trouver sa place ?

Il est des nôtres...Retour au sommaire
SHoot Many Robots
Notre héros, un poivrot carburant à la bière, dispose d'une arme principale aux munitions illimitées et d'une secondaire, souvent bien plus dévastatrice mais où l'on peut se retrouver à court de balles. Il peut également se servir de ses poings et de ses pieds sur ses adversaires mais également renvoyer certains projectiles. Des pièces d'équipement totalement déjantées (casque de pompier, tenue de cosmonaute, jupe tahitienne...) viennent équiper notre personnage et lui donnent certains bonus en favorisant ainsi des stratégies (planer, se spécialiser dans les combats en mêlées, etc.) On peut croiser et s'essayer à plusieurs styles de jeu dans les parties multijoueurs en ligne comme en local.

Au niveau de la prise en main, les contrôles se mémorisent vite et n'importe qui peut rapidement devenir un coéquipier. Le jeu a quelques phases de plateforme (passer au bon moment sans se faire écraser par une machine, éviter des flammes...) mais elles restent anecdotiques. Le titre tente également de se renouveler en offrant des zones où il faut survivre à des vagues d'ennemis. Malheureusement, le jeu se révèle beaucoup moins fun et défoulant qu'un Shank 2 par exemple qui proposait d'utiliser des objets, des décors, des actions spéciales comme les contres. Ici, on a juste nos deux armes, quelques tonneaux qui explosent sans que l'on puisse mesurer l'ampleur des dégâts sur les ennemis, nos quelques coups au corps à corps et on tue les mêmes ennemis (la plupart étant des petites bêtes à mi-chemin entre un grille-pain et une tronçonneuse)... encore et encore...

Press Start #1 - le début du jeu


Machine à saoulRetour au sommaire
SHoot Many Robots
Le but est de réussir des missions en arrivant au bout de ces dernières bien évidemment, mais aussi de tuer un maximum d'ennemis. Le côté scoring est présent puisqu'en solo, plus on tue de groupes d'ennemis sans s'arrêter et plus un multiplicateur nous donne la possibilité de récolter de précieux boulons. Il faut dire que ces petits morceaux de ferrailles permettent de s'acheter de nouveaux équipements entre chaque mission. Attention néanmoins, car il faut également auparavant débloquer les armes en ramassant des grosses caisses cachées dans les niveaux. Elles peuvent être dans un recoin d'une zone ou apparaître une fois un ennemi vaincu, ce qui peut encourager le joueur à faire chaque niveau au peigne fin.

Les nouveaux équipements obtenus obligent également le joueur à avoir un certain niveau, mais il n'y a pas trop de soucis à se faire de ce côté-là : notre héros gagne rapidement de l'expérience. Outre les objets débloqués grâce aux missions, des autres sont disponibles à la boutique dès le début du jeu. Il s'agit généralement d'équipements très efficaces (et même complètement craqués) qui peuvent, bien entendu, être achetés avec un nombre démesuré de boulons (il y a un chiffre en plus que les objets plus "classiques") ou de l'argent réel. Dans les faits, on a le temps de gagner une dizaine de niveaux avant d'atteindre une telle somme en jeu...

Vis repetitaRetour au sommaire
SHoot Many Robots
Chaque niveau a 5 étoiles que l'on peut gagner en fonction du nombre de boulons récoltés. Ces dernières permettent de débloquer les niveaux suivants dont le mode difficile. Plus le joueur progresse, et plus la présence de coéquipier devient une obligation pour avoir une chance de passer une zone. Il faut dire que le titre est clairement plus intéressant en multijoueurs, même si avec 4 amis, on ne peut s'empêcher de souffrir d'un rythme trop plat et pas assez dynamique.

Du côté des graphismes, le jeu a une patte artistique qui pourra rappeler Borderlands à cause d'un cel-shading assez sombre. Demiurge Studios se serait-il inspiré d'anciens projets sur lesquels l'équipe aurait travaillé ? Les décors sont plutôt agréables à l'œil même si au bout de quelques heures de jeu, on a l'impression de toujours parcourir les mêmes zones. Une impression qui se confirme lorsqu'on se rend compte que le jeu nous donne les mêmes niveaux à refaire sauf que ces derniers ont des ennemis plus coriaces. Les développeurs auraient-ils manqué d'inspiration ? D'autant plus qu'on sera obligé de les refaire si jamais on souhaite obtenir suffisamment d'étoiles pour débloquer des zones plus difficiles.

SHoot Many Robots
Les personnages ne sont pas très jolis (on dirait qu'ils n'ont pas de visage...) même si on peut apprécier le fait que chaque changement d'équipement soit visible. Au niveau de la musique, cette dernière se limite à des solos de guitare électrique qui agacent vraiment les oreilles à la longue. L'humour du jeu est très présent que cela soit au niveau sonore (et un rôt par ci, un autre par là), que dans le descriptif des armes (parfois dans l'esprit des blagues Carambar) voire même le nom des missions ("Vol au-dessus d'un nid d'écrou"). Si parfois cela fait sourire, tous n'adhéreront cependant pas à cet humour très "lourd" et charretier.

Shoot Many Robots partait avec de bons atouts comme une personnalisation originale et un peu folle de son héros, des niveaux qui s'avéraient nombreux et avec une difficulté progressive, mais surtout la possibilité de jouer jusqu'à 4 et cela en local comme en ligne. Malheureusement, le jeu pêche au niveau de son ambiance qui ne décolle pas. Les musiques agacent, les niveaux se suivent et se ressemblent, on tue des ennemis trop identiques et toujours de la même façon. L'aspect fun et déjanté semble présent que dans le nom des missions et des textes d'équipement (et encore...). Le jeu est clairement sauvé par son multi, mais on peut tout de même se demander si les joueurs arriveront à adhérer à un jeu aussi répétitif et lassant. Dommage vraiment, car les idées étaient bien sympa...

SHoot Many Robots
SHoot Many Robots
SHoot Many Robots
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Playlist Shoot Many Robots

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité