flechePublicité

Test Schizoid (Xbox 360) : 0/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 09 Juillet 2008 , Xbox 360
Publiée le 30/07/2008 à 00:07, par sh@d

Test de Schizoid (XLA)

Les jeux n’en finissent pas de s’installer sur le XLA et surtout en ce qui concerne le Shoot’em up. Les jeux d’actions résolument arcade, jouables seul ou à deux, cherchent preneur en innovant. Que ce soit au niveau du gameplay ou des graphismes le genre n’est pas prêt de mourir. Schizoid, comme sa définition française l’explique, arrive pour des loisirs solitaires, ou pas…

Bleu-bleu, orange-orange…Retour au sommaire
bleu-bleu-orange-orange
Comme le montre l'image, vous serez toujours obligé d'avancer à deux
Loin des affrontements terrestres et spatiaux, la guerre des bactéries fait rage. C’est de cette façon que le scénario de Schizoid aurait pu commencer, si toutefois il y en avait eu un. Tout ce que vous savez, c’est que deux vaisseaux combattent des ennemis dans un univers très psychédélique et explosif. L’existence de ce jeu reste difficile à comprendre, mais vous vous laissez tenter.


Vous passez par la case « comment jouer » pour pouvoir débuter une partie. Tout ce qu’il vous faut, c’est un pad de 360, bouger le vaisseau avec le stick gauche et quelques explications. En contrôlant les deux petits vaisseaux Schizoid dans une Chambre (comprenant 8 niveaux environ), l’un bleu et l’autre orange, vous ferez face à une invasion de bactéries et de scorpions. Pour s’auto-protéger, les coéquipiers doivent manger leurs ennemis. Pour les reconnaître, ce n’est pas compliqué. Le bleu mange les bleus et inversement. Par exemple, si un unique petit scorpion bleu parvient sur l’orange, ce dernier explose.


Avant de tenter l’impossible, vous prenez quelques notes au sujet des bonus. Après quelques niveaux, vous disposerez d’une bombe, d’un turbo, d’un barbelé. Pour utiliser ces derniers, rien de plus simple. L’un des vaisseaux prend le bonus et l’autre le rejoint en passant dessus pour l’activer.


Jusqu’où irez-vous ?Retour au sommaire
irez-vous
Les ennemis viennent de partout, une explosion n'est jamais loin
Après avoir compris ça, vous choisissez donc l’un des trois modes : Campagne, partie co-op locale et Uberschizoid pour lancer la partie. Le but du jeu reste le même dans chaque mode, c’est seulement la façon de l’appréhender qui change.
En campagne, l’IA dirige le vaisseau orange. En co-op c’est un ami avec une deuxième manette. Et pour Uberschizoid, c’est vous-même avec les deux sticks. Cette dernière option met en jeu votre habilité et votre sens pratique pour diriger deux vaisseaux à la fois. Autant le dire, c’est presque infaisable.


‘Impossible’ est ce mot qui résonne dans votre tête tout le long du jeu pour une raison : la difficulté est trop élevée dès le départ. Comme dans tout bon shoot’em up d’arcade à l’ancienne, la difficulté grimpe vite et les ennemis se multiplient. L’IA ou votre ami joue particulièrement bien, mais ça n’évitera pas que l’un ou l’autre explose. Le travail en coop doit s’effectuer dès les premiers niveaux et cela jusqu’à la fin sinon vous risquez donc d’en baver pour compléter la centaine de niveaux (malgré l’aide des bonus). Les dix vies que l’on possède diminuent trop rapidement, même si à chaque nouvelle Chambre (nouveau point de contrôle), vous les récupérez. Le jeu devient vite énervant, répétitif et finalement on éteint la console.


Techniquement, le jeu s’en sort bien. L’univers graphique psychédélique avec les ennemis, les vaisseaux ou même la composition des niveaux, n’envie rien à d’autres shoots classiques. Graphiquement, la modélisation est assez sommaire, mais faire plus n’aurait servi à rien. En revanche, les effets d’explosion et des bonus sont plutôt réussis. Le seul petit défaut qu’il faut noter : les quelques fautes de frappes dans les noms des niveaux.


Vidéo d'illustrationRetour au sommaire
[S][S][S][S][S][S][S]



Un bon shoot classique « comme dans le temps », mais trop difficile. Dans n’importe quel mode, au bout du quarantième niveau, vous en aurez vite marre. Graphiquement très prenant, avec une jouabilité simpliste, mais des modes qui finissent par se ressembler.
flechePublicité

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité