flechePublicité

Test Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire (PS3) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 16 Mars 2012 , PS3

Les +

  • Un grand respect du dessin animé
  • Pas mal de musiques originales sont là !
  • La durée de vie idéale, soit 12 maisons du zodiaque
  • Des libertés surprenantes mais pas gênantes

Les -

  • Mais pas toutes les musiques
  • Du DLC pour les autres armures
  • Les phases de traversées moins bien que les Chevaliers d'Or
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.7

(324 votes)
Publiée le 14/03/2012 à 18:03, par Nathan

Test de Saint Seiya - La Bataille Du Sanctuaire : le cosmos retrouvé

Série culte devant l'éternel de la japanime en France mais malchanceuse en jeu, les Chevaliers du Zodiaque reviennent une nouvelle fois affronter le grand Pope. Le sang d'ado, toujours en chacun de nous, bouillonne à nouveau.

Les trompettes hurlent. Implacablement, une voix de baryton lâche le résumé de la situation. « Courage, chevaliers de bronze ! Vous devez franchir les douze maisons du Zodiaque, gardées chacune par un Chevalier d'Or pour sauver Athéna d'une mort certaine ». Contrairement à Dragon Ball Z ou même à Ken le Survivant, Saint Seiya n'a jamais vraiment eu de jeux vidéo lui rendant justice. C'en est presque un traumatisme. Car quand on a 12 ans et qu'on se dépêche de rentrer le mercredi après-midi pour regarder les Chevaliers du Zodiaque devant un bol de Choco Pops, le reste du temps, on le passait à griffonner des cahiers à spirale avec des idées brouillonnes de gameplay pour nos consoles 8 bits d'alors. Même si la réalité a trop souvent brisé les ailes de nos espérances (ah ce RPG sur NES...), Namco Bandai s'autorise encore à nous faire rêver, à ce jeu que l'on attend depuis 22 ans. Le cosmos brûle encore.

Dynasty Warriors SeiyaRetour au sommaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Plutôt que d'opter pour la solution du jeu de baston en 2,5D comme la dernière fois, Namco Bandai et Dimps ont décidé de s'inspirer des Dynasty Warriors. Un homme seul contre toute une armée de soldats hydrocéphales, se positionnant en groupes compact pour bien se prendre les météores de Pégase en brochettes. Mais l'histoire du Sanctuaire, schématiquement, ce n'est finalement qu'un boss rush de 12 généraux en armures scintillantes. Les Chevaliers du Zodiaque : la Bataille du Sanctuaire intègre donc entre les duels contre les Chevaliers d'Or des séquences de crapahutages entre les maisons avec à chaque fois quelques centaines de fantassins à bousiller. Cette liberté est le prix à payer pour équilibrer un peu l'expérience. Car le risque est là : à trop vouloir se la jouer fidèle, une adaptation d'animé a trop vite fait de se retrouver transformée en pseudo jeu d'action entrecoupée par des QTE. Et, louée soit Athéna, Saint Seiya : La Bataille du Sanctuaire n'impose aucun QTE. Aucune image de bouton frénétiquement appuyé ne s'invitera donc à l'écran.

Gameplay #6 - Seiya, Shun, Aldebaran et Saga


On ne s'éloignera jamais trop loin d'un Dynasty Warriors. Il sera donc question ici de combos simples propres à ces « beat them all massifs », à deux boutons, faible et fort. Les coups spéciaux se déclenchent par des boutons ou bien en combo, facilités par la prise en main "easy". Prenons Pégase puisqu'il se met toujours en avant, ce crâneur. Le bouton Rond déclenche ses météores, R1 balance sa comète, plus puissante mais moins diffuse. Enfin Rond + R1 déclenche son broyeur, le « Pegasus Rolling Crash » en V.O. Bien entendu, il y a une jauge de cosmos qui régit aussi bien l'univers de Saint Seiya que toutes les techniques du jeu. Moment de pure classe, on se concentrera comme dans le dessin animé, Seiyar pointera les étoiles de sa constellation, le Cygne agitera ses ailes tandis qu'Ikki finira de canaliser sa rage en marchant, l'air menaçant du guerrier bien décidé à envoyer ses adversaires en enfer. Un pur micro-instant de bonheur auquel s'ajoute le plaisir de les voir courir à toute vitesse, acculé par un "dash boosté" aussi sûrement que par les suppliques de Saori.

« Une même attaque ne fonctionne pas deux fois sur un chevalier »Retour au sommaire

Le Septième Sens est devenu fort logiquement une espèce de Bullet-time ce qui est, somme toute, une décision logique quand on pense qu'il s'agit en fait de combattants qui sont censés bouger à la vitesse à la lumière. Ce Septième Sens sera, comme dans la série, la manière la plus efficace de frapper et d'esquiver les attaques des Chevaliers d'Or. C'est une fois à portée de poing et le cosmos ultra concentré (à son paroxysme tant qu'à faire, c'est à dire au alentour de 400%) qu'on balancera ses meilleurs combos. La fameuse prise en main dite "Easy" vous fera bénéficier d'une salutaire garde automatique bien utile pour ne pas mourir trop vite quand le chevalier du Lion balance ses dizaines de Lightning Bolts à la fois. Cette option ponctuera plus facilement les meilleurs combos d'une Colère du Dragon ou d'une Poussière de Diamants. Car tous les personnages sont bien entendu différents mais plus ou moins customisables suivant les points récoltés. Ainsi, même Shun dit "le chevalier de la défense en béton, attaque en carton" peut voir sa force boostée grâce à une poignée de points et du level up. Et puis sa chaîne fait de toute manière assez bien le ménage.

Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
La légende veut que George Lucas se soit pris un vent lors des premières projos tests de la toute première « Guerre des Etoiles » parce que la musique magistrale de John Williams en était peu ou prou absente. De même, ce n'est qu'avec la bande-son originale, à l'unisson, que peuvent se faire les envolées cosmiques et la découverte du Septième Sens dans le cœur d'un fan de Saint Seiya. On s'attendait déjà à ces petites compositions petit bras. Hé bien non. Saint Seiya : La Bataille du Sanctuaire balance avec aplomb son lot de musiques originales, avec quelques thèmes cultes. La musique des résumés, celle du suspense ou encore cette fameuse explosion du Septième Sens sont les mêmes, plus ou moins réorchestrées. Les autres, les espèces de musiques d'ascenseur pour dessins animés « Shônen » ne sont pas mauvaises non plus. Faut-il plutôt se réjouir d'un boulot à moitié bien fait ou bien d'une partition incomplète ? En vérité, on était tellement habitué aux soupes Tenkaichi qu'on n'en espérait pas tant, jusqu'à l'instru' de Blue Forever en générique de fin. On en oublierait presque qu'aucun des comédiens originaux ne figurent dans le casting. « Presque », le mot qui résume parfaitement ce Saint Seiya.

La surprise, c'est que c'est bienRetour au sommaire
Au moins pas de surprise : 12 maisons du zodiaque, plus la distance jallonée de soldats à couvrir à pied plus le mystérieux grand Pope en boss final (pas de spoiler), un véritable marathon un peu redondant mais vraiment pas désagréable si l'on se ménage des pauses. Il n'est pas dit que les fans de Saint Seiya soient tout autant mordus du système Dynasty Warriors mais chaque arrivée dans une maison est à la fois un soulagement et un grincement de dents devant les difficultés à venir, avec des chevaliers parfois increvables. Les missions permettront notamment de les rejouer sans aucune narration, en prenant parfois des personnages improbables tels que le chevalier de la Balance, au gré des DLC gratuits ou payants.

Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Une expérience enfin satisfaisante, à tel point qu'à certains moments, je me suis dit que j'aurai bien voulu posséder une machine à remonter le temps, pour me l'amener à moi-même, il y a plus de 20 ans, pour dire : « regarde, il y a un espoir, on y est presque ». Je suis certain que ce garçon-là en aurait eu rien à faire de ces armures brillantes d'anti-aliasing, de la caméra pas gênante mais immobile, du DLC, de ses chevaliers noirs qui surviennent alors qu'ils n'étaient pas dans cette histoire, pas plus que le chevalier du Lézard, parachuté ici par le bon vouloir du Saint-Esprit-Seiya. Promis juré, ce garçon-là aurait simplement adoré.

Si ce test était écrit sur une feuille à carreaux tirée du classeur « Ma collection de jeux », quelque part en 1987, Saint Seiya La Bataille du Sanctuaire se prenait, bien évidemment en toute objectivité, un 10 sur 10. Tous les personnages y sont, les thèmes réorchestrés accélèrent le rythme cardiaque du fan et le pire, c'est que, tout compte fait, le jeu tient la route. Il n'est pas tombé dans le piège du trop fidèle pour être injouable, ni du n'importe quoi. La Bataille du Sanctuaire ne fait pas honte à nos souvenirs de gosses, à ceux qui ont tant essayé de se fabriquer les maisons du Zodiaque en empilant des Lego et des livres de poches pour y jouer avec des figurines dont les dorures nous restaient dans les mains. Ce n'est pas encore l'ultime cosmos mais ce Saint Seiya PS3 nous amène un peu plus près des étoiles.

Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
les chevaliers du zodiaques///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// suite ...
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Anonyme
A éviter
saint seiya je suis fan des chevaliers du zodiaque et j'aime jouer au jeu video d'actioil et trop cooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooollllllllllllllleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité