flechePublicité

Test Risk global domination (PS2, Xbox) : 4/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie 4ème trimestre 2003 sur PS2, Xbox

Les +

  • Une copie conforme du jeu originel
  • La bande son
  • Le prix
  • Aidez moi je flanche !

Les -

  • De longues heures de monotonie
  • Des parties qui durent des siècles
  • Graphismes d´un autre âge
  • Mieux vaut s´offrir la boite de jeu
La note de jeuxvideo.fr
4.0
bof
La note des internautes
7.7

(6 votes)
Publiée le 19/05/2004 à 00:05, par Ryu69

Risk global domination : La conquête du monde

Réunissez mes généraux en vitesse car le moment est grave : nous sommes encerclés de tous les côtés et ce chien de Bonaparte veut à tout prix me faire...

Risk global domination
Réunissez mes généraux en vitesse car le moment est grave : nous sommes encerclés de tous les côtés et ce chien de Bonaparte veut à tout prix me faire rendre les armes avant le coucher du soleil ! Mais foi de Ryu cela ne va pas se passer comme ça ! Petit Philou rassemblez toutes nos troupes et mettez les en formation devant la colline située en diagonale face à leurs cavaliers ! Nous allons surprendre ces vauriens et gagner quelques parcelles de terrains.

Les batailles nouvelle génération
Le menu est assez bien étoffé et va ravir les amateurs du jeu de société qui vont vite retrouver leurs marques. Le didacticiel est une étape indispensable si vous voulez vous en sortir une fois sur le champ de bataille : ce mode explique en détails la plupart des principes et des règles à respecter, que ce soit le placement de vos troupes, les parties de dés ou l'utilisation des cartes.Enfilez votre costume bleu ciel et astiquez votre fusil car maintenant vous êtes prêt à défier les plus fins stratèges de ces derniers siècles : même si trois types de parties sont à votre disposition, elles reviennent toutes au même objectif, c'est-à-dire conquérir tous les territoires du globe. Les seuls changements concernent la rapidité de chaque manche, pour l'acquisition d'une capitale ou l'aboutissement des objectifs ordonnés par l'Etat Major.Pas mal de bonus sont à débloquer et rallongent de ce fait la durée de vie. De nouveaux personnages, corps d'infanterie et autres cartes viendront au fur et à mesure compléter votre effectif. Chaque victoire est récompensée par plusieurs médailles que vous pourrez admirer dans un beau coffret en ronce de noyer.Un mode en ligne est également disponible et va permettre aux plus fins tacticiens de défier, via le modem PS2, les généraux du monde entier dans des batailles vidéoludiques de grande envergure où le pixel risque d'abonder en masse.

Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination

Plus soporifique tu meurs !
Moi qui m'attendait à une adaptation de grande renommée, un RTS de qualité digne d'un Kossaks ! On se retrouve non pas avec un titre d'une qualité monstrueuse bourré de bonnes idées, mais avec un vulgaire jeu de l'oie où le principe est de déplacer des pions sur une carte de géographie plutôt creuse en détails.Après avoir choisi votre personnage (vous pouvez en créer un aussi), la partie débute par la sélection des pays que vous allez annexer, le plus judicieux étant de choisir les territoires servant de frontières avec un autre continent. Vient par la suite le placement de votre armée : chaque joueur a le droit, au début, à 17 corps militaires qu'il peut placer où il veut. Le plus important est de créer des points stratégiques afin de défendre son butin, mais également de constituer une armée consistante qui devra aller titiller les plates-bandes de ses voisins.Ne partez pas c'est maintenant que cela devient intéressant ! Après ces nombreux préparatifs, place au combat pur et dur ! Lorsque vient le tour de quelqu'un, celui-ci bénéficie dès le début d'un renfort, qui peut grossir en fonction de son avancée. Lors d'une rencontre, le principal est d'arriver en face d'un ennemi avec une armée plus importante, afin d'avoir des chances de l'emporter. Le système de combat est d'une simplicité enfantine puisqu'il requiert peu de fonctionnalités de la manette. Selon le nombre de soldats, les dés varient entre un et trois, le chiffre inscrit sur chaque face étant le plus important : lors du lancé, on ne retient que le ou les numéros les plus conséquents et on les oppose à ceux de notre adversaire ; le dé le plus élevé remporte la victoire, son adversaire perdant un soldat par cube explosé. Vous pouvez à tout moment stopper votre avancée afin de mieux renforcer vos arrières, mais cela à passer votre tour.Le vaincu est celui qui ne possède plus aucun militaire dans ses rangs et est obligé d'abandonner son territoire à l'ennemi. Le joueur perdant la totalité de son royaume est tout simplement exclu de la partie et se doit d'assister à la fin du conflit. Le gagnant est bien entendu celui qui s'est rendu maître des cinq continents.

Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination

Le désert complet
Techniquement, on ne peut pas dire que les développeurs se soient foulés pour rendre leur bébé aussi attrayant que les cadors du genre. Les graphismes se limitent à une banale carte de géographie où sont répertoriés de faux noms de pays (à éviter pour le baccalauréat !). La modélisation des personnages est complètement ridicule, se limitant à un soldat, un cavalier et un canon pour votre armée et à de petits encadrés représentant les bouilles de vos adversaires. Je ne sais pas si les développeurs lisent les informations mais à notre époque les consoles peuvent supporter des graphismes en trois dimensions. On peut réellement se demander ce qui a pu les inciter à prendre cette direction.Ne vous attendez surtout pas à des prouesses, comme devaient le montrer les sublimes scènes cinématiques présentes trop rarement à divers moment de la partie : les explosions sont aussi impressionnantes qu'un pétard dans une poubelle et les possibilités de mouvements sont trop limitées pour qu'on y accorde la moindre attention.La bande son est en mon sens le thème le plus peaufiné, notamment les musiques très divertissantes et les commentaires des autres intervenants qui peuvent par moment vous subtiliser un léger rictus.

Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination


Conclusion

L´idée de retranscrire l´univers mythique du jeu de stratégie papier était une excellente initiative mais alors pourquoi avoir plus que négligé les capacités des consoles nouvelle génération. Même avec un prix aussi attractif, les passionnés du genre se jetteront volontiers sur la concurrence qui, elle au moins, propose des titres de qualité en équation de l´avancée technologique dans laquelle nous vivons. Echec et mat sur toute la ligne.


Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination
Risk global domination
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
tch('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));