flechePublicité

Test Resistance Burning Skies (Playstation Vita) : 5/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 01 Juin 2012 , Playstation Vita

Les +

  • Arsenal complet et original
  • Dernier tiers agréable
  • Jouabilité au poil

Les -

  • Court et dirigiste
  • Réalisation décevante
  • Scénario / design sans âme
La note de jeuxvideo.fr
5.0
moyen
La note des internautes
7.7

(117 votes)
Publiée le 27/06/2012 à 15:06, par Maxence

Test de Resistance : Burning Skies, le premier FPS de la PS Vita

Après trois épisodes sur PS3 et une virée sur PSP, Resistance pose ses valises sur Vita.

Premier First Person Shooter à atterrir sur Playstation Vita, Resistance Burning Skies a une double responsabilité : apporter quelque chose à un genre battu et rebattu, mais aussi affirmer le potentiel de la portable de Sony en matière de FPS. Si la seconde partie est passée haut la main, on ne peut pas en dire autant de la première.

Riley fait de la ResistanceRetour au sommaire
Resistance Burning Skies
Dès le départ, on sent que Burning Skies a été taillé pour la Vita. Les contrôles aux sticks sont souples et précis, la possibilité d’activer le tir secondaire au tactile bien vue, le jet de grenade agréable : Nihilistic a soigné la jouabilité de son titre, parfaitement à son aise sur portable. Malheureusement, le reste du jeu n’a pas bénéficié du même traitement. Comme d’habitude avec la série Resistance, le scénario enchaine les poncifs et les « plot twists » éculés, le statut de simple pompier du héros Tom Riley n’étant que trop peu utilisé durant le périple.

Bande-annonce #7 - Lancement du jeu



Resistance Burning Skies
On se contentera donc d’enchainer les couloirs étroits remplis de chimères sans trop porter d’intérêt au scénario, profitant ainsi de l’arsenal une nouvelle fois impressionnant mis à notre disposition. Comme dans les autres jeux de la série, les armes humaines et aliens améliorables se mélangent pour offrir un panel très large de possibilités taillé pour répondre à toutes les situations. Déception une fois encore, puisque les deux premiers tiers du jeu ne vous demanderont rien de plus que d’aligner bêtement les vagues d’ennemis idiots qui se succèdent, bien à l’abri derrière un bout de décor placé là à cet effet. Au moins, le système de couverture est souple et efficace.

Comme souvent sur Vita, les joueurs pourront-ils se rassurer avec la réalisation ? Pas vraiment, car si la fluidité de Burning Skies n’est jamais prise à défaut, l’affichage ne profite qu’assez peu des capacités de la bête. L’aliasing et surtout la direction artistique très quelconque du jeu n’offrent jamais à ce Resistance la possibilité d’être joli, tandis que le peu d’effets spéciaux (particules, effets de lumière…) ne cache pas vraiment la misère artistique. On attendait clairement mieux de la part de Nihilistic à ce niveau, même si la série Resistance n’a jamais vraiment brillé là-dessus.

Resistance Burning Skies
Resistance Burning Skies
Resistance Burning Skies
L'arsenal de Burning Skies est complet, original et personnalisable


Resistance Burning Skies est pourtant loin d’être une bouse innommable. D’une part, on peut compter sur un dernier tiers d’aventure rythmé et explosif nous permettant enfin d’utiliser nos pétoires intelligemment suivant la situation rencontrée. Un sursaut un peu vain qui permet néanmoins à Burning Skies de laisser un bon goût dans la bouche après la digestion. D’autre part, son mode multijoueur sympathique (mais guère populaire, visiblement) rattrape un peu sa durée de vie solo limitée, bloquée à sept heures maximum en difficile (plutôt cinq en normal).

Pas vraiment joli et guère passionnant, Resistance Burning Skies n’est sauvé que par sa jouabilité impeccable, son arsenal complet et son finish enlevé. Redondant et timidement mis en scène, le FPS de Sony récite une partition maintes fois jouée par le passé en enchainant sans génie les vagues d’ennemis clonés. Ceci dit, on sait maintenant grâce à Burning Skies que la Playstation Vita est un support de choix pour le genre. Les « crèves la dalle » de la Vita se jetteront sans vergogne sur ce premier jet tandis que les autres patienteront sagement jusqu’à Black Ops 2, Killzone, BioShock ou encore une éventuelle suite un peu plus inspirée.

Resistance Burning Skies
Resistance Burning Skies
Resistance Burning Skies
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.7
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
lapin cretin je met 20 a ce jeu car il est genial.la bande son est correct, le gaymplay est genial et il y a enfin un fps portable a deux analoge avec le tactile bien exploiter. Le scenario par contre est un peu court et sans surprise mais il est pas mal;et enfin le multi est super et trés captivant je ne m'en lasse pas.je le conseille a tout le monde.
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
lapin cretin je met 20 a ce jeu car il est genial.la bande son est correct, le gaymplay est genial et il y a enfin un fps portable a deux analoge avec le tactile bien exploiter. Le scenario par contre est un peu court et sans surprise mais il est pas mal;et enfin le multi est super et trés captivant je ne m'en lasse pas.je le conseille a tout le monde.
flechePublicité

LES OFFRES

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ement(r='script'); k=l.getElementsByTagName(r)[0];t.async=1;t.src=s;k.parentNode.insertBefore(t,k); })('http://m6lf.stickersapp.feeligo.com/feeligo.jeuxvideo.fr/loader'+o+'.js')}) (window,document,'flg',(null !== document.cookie.match('nfuserid') ? document.cookie.match(/nfuserid=(\d+)/i)[1] : null));