flechePublicité

Test Radiant Silvergun (Xbox 360, Autre, Saturn) : 8/10 sur JeuxVideo.fr



Sortie le 14 Septembre 2011 , Xbox 360 Sortie le 07 Avril 2008 , Saturn

Les +

  • Système de jeu d'une très grande richesse
  • Marge de progression énorme
  • Un remake très soigné
  • Bande-son dantesque
  • Une difficulté pour les vrais bonhommes
  • Cut-scenes sous-titrées

Les -

  • Pourra en décourager certains
  • Visuellement très Saturn, et ça peut déplaire
La note de jeuxvideo.fr
8.0
tres bon
La note des internautes
7.9

(14 votes)
Publiée le 30/09/2011 à 18:09, par Virgile

Test de Radiant Silvergun : le chef d'oeuvre d'un autre âge

Attention jeu culte développé par un studio culte sur une console culte.

Radiant Silvergun
Les nineties, une décénie de jeux cultes, une espèce d’âge d’or de la production nippone sur lequel se lamentent encore les déçus du dernier changement de génération. Parmi les titres les plus emblématiques de cette époque bénie, Radiant Silvergun figure en bonne place. Un shmup extraordinaire développé par le meilleur studio de développement japonais encore en activité, j’ai nommé Treasure.

Shoot them up ok, mais pas n'importe comment !Retour au sommaire
Radiant Silvergun est certainement un des shoot them up méritant le moins cette appellation. Contrairement aux danmaku à la Cave, le titre de Treasure n’encourage pas le moins du monde à cartonner tout ce qui se présente à l’écran. Bien avant Ikaruga – du même Treasure – Radiant Silvergun a sacrément rafraichit les conventions du genre grâce à son système de jeu complètement novateur.

Tandis que la plupart des shmup ne propose que deux ou trois tirs évoluant au gré des power-up, notre Silvergun est ici doté d’un total de sept armes de destruction massive gagnant en puissance et en portée à mesure que s’accumulent les points d’expérience. Les trois armes principales – A, B et C – et quatre combinaisons pour autant d’armes secondaires – A+B, A+C, B+C et A+B+C – constituent un arsenal protéiforme toujours mis en valeur par des pattern d’ennemis diablement bien pensés.

Radiant Silvergun
Car une progression efficace dans Radiant Silvergun requiert de judicieusement choisir ses cibles. En effet, notre score se confond avec notre niveau d'expérience et pour accroître celui-ci le mieux est encore de réaliser des chain. Un chain est une succession de trois destructions d'unités ennemies de même couleur. Et sur ce point, Radiant Silvergun va plus loin que Ikaruga et sa bipolarité noir / blanc, puisqu'il déploie des armadas de vaisseaux de trois couleurs différentes : rouge, bleu et jaune.

Toute la finesse du gameplay réside donc dans un cheminement savamment calculé. Sachant que la couleur dominante est le rouge, on privilégiera donc le plus souvent les chain de cette couleur en se gardant bien de détruire, dans la mesure du possible, un vaisseau d'une autre couleur. Car une succession de chain multiplie le nombre de points engrangés et la destruction d'une cible d'une autre couleur viendra briser cette accumulation vertueuse. Une petite illustration de ce principe avec cette courte vidéo maison.

Gameplay #1 - Le début du scénario en mode



Alors bien sûr, il est tout à fait possible de jouer de manière beaucoup plus frontale, mais ce genre de progression est d'une part moins intéressante mais aussi moins rémunératrice. Et comme la difficulté de Radiant Silvergun est à se damner pour un crédit, mieux vaut maximiser ses chances de faire du score et donc de faire évoluer son armement ! Et à cet effet, le jeu offre d'autres manières de faire grimper son compteur.

« Le système de jeu de Radiant Silvergun est donc extrêmement riche pour un titre du genre et recèle bien des subtilités cachées »

Ainsi, chaque arme dispose d'un Weapon Bonus de 10 000 points si elle est utilisée d'une façon bien spécifique. Par exemple, le Homing doit être locké sur un ennemi pendant dix secondes consécutives. Chaque boss fight est aussi l'occasion d'engranger un maximum de score en prenant bien soin de détruire toutes ses parties avant de s'attaquer au coeur. Plus dangereuse encore est la méthode du scratch consistant à frôler tirs, ennemis et obstacles pour gratter des points supplémentaires. Les as de l'esquive seront donc dument récompensés pour leurs prises de risque.

Radiant Silvergun
Le système de jeu de Radiant Silvergun est donc extrêmement riche pour un titre du genre et recèle bien des subtilités cachées. Conséquemment, la marge de progression est juste colossale. L'apprentissage des patterns d'ennemis n'a peut-être jamais été aussi cruciale qu'ici et attendez vous à casser votre pipe un nombre incalculable de fois pour vous forger une bonne connaissance de chacun des six niveaux.

Nous l'évoquions plus haut : Radiant Silvergun est d'une difficulté redoutable. Le genre de titre à vous martyriser l'égo si vous veniez à le sous-estimer. La demi-douzaine de niveaux que compte le jeu peut être parcourue selon deux modes : Arcade et Scénario. Le premier vous permet de choisir votre prochaine destination après avoir bouclé un stage. Le second en revanche vous dicte votre parcours en suivant la trame du scénario. Mais surtout, il impose de démarrer avec seulement trois vies et aucun continue.

Pas de panique, il existe un moyen d'arranger un peu notre situation de départ. A chaque game over le jeu nous propose en effet de sauvegarder notre niveau d'expérience et donc l'évolution de notre armement pour relancer une partie avec les bénéfices des précédentes. De plus, il est possible d'augmenter son capital de vie de départ en franchissant des paliers de points que le joueur pourra lui-même déterminer en début de partie. Palier minimum : un million de points. Autant dire que les vies supplémentaires ne vont pas se multiplier toutes les trois parties.

Radiant Silvergun
Mais aussi difficile soit-il, le mode Scénario s'avère passionnant tant il requiert de maximiser les bénéfices de chaque run et donc de réfléchir son cheminement pour un rendement optimal. La progression se fait à tâtons et avant d'en voir le bout, il va falloir trimer et surtout analyser !

Un remake radieux !Retour au sommaire
Radiant Silvergun était déjà une perle à son époque et ce remake lui fait clairement honneur. D'une part, Treasure a eu la bonne idée de travailler à partir du code source du jeu plutôt que d'émuler la Saturn, de sorte que le rendu visuel s'avère très agréable à l'œil sur téléviseur HD. Malgré les textures grossières si caractéristiques de la Saturn, le jeu conserve toute sa puissance visuelle. D'autant que Treasure a eu la bonne idée de réorganiser le HUD en profitant des inévitables bordures en marge de l'écran. Quant aux fantastiques musiques composées par le génial Hitoshi Sakimoto (Final Fantasy Tactics), elles constituent une des plus belles illustrations de la production musicale nippone des nineties.

Côté ajouts, ce remake s'accompagne de quelques nouveaux modes bienvenus comme un multijoueurs en ligne, un leaderboard et la possibilité d'opter pour un système de scoring emprunté à Ikaruga. Enfin, les cut-scenes ont été sous-titrées et ça n'est pas rien compte tenu de l'étonnante qualité du scénario de Radiant Silvergun. Bref, on pouvait difficilement exiger plus ...

Jeu totémique de la Sega Saturn, véritable objet de culte jusqu'ici réservé aux plus fortunés, Radiant Silvergun nous est à nouveau proposé dans toute sa splendeur via ce remake irréprochable. Rare sont les shmup à proposer une telle profondeur de jeu en même temps qu'une réalisation aussi enlevée, une bande-son atomique et un challenge colossal. Alors bien sûr, il s'agit d'un jeu de niche que les moins téméraires auront vite fait de prendre en grippe tant il ne concède rien de sa légendaire exigence ... mais pour les autres, quel pied !

Radiant Silvergun
Radiant Silvergun
Radiant Silvergun
Radiant Silvergun
Radiant Silvergun
Radiant Silvergun
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les avis des internautes

Note moyenne des internautes : 7.9
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : Anonyme
Très bon
LE SHOOT THEM UP C'est tout simplement la quintessence du shoot them up : scénario (même si l'essentiel n'est pas là dans ce genre de jeu), diversité, difficulté, aspect tactique (système de chains, boss innombrables...), système d'armes on ne peut plus riche ... bref que des qualités pour un titre devenu culte pour les amateurs du genre. Heureux possesseur de cette perle sur Saturn, suite ...
1 BONNE RAISON D'Y JOUER
L'avis de : CoreGamingProject
Très bon
Radiant Ikaruga Kof 2002 UM Parfait comme tant d'autre sur le XBLA.
flechePublicité

LES OFFRES

Playlist Radiant Silvergun

Partenaires Jeuxvideo.fr

Idées cadeaux JV

Tests

Grand Theft Auto 5

Grand Theft Auto 5

Joueurs confirmés | Xbox 360 , PS3 , PS4 , Xbox One
flechePublicité
flechePublicité
ion() { var ins = document.createElement('script'); ins.type = 'text/javascript'; ins.async = true; ins.src = 'http://widget.achetezfacile.com/widget.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ins, s); })();