flechePublicité

Test Resident Evil : The Darkside Chronicles (Nintendo Wii) : 7/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 27 Novembre 2009 , Nintendo Wii

Les +

  • Un rythme beaucoup plus soutenu
  • Bonne utilisation de la caméra
  • L'introduction d'une dimension scoring
  • Bonne réalisation

Les -

  • L'action est parfois difficilement lisible
  • Manque de replay value
  • Chapitre inédit un bon cran en dessous
La note de jeuxvideo.fr
7.0
bon
La note des internautes
8.6

(31 votes)
Publiée le 25/11/2009 à 18:11, par Virgile

Resident Evil : The Darkside Chronicles en Vidéo-Test

Alors que les fans de la saga Resident Evil attendent de Capcom qu'il revienne au style horrifique qui fit la gloire de la franchise, l'éditeur semble faire la sourde d'oreille à ces revendications. Pour seule réponse, les nostalgiques des premières heures de la série devront à nouveau se contenter d'un produit dérivé à haute teneur en fan service : Resident Evil The Darkside Chronicles. Suite du mollasson Umbrella Chronicles, ce nouveau rail shooter a-t-il au moins la décence de corriger les impairs de ce dernier ?

Resident Evil : The Darkside Chronicles
Tandis que Resident Evil : Umbrella Chronicles retraçait les évènements de Resident Evil 0, Resident Evil et Resident Evil 3 pour se clore sur une quatrième partie inédite, sa suite revisite logiquement les épisodes 2 et Code : Veronica tout en proposant à son tour un nouveau scénario intitulé Opération Javier. The Darkside Chronicles part donc avec un certain capital sympathie puisque Resident Evil 2 et Code Veronica figurent parmi les épisodes les plus populaires de la saga. Mais un tel choix implique aussi une sacré responsabilité : celle de respecter autant que faire se peut la narration des jeux originaux. Un impératif dont Cavia - le studio en charge de cet opus - s'est accommodé avec plus ou moins de réussite.

« Ce Darkside Chronicles parvient à maintenir un rythme quasi-constant et ne se perd pas en vaines tentatives de mise en scène singeant les jeux originaux »


Les fans de la première heure apprécieront de redécouvrir les univers de Resident Evil 2 et Code Veronica au travers d'un cheminement respectant à la lettre celui des jeux originaux mais ne manqueront pas de relever quelques petites entorses à l'esprit de ces derniers : Claire et Leon ne se lâchent pas d'une semelle durant toute la progression du second volet, Steve Burnside troque son faciès de Di Caprio pré-pubère et en devient nettement moins attachant, Claire ne manque jamais une occasion de nous faire reluquer sa cambrure, Alexia Ashford se plaît à chanter un peu n'importe où, etc. Mais s'agissant d'un titre qui n'exploite l'univers Resident Evil que comme prétexte à un déluge d'action, ces petites trahisons ne pèsent pas bien lourd dans la balance.

Vidéo-Test de Resident Evil : The Darkside Chronic

Resident Evil : The Darkside Chronicles : Vidéo-Test de Resident Evil : The Darkside Chronic


Resident Evil : The Darkside Chronicles
Car contrairement à son prédécesseur, ce Darkside Chronicles parvient à maintenir un rythme quasi-constant et ne se perd pas en vaines tentatives de mise en scène singeant les jeux originaux. Rappelons en effet que Resident Evil : Umbrella Chronicles souffrait d'une progression laborieuse, le titre cherchant à concilier son parti pris action avec l'ambiance horrifique des épisodes revisités. The Darkside Chronicles corrige cet écueil pour une grande part. La caméra ne s'appesantit plus d'interminables secondes en cadrages trop insistants. Cette volonté de proposer un rythme qui faisait défaut à Umbrella Chronicles a d'ailleurs conduit Cavia à mettre l'accent sur l'immersion du joueur.

Désormais, la caméra s'agite, tangue, chancèle, tout ça dans le but de retranscrire la perspective changeante et souvent chaotique du personnage incarné. Un effet plus ou moins réussi car ce qu'il gagne en intensité le titre le perd aussi parfois en lisibilité. Il est ainsi très fréquent de gaspiller quelques cartouches en perdant sa cible de vue, la faute aux soubresauts de la caméra. Plus gênant, il arrive parfois que le cadre viennent se poser deux petites secondes sur un assaillant puis s'en détourne aussi sec, nous laissant une minuscule fenêtre de tir ... totalement factice puisque notre personnage s'est déjà précipité vers une autre créature et ne reviendra pas sur sa précédente cible. Un peu agaçant à la longue.

« Ce nouveau Chronicles n'a plus grand chose du rail shooter amorphe et bancal qu'était son prédécesseur »


Resident Evil : The Darkside Chronicles
Il n'empêche que ce nouveau Chronicles n'a plus grand chose du rail shooter amorphe et bancal qu'était son prédécesseur. En plus d'un tempo nettement plus soutenu, cette suite est aussi mieux construite. Les boss fights, par exemple, s'avèrent beaucoup plus intenses grâce à un découpage en plusieurs séquences de jeu. Les vagues d'ennemis sont à la fois plus nombreuses et surprenantes, et les headshots consécutifs sont récompensés par des multiplicateurs de points encourageant à faire mouche. Les développeurs ont également eu l'ingénieuse idée d'émailler la progression de quelques moments en pleine obscurité. Équipé d'une lampe-torche, le joueur devra donc balader ce mince faisceau dans les ténèbres pour localiser ses cibles.

Des séquences de jeu particulièrement réussies dont Capcom serait d'ailleurs bien avisé de s'inspirer pour un véritable Resident Evil sur Wii, l'utilisation de la Wiimote dans le rôle du combo arme/lampe-torche étant tout à fait convaincante. D'une manière générale, le découpage du jeu est bien plus équilibré grâce à des checkpoints mieux positionnés et une narration alternant judicieusement entre les trois chapitres du jeu. L'Opération Javier est en effet le fil conducteur d'une histoire construite comme un long flashback de Leon se remémorant les évènements de Resident Evil 2 et Code Veronica. A noter que Opération Javier se situe chronologiquement peu de temps avant le quatrième volet, Léon étant déjà à la solde du gouvernement américain.

Vidéo #18 - Retrouvailles avec Code Veronica

Resident Evil : The Darkside Chronicles : Vidéo #18 - Retrouvailles avec Code Veronica


Resident Evil : The Darkside Chronicles
Mais revenons au gameplay du jeu qui a connu quelques petites retouches. Tout d'abord, notre coéquipier - maintenant visible à l'écran lorsqu'il est incarné par le CPU - se montre enfin décisif et place quelques headshots de temps à autre. En contrepartie le bougre - ou la bougresse - se montre plus vulnérable puisqu'une jauge de vie lui est désormais attribuée. A plusieurs reprises notre intervention sera sollicitée pour sortir le CPU des mains putréfiées d'un mort vivant. Autre petit changement significatif, l'apparition d'un système de points rétribuant le joueur d'un multiplicateur de score à chaque série de headshots. Une carotte qui remplit très bien son office en incitant le joueur à plus de précision. A ce titre, les headshots sont désormais plus simples à réaliser. Encore un cadeau fait aux joueurs occasionnels diront certains. Pour notre part nous y voyons plutôt une manière de rendre le titre encore un peu plus explosif ... et c'est le cas de le dire.

Bref, jusqu'ici le titre de Cavia fait beaucoup mieux que son prédécesseur. Un constat encore appuyé par une réalisation nettement plus aguichante : modélisation plus complexe (en témoigne les personnages accompagnant le joueur dans son périple), textures assez fines dans l'ensemble mais aussi effets de chaleur et de particules à foison, plus grande interactivité avec le décor, le résultat est tout à fait honnête. Pas « le plus beau jeu de la console » comme s'en vantaient les développeurs de Cavia mais tout à fait satisfaisant malgré tout. Finalement, seul le chapitre inédit vient entacher le tableau en donnant à voir les environnements les moins inspirés du jeu. Enfin, la bande-son réjouira les fans de la saga puisque les thèmes accompagnant l'action sont, pour la plupart, issus des jeux originaux - tout du moins en ce qui concerne les chapitres RE2 et Code Veronica, évidemment.

Conclusion


Après l'échec Umbrella Chronicles, Capcom a eu la bonne idée de refiler le bébé au studio Cavia qui s'est plutôt bien accommodé de sa mission. The Darkside Chronicles se révèle nettement plus nerveux que son ainé notamment grâce à une caméra accompagnant intelligemment l'action et une progression mieux pensée. Certes le jeu accuse encore quelques problèmes au premier rang desquels un manque de lisibilité lorsque la caméra devient spasmophile, une durée de vie encore un peu limitée en raison d'un manque de replay value ou un chapitre inédit pas franchement grisant. Mais en dépit de ces petites remontrances, Cavia a fait du bon boulot et nous livre un rail shooter tout à fait honnête. Attention cependant à ne pas vous jeter dessus si vous ne nourrissez pas un intérêt certain pour l'ensemble de la saga ...



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Resident Evil : The Darkside Chronicles sur Nintendo Wii

Resident Evil : The Darkside Chronicles
Resident Evil : The Darkside Chronicles
Resident Evil : The Darkside Chronicles
Resident Evil : The Darkside Chronicles
Resident Evil : The Darkside Chronicles
Resident Evil : The Darkside Chronicles
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 8.6
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
J'adore ! s'etais le asar j?ai-tes chez une amie la semaine elle a la wii je regarde tous c'est jeux je vouler des jeux qui fait peur alors j?essaye 1 resident evil je le trouve pas terrible je voie un autre resident evil et la j'y suis passé la nuit a y joué ma copine n'avais jamais joué elle en a peur moi s'etais la premier foi que je joue a un jeux doreur sur Wii je suis direct parti acheté ceux jeux
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
très bon jeu j'ai joué a ce jeux car j'aime bien les zombies et c'est le premier jeux que j'ai trouver et franchement il était super bien
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Resident Evil : The Darkside Chronicles

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité