flechePublicité

Test Resident Evil 4 (GameCube, PS2, Xbox) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 18 Mars 2005 , GameCube Sortie le 04 Novembre 2005 , PS2 Sortie le 08 Mars 2007 , Plus de tests sur PC

Les +

  • Graphismes exceptionnels.
  • Jouabilité revue et améliorée.
  • Nouveaux ennemis plus intelligents.
  • Ambiance au top.

Les -

  • Je ne sais pas...
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
9.0

(233 votes)
Donner votre avis
Publiée le 13/12/2005 à 07:12, par Rachel Valente

Partager ce test

Resident Evil 4 en test sur PS2

Sa réalisation optimisée pour les capacités de la console Nintendo, laissait craindre un portage décevant. Capcom s'efforçait de rassurer en annonçant une version graphiquement à l'identique et qui comporterait de nombreuses nouveautés. Promesse tenue ?

Resident evil 4
Ce survival horror, héritier d'une série qui a popularisé le genre inventé par les Alone In The Dark (créés et développés par des Français), est le premier épisode réalisé entièrement en 3D temps réel. Il s'est imposé comme un des meilleurs titres sur GameCube où il aura connu une exclusivité passagère. Sa réalisation somptueuse, optimisée pour les capacités de la console Nintendo, laissait craindre un portage décevant. L'éditeur Capcom s'efforçait de rassurer en annonçant une version graphiquement à l'identique et qui de plus comporterait de nombreuses nouveautés. Promesse tenue ?

Du neuf et du vieux


Leon, le héros que nous contrôlons, est le seul survivant de l'explosion de la petite ville de Racoon City dont les habitants s'étaient vus « zombifiés » par les expériences délirantes du labo de la société multinationale, Umbrella. Devenu une sorte d'agent d'élite spécialisé dans les interventions délicates, il est chargé de retrouver rien de moins que la fille du Président des États-Unis. Enlevée par une secte mystérieuse, elle aurait été repérée dans un village d'Europe où commence donc notre aventure.

C'est toujours à la 3e personne que l'on dirige son personnage, mais cette fois dans une vue rapprochée qui privilégie la visée. La sensation se rapproche d'un fps (jeu d’action à la première personne) sans en avoir pour autant la maniabilité, puisqu'on est obligé de faire halte pour tirer. Doté d'une arme blanche pour le combat rapproché, on bénéficie d'une visée laser pour les armes à feu qui « pointe » littéralement lorsqu'un ennemi est correctement ajusté. L'analogique gauche prend en charge les déplacements et l'ajustement dans les phases de combat, tandis que le droit contrôle une caméra libre. Les boutons de tranche supérieure (R1/L1) servent à dégainer les armes équipées, en les maintenant appuyés on pourra facilement tirer, recharger ou trancher/ embrocher avec les boutons X et O. Sinon, des séquences « scriptées » appelleront à presser rapidement et opportunément ces mêmes touches, un peu à la manière des Shenmue.

Explorer les niveaux est toujours indispensable, car les objets vraiment cruciaux (clés, munitions, herbes de guérison, etc..) ne se ramassent pas sur l'emplacement des adversaires occis, mais bien dans les recoins du décor, de même que les traditionnels points de sauvegarde, une fois encore, symbolisés par des machines à écrire. Il n'est pas plus possible de sauvegarder n'importe où que dans les autres opus. Un système de valises permet de stocker les objets dont on ne souhaite pas s'encombrer, là aussi, rien de nouveau. Ces dispositions récurrentes à la série ne gênent pas trop, car, force est de reconnaître, que tout est judicieusement disposé pour que les choses coulent un minimum de source.

Resident evil 4
Resident evil 4
Resident evil 4


Un portage réussi pour un titre d'exception


Le portage ne pâtit guère visuellement, scintillements et aliasing sont quasi imperceptibles dans une réalisation qui n'a presque rien perdu de sa superbe - même si l'on aura bien sûr de plus belles textures, de meilleurs effets de transparence ou de particules sur GC, ainsi que des couleurs qui ressortent mieux, ou encore une plus grande distance d'affichage. La modélisation des personnages est sympathique et bien détaillée. Les décors très joliment texturés et éclairés ont un rendu réaliste et une conception artistique qui crée une atmosphère très prenante soutenue par une ambiance sonore et musicale absolument magnifique.

Resident evil 4
On regrette un peu quelques lourdeurs dans la jouabilité et les animations (voir Leon grimper une échelle est peu gracieux). Ainsi, une visée fastidieuse, l'impossibilité de combattre et se déplacer en même temps, l'obligation de presser simultanément une autre touche pour courir (à quoi servent les analogiques !?), corsent d'autant plus les confrontations avec nos morts-vivants que ces derniers sont à présent dotés d'un comportement vicelard qu'on ne leur connaissait pas : ils vous jettent sans répit grenades et autres offrandes explosives et s'entendent à vous canarder avec des armes à feu dont le maniement était jadis l'apanage du seul joueur... Ce trait semble un ressort voulu de la mécanique de jeu qui, pour frustrant qu'il soit, présente l'avantage de mettre en avant une progression qui impose de réfléchir et s'inscrit dans une mise en scène savamment étudiée. En effet, si l'on peut déplorer une certaine linéarité, tant dans le déroulement du jeu que l'agencement des niveaux, ce n'est en fait qu'un procédé destiné à ménager des effets au service d'un scénario bien amené. Ce dernier étant mis en valeur par des cinématiques qui, pour être réalisées dans le moteur du jeu, n'en ont pas moins une efficacité toute cinématographique.

Quoi qu'il en soit, l'aspect légèrement rebutant du système de jeu ne saurait nuire à l'expérience captivante qu'offre cette aventure par l'excellence de son rythme, de sa mise en scène, de son scénario et surtout de sa réalisation au climat immersif très réussi. Quant aux ajouts de cette version PS2, ils consistent en 5 missions supplémentaires aux commandes d'un perso féminin après avoir fini le jeu une première fois, ainsi qu'en l'apport d'armements inédits. Les possesseurs de la console de salon de Sony ne sont donc pas mal lotis.

Conclusion


Ce portage sur PS2 n'atténue en rien l'éclat de cette splendide aventure où rythme et immersion sont portés très haut par une réalisation de très grande classe.



Ce jeu vous intéresse ? Retrouvez-le dans le
gif : petite Flèche orange
Comparer les prix de Resident Evil 4 sur Playstation 2

Resident evil 4
Resident evil 4
Resident evil 4
Resident evil 4
Resident evil 4
Resident evil 4
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 9.0
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Olex
Très bon
RE4...mon 1er survival-horror, pour 29€, je n'allais pas me priver et pourtant je m'abstenais avant ! Et dès les 1eres minutes, RE4 est tout simplement devenu mon jeu préféré, depuis je l'ai fini, et voici mon opinion : les graphismes sont magnifiques, c'est tout simplement est des plus beaux jeux de la machine (que j'ai eu l'occasion de voir). La maniabilité est vrai suite ...
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui (2) / non
1 BONNE RAISON DE NE PAS Y JOUER
L'avis de : Léon4
A éviter
Rien à dire ! Si 2 mot trop cool . (20/20) super à 100%
Cet avis vous a-t-il été utile ? oui / non
flechePublicité

NEWSLETTER

Reçois gratuitement les news par mail !

LES OFFRES

Playlist Resident Evil 4

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Dungeon Of The Endless

Dungeon Of The Endless

Pour tous joueurs | PC , Mac
flechePublicité
flechePublicité